AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural
Bienvenue sur oo-Supernatural-oo !

Le monde a tremblé... Du sang a coulé et ce qui n'aurait jamais du avoir lieu s'est produit : Une porte des enfers a été entrouverte.

Le monde a tremblé... Et il est grand temps pour vous de prendre part à cette guerre qui se dévoile à l'horizon... Amis ? Ennemis ? N'hésitez pas à nous rejoindre ! Mais sachez que votre choix scellera le destin de chacun !

Prenez connaissance du Contexte, du règlement et si vous en avez encore le courage, tentez votre aventure parmi nous en vous inscrivant !



 
Chers Visiteurs et peut-être futurs Membres !
¤ Merci de lire LE REGLEMENT avant votre Inscription et si vous avez une quelconque
question n'hésitez pas à la poster dans notre SECTION INVITÉ
¤ Privilégiez les POSTES VACANTS du forum pour une meilleure intégration !
(Sachez que les PVs sont négociables mais si vous voulez par exemple changer la
célébrité, contactez nous dans la section invité)
¤ Les Auravores et les démons bénéficient d'un bonus de 100 PE si vous les choisissez
¤ Les sorcières et Anges déchus ne sont plus acceptés sauf PV ou Scénario
¤ Profitez de notre cadeau de bienvenue sur Oo-Spn :
200 PE Bonus en choisissant un PV !!!

On les veut en Urgence !
300 PE offerts pour ces PV !
titredetonimage

Arthur
Neutre
Monstre

Découvrez le !

titredetonimage

Jane Smith
opposant
Homme de lettres

Découvrez la !

titredetonimage

Seraphine
Partisante
Ange

Découvrez la !


Partagez | 
 

 V.04 - Lullaby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 156
Points d'Expérience : 280
Pouvoirs : Télékinésie



Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Dim 15 Juil - 22:34

Jamais personne n'avais offert a Proserpine quelque chose sans contre partie. Depuis qu'elle était humaine a vrai dire et que ces parents étaient déchiqueter du moins. La jeune femme pencha la tête sur le côté pour regarder le jeune homme et l'écouter avec attention. .Il était étonnant de ce voir offrir quelque chose. Ça laissait un goût étrange dans la bouche du démon. Elle n'était peut être pas très vielle comme démon. Mais on lui avait toujours bien fait comprendre que pour avoir ce qu'on voulait, il fallait travailler. Et la simple compagnie de la jeune fille semblait le satisfaire.

- Il est sur que ça va nous demandez du temps et de l'organisation, mais je peux m'adapter. C'est un beau cadeau que vous me faite là.

Elle aurait pu dire toute un autre tas de chose, mais aurait pu exploser de joie dans la cuisine et débordé d'une nuée enthousiasme mais pourtant ce qu'elle ressentait était une sorte de gratitude profonde. Un échos de quelque chose qui a été humain un jour en elle. Elle porta la main a sa poitrine comme si elle souffrait. Il n'en était rien quand a la douceur que le geste lui procurait un peu de lumière dans cette âme de fumée noir coincé dans un corps humain a fréquenter des humains, fuir les créatures et les monstre. Pourtant, lui souffle une voix dans sa tête. N'as tu pas déjà pris l'âme d'être humain ? N'as tu jamais tuer ? Torturé ? Mais pourquoi ferait elle ça ?

- Déjà, dit-elle timidement, peut on commençait pas se tutoyer ? Enfin si tu veux bien ...

Elle lui sourit chaleureusement. Définitivement non, elle ne lui ferait pas de mal jamais. Après tout ce qu'elle avait vécut et vu. Elle pouvait en épargner. Elle pouvait bien lui mentir. Et si jamais quelqu'un le repérer ? Une âme aussi douce pourrait intéresser n'importe qui. C'était le genre d'âme qu'on se gardait sous le coude. Elle pouvait faire attention pour lui. Et puis elle lui en devait une. Connaissait il seulement quelque chose au surnaturel et a ce qui se cache dans l'ombre.

- Pour commencer sur les cours de solfege, on pars sur deux heures par semaine ? C'est le plus difficile de ce qu'on m'as dit. On  verra si ça colle. Même si je n'en doute pas une seconde Ezel. Pour le lieu je te laisse choisir. Chez toi, chez moi.

Définitivement elle ne pensait pas qu'il y sache quelque chose. Aurait t-il ouvert a une inconnue a cette heure si sinon ? Même avec son jolie visage angélique. Elle n'avait aucune mauvaise pensée en venant ici, mais... il fallait avoué que la ville était tout de même dangereuse. Il fallait qu'elle trouve un moyen de lui rendre son service. Quelque chose d'aussi sympathique … Elle trouverait bien comment lui rendre. La démon n'était peut être pas la plus exceptionnelle ou la plus puissante du monde, mais surement assez de pep's pour le tenir

La rouquine sortie alors son téléphone portable de sa poche. Un vieux grigri a clapet. Proserpine n'était pas très a l'aise avec la technologie a vrai dire. Elle ouvrit son téléphone et sortit puis lui tendit l’appareil sur lequel était écrit moi : ''Me '' suivis de son numéros. Enregistré dans son propre combiné elle était même pas foutu de retenir neuf chiffre.

- Je sais pas trop comment fonctionne ses machins et j'ai pas de papier sur moi, mais il fallait bien que je vous donne mon numéros !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 471
Points d'Expérience : 40


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Lun 16 Juil - 0:55

Une proposition, telle que celle que j'avais faite à Proserpine, appartenait à la catégorie de celles qui pouvaient certes se décider rapidement, mais qui nécessitaient d'un peu d'organisation pour pouvoir s'adapter aux deux parties. Ainsi, il allait être nécessaire de concorder nos deux emplois du temps, pour que les cours puissent connaître un déroulement optimal des deux côtés de la barrière, car je ne voulais pas que cette idée devienne une corvée aux yeux de Proserpine. J'avais toujours cette peur en moi de me planter, quand il s'agissait de prendre des initiatives, et celle-ci n'était pas une exception. Je ne connaissais qu'à peine cette jeune femme, mais je ne voulais pas mal agir avec elle. En tout cas, cette dernière semblait être ouverte à l'adaptation, ce qui m'arrangeait bien à la vue de mon métier officiel.

- Évidemment que je suis ouvert au tutoiement.

Bon sang que oui je l'étais, cela allait me détendre assurément, non pas que j'étais nerveux, puisque je ne l'étais pas, mais le tutoiement était une bonne idée pour détendre l'atmosphère. Pour preuve, j'en souriais.

- Pour être honnête avec toi, je ne suis qu'un musicien de passion, qui n'en a pas fait son métier. Je suis plutôt dans l'informatique, et ce genre de voie professionnelle m'offre parfois des horaires qui peuvent être dans l'instabilité de temps en temps, notamment en cas d'urgence, même si je m'arrange pour que cela n'arrive pas beaucoup dans ma vie, pour un meilleur confort mental pour moi. Du coup, cela peut arriver que nos heures puissent bouger quelques fois, dans le cadre où je n'ai pas forcément le choix. Je préfère prévenir par avance, au cas où.

Pour le lieu, j'allais lui laisser le choix.

- Pour le lieu, tout dépend de toi, car je peux m'adapter selon les circonstances. Si tu juges que tu peux être à l'aise ici pour l'apprentissage, nous pouvons rester ici mais, si ce n'est pas le cas, nous pouvons aller ailleurs. Il n'y a pas de souci de mon côté, et puis tu ne risques pas d'être dérangée par une quelconque compagnie ici, car je vis seul... Il n'y a que si le voisin frappe à ma porte qui pourrait nous surprendre, mais il ne fait pas ça tous les jours, fort heureusement. Il est mignon, mais je tiens à ma tranquillité quand même.

Proserpine eut pour initiative de me donner son numéro de téléphone, en sortant son appareil de sa poche. Il s'agissait d'un téléphone à clapet, plutôt simple d'utilisation pour ceux qui n'étaient pas forcément à l'aise avec les progrès technologiques faits de nos jours. Son numéro était enregistré sur son répertoire, qu'elle ouvrit pour me le montrer. Pour faciliter les choses, je sortis mon téléphone, pour composer un message où j'allais noter "c'est moi Ezel" pour le lui envoyer, avant qu'elle puisse récupérer son précieux appareil.

- Chacun a sa propre relation avec la technologie alors je ne vais pas te juger là-dessus, ne t'en fais pas. Je t'ai envoyé un message, comme ça tu as directement mon numéro, et pas trop de souci pour pouvoir le retrouver, ça te va ?

J'agissais ainsi avec tout le monde, sauf en cas de relation professionnelle où j'utilisais mes cartes, mais cette jeune femme n'en était pas une, donc je n'avais pas à changer ma façon de voir les choses.

- Au fond, je peux t'aider aussi pour un problème technologique, si jamais tu en as besoin un jour...

Moi ? En faire trop ? Non...bon d'accord peut-être un peu, mais si cela pouvait lui être utile en quoi était-ce mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 156
Points d'Expérience : 280
Pouvoirs : Télékinésie



Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mar 17 Juil - 1:17

Plus elle discuté avec Ezel plus elle aimait son sens de l'organisation et de la répartie et bien entendu, elle se rendait compte qu'il avait un caractère toute a fait différent du siens. Quand la jeune démone faisait tout par interet ou simplement par caprice, lui proposait et faisait simplement parce que ça lui faisait plaisir. Ne ressentait il donc pas de contrainte ? Il disait être peu sociale mais il semblait si gentil et si calme. Comment pouvait il avoir des problème relationnelle. Peut être, se dit la jeune fille, avait il été trop gentil et trop de fois blessé. Mais que pouvait elle en savoir elle ? Elle le connaissait encore a peine. Elle en ferait son ami. Son secret. C'était bien d'avoir des secrets. Surtout quand il s'agissait de ce faire un ami.

- Je ne pourrais jamais t'en vouloir Ezel, c'est déjà énorme ce que tu me propose alors je ne risque pas de trop faire ma fine bouche. Elle lui sourit chaleureusement. Si ça te dérange pas, j'aimerais revenir ici. Et si je dois t'attendre j'ai repérer un bon café pas loin. C'est cosy et très calme chez toi, bien a la différence de chez moi.

Elle soupira un petit soupire exaspéré. La sœur de son hôte et son fiancé était quasiment constamment sur son dos. Heureusement qu'elle avait pensait faire chambre a part avec Shawn. Elle devrait songé a prendre son propre appartement. Quelque chose de pas trop grand et simple. Oui mais alors elle serait obligé de prendre un travail. Comment allait elle le payé sinon ? L'argent humain ne poussait pas dans les arbres. Elle avait tellement de raison de soupiré. Enfin, se dit elle, ce n'était pas le moment d'y pensé.

Rapidement il lui rendit son téléphone et lui envoya un message. Elle n'aurait plus qu'elle l'enregistré et le gardé en contact. Il était efficace la dessus il lui parla un peu de technologie et d'informatique, il semblait confiant et s'y connaître. Ah, facile a deviné ça, ça devait être son métier. Elle devrait lui glissé dans la conversation

- Ne commence pas a me dire cela, je risque d'en abusé. La technologie et tout ses gadget, ça me dépasse. Une montre et une carte, je peux comprendre, mais Simone qui me demande ou je vais allée avec cette voix robotisé. Ça me tape sur le système nerveux. Tu as beau lui répondre elle entend rien. Je comprend pas le principe.

Elle lui fit un petit rire, bien consciente d'être ridicule a ce sujet. Elle avait cassé deux gps, trois smartphone une tablette. On avait frôler la catastrophe avec  l'ordinateur. Par contre, l'utilisation de la télévision, avait été vite maîtrisé. C'est fou tout ce qui avait été inventé et comment le monde avait changé en deux cent ans.

- Tu semble t'y connaître en tout cas, c'est ton travail je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 471
Points d'Expérience : 40


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mar 17 Juil - 12:15

À trop vouloir être un bon samaritain, le comportement humain pouvait être victime d'excès de volonté de s’épanouir dans cette envie de se sentir utile pour son prochain, et c'était exactement ce qui m'arrivait. Même si je ne connaissais qu'à peine Proserpine, cela ne m'empêchait pas de vouloir lui être agréable, en étant en accord avec cette proposition que j'avais pu lui faire. À la longue, je faisais d'importants progrès vers le retour de mes réflexes sociaux, et ma conversation avec cette jeune femme en était la preuve, car je n'étais pas trop nerveux face à elle. J'espérais juste qu'elle allait réussir à m'apprécier pour ce que j'étais, et ne pas se comporter comme tous ces connards que j'avais pu fréquenter par le passé, qui m'avaient accepté avant de me poignarder plusieurs fois dans le dos en refusant de me croire, quand j'affirmais avoir été épargné par un monstre, alors que ce dernier avait pu massacrer celle que j'aimais. Enfin bref, ce n'était pas forcément une bonne idée d'aborder ce genre de sujet, alors il valait mieux que cela reste dans ma tête pour le moment.

Le soupir de Proserpine, au terme de sa réponse, ne m'avait pas échappé, ce qui dévoilait qu'elle avait forcément un petit problème concernant son domicile, mais je n'allais volontairement pas aborder le sujet avec elle. Je ne souhaitais pas la froisser dès notre première rencontre, préférant rester souriant pendant mes paroles.


- Dans ce cas, si jamais tu te sens davantage à l'aise chez moi, il n'y a aucun problème de mon côté. Il y a suffisamment de place ici pour que nous puissions être à l'aise pour nos cours, et puis le voisinage n'est pas l'un des plus ennuyés par le bruit donc il ne devrait pas y avoir de problème.

Le fait de pouvoir hériter d'un voisinage calme était la meilleure chose qu'il pouvait m'arriver.

À présent, nous disposions tous les deux d'un numéro pour contacter l'autre, en cas de besoin de discuter ou de convenir d'une quelconque modification au sujet des cours. J'avais même osé lui suggérer de passer par moi si jamais elle avait un problème concernant un appareil technologique.

Excès de générosité ? Oui, mais je m'en fichais royalement.

Son discours me fit sourire. C'était mignon sa petite allusion à la Simone robotisée.


- Je travaille à mon compte, dans l'indépendance, pour plus de confort en terme d'emploi du temps, et aussi de relation sociale pour ne pas te mentir. Je rapporte souvent des appareils défectueux ici pour pouvoir travailler dessus plus tranquillement, ou il m'arrive de rester ici dans le but de personnaliser des tours informatiques pour que les utilisateurs puissent avoir les configurations qu'ils désirent. Mais, bien évidemment, je ne suis pas un ermite coincé à domicile. Il m'arrive de faire des interventions à l'extérieur aussi, mais je dois avouer que ce n'est pas facile tous les jours pour moi, surtout quand certaines personnes se sentent obligées de m'interroger sur ma vie pour tenter d'en savoir plus sur moi, soit par politesse soit par curiosité. Je préfère bosser sur la machine, qu'ils soient contents de moi, et fin de l'histoire.

Je me sentis gêné, tout d'un coup. Mon discours avait dû paraître très étrange.

- Du coup, pour en revenir à ce que je voulais te dire, quand je t'affirme que tu peux faire appel à moi pour un problème informatique, cela ne me dérange pas, je te l'assure...

*calme-toi Ezel...*

- Désires-tu établir un planning pour nos rencontres à venir, ou bien préfères-tu prendre le temps d'y réfléchir au préalable ?

*ouf...*

En ramenant la conversation sur les cours, j'arrivais à effacer un peu ma gêne, mais je priais au fond de moi pour que mes réactions ne soient pas mal interprétées, ou qu'elles n'attirent pas une curiosité trop folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 156
Points d'Expérience : 280
Pouvoirs : Télékinésie



Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mar 17 Juil - 23:11

Proserpine se demanda comment on pouvait hébergé dans un corps autant de sympathie. Est-ce qu'il en faisait trop ? Elle ne pouvait pas jugé. Elle avait finit par le mettre dans une catégorie a par de l'homme lambda. Parce qu'il n'était pas comme tout le monde. Il était différent. Et il ne voulait rien en échange d'un service. Il avait même entendu son petit soupire et devait ce dire qu'elle n'était pas bien chez elle. Elle le regarda et pencha la tête sur le côté. Définitivement le jeune homme l’intriguait. La petite démone espérait bien en apprendre plus sur lui. Et elle aimerait devenir plus sincère avec lui. Bien entendu elle n'avait pas dans l'idée de lui révéler sa véritable nature. Mais ne pas jouer au jeu du plus démoniaque ni du plus humain possible. Juste être Proserpine la dame qui aimait la musique. Un peu spéciale. Bien sur qu'au fond d'elle, elle n'en restait pas moins mauvaise et noir et que cela avait envahit entièrement son âme la dévouant éternellement au enfer. Mais de la a attaqué et a tué sans aucun once de réflexion au préalable. Ou bien prenait t-elle les choses trop a la légère ? Seul Dieu le sais !

Au moins, pense la rouquin, elle avait bien deviné. Il était bien informaticien. Il était impressionnant de constater le débit qu'il lançait en parlant alors qu'il était gênée. Elle était sur qu'avec un peu de travail elle arriverait même a le faire rougir a la longue. Il était tellement mignon. Un peu comme un enfant. Avec son petit sourire gênée. Vraiment adorable. Elle lui sourit un peu amusé et lui posa une main amicale sur l'épaule.

- T'inquiète pas, je suis pas la dernière pour comprendre ton dessaroie fasse au gens. C'est compliquée. On passe son temps a ce demander ce qu'ils pensent et ce qu'ils attendent de toi. Alors que t'es juste la pour bosser mais tu es obligé de continuer a sourire quand même, sinon il te feront de la mauvaise pub et ils te rappellent pas.

Elle pris une inspiration récupérant son souffle, elle avait accentué ses gestes et avait joué un timbre de voix blasée et avait dépité sa tirade comme si il s'agissait d'une liste agaçante de chose a faire pour satisfaire les gens. Il semblait encore très tendu. Elle lui tapota l'épaule sympathiquement avant de enfin enlever sa main. Oui, elle en profiter un peu. Le toucher n'était pas désagréable et il semblait il y avoir un peu de muscle. C'est pas parce qu'on consomme pas qu'on peut pas goûter !

- Ce n'est que moi Ezel, tu peux te détendre. C'pas moi qui te jugerais sur quoique ce soit.

Dit elle en haussement d'épaule. Après tout elle était très mal placé pour le jugé sur son comportement ni ses relations, ni quoique ce soit. L'avantage de fréquenter un bébé démon des croisements c'était qu'elle acceptait les gens qui se présentait comme il venait. Elle ne pouvait pas aimé grand monde. Et elle avait cette étrange façon d’apprécié les gens.

- Oh tu sais, je ne compte pas me rétracter, et comme tu viens de me dire tes horaires son changement, je suis pas sur qu'un planning soit nécessaire. Sache que je suis vraiment motivé et très contente a propos de nos cours. Et j'ai hâte qu'on commence. Si il n'était pas aussi tard, je l'aurais déjà fait. Conclu t-elle dans un rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 471
Points d'Expérience : 40


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Jeu 19 Juil - 2:04

Au départ, je croyais que cette soirée allait ressembler à toutes celles qui étaient les miennes depuis quelques temps, à savoir moi coincé ici en train de bosser sur ma machine, soit en ne parlant à pas grand monde voire même personne, soit en parlant avec Sephiroth, mais la venue de Proserpine à mon domicile avait pas mal chamboulé mes plans, au point que cette soirée prenne une tournure plutôt particulière à mon sens. Il s'agissait d'une sorte d'examen grandeur nature, pour voir si je pouvais être capable d'entretenir une relation saine avec une personne de mon entourage, surtout une qui m'intriguait autant que Proserpine le faisait. Je ne m'attendais clairement pas à attirer quelqu'un avec mon violon, encore moins une personne comme elle. J'étais encore surpris de l'avoir ainsi, chez moi, car ce genre de situation ne m'arrivait jamais en temps normal, puisque je n'étais pas suffisamment sociable pour avoir des fréquentations à domicile. Je ne connaissais qu'à peine Proserpine, mais je ne pouvais pas nier que notre discussion était plutôt intéressante, puisque nous étions en train de forger ce qui allait être une future relation de professeur à élève, qui allait être assurément fascinante à entretenir sur l'avenir. Je ne savais rien de l'histoire de la vie de cette femme, et je n'allais pas l'interroger à ce sujet, car cela ne me regardait pas, mais je ne pouvais ignorer le fait qu'elle était en tout cas plutôt gentille avec moi, ainsi que très compréhensive avec ma réserve sur les gens, en général. Elle avait en tout cas dit quelque chose de très juste au sujet de ce qui m'arrivait tous les jours, dans le cadre de mon travail.

- Tu sais, tu as dévoilé l'exact objet de mes pensées, qui m'atteint à chaque fois que je pars en intervention extérieure. Quand j'analyse leurs machines, pour réparer leurs problèmes, je n'arrête pas de chercher à savoir ce qu'ils peuvent penser. Quand ils me parlent, je leur réponds, mais c'est à chaque fois une sacrée épreuve parce que je tombe souvent sur des sacrés bavards, qui ont bien plus de répondant que moi. Ce n'est pas facile tous les jours.

Surtout quand certains me demandent pourquoi j'ai emménagé à Huntfield, car ce fait s'était déjà produit...

Proserpine cherchait visiblement à me détendre, surtout par ses gestes, mais aussi par ses mots. On ne me touchait que très rarement à ce point-là, et je ne parlais là que d'une caresse sur l'épaule, c'était dire à quel point ces gestes amicaux m'étaient étrangers.


- Tu es gentille avec moi, alors que nous ne nous connaissons qu'à peine. Dois-je m'estimer heureux ou bien chercher à me réveiller et à interrompre ce rêve ?

Cela révélait à quel point j'étais désespéré sur le plan relationnel.

- Si vous voulez, nous pouvons juste nous contenter de convenir de notre première journée de cours, et après s'ajuster à l'avenir, vous en pensez quoi ?

Et effectivement, il était tard ! Je ne m'étais pas rendu compte...mais c'était sans doute la preuve que j'appréciais la discussion.

- Si jamais vous habitez loin, je peux vous appeler un taxi, histoire que vous puissiez rentrer tranquillement chez vous, sans encombre.

Bon samaritain, bonsoir ? Te voilà encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 156
Points d'Expérience : 280
Pouvoirs : Télékinésie



Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Jeu 19 Juil - 23:38

Ezel était vraiment d'une compagnie agréable et le petit manège de rapprochement tactile de la démone était inaperçue. Il semblait un peu naïf le pauvre. Elle ne pouvait pas faire du gringue impunément a quelqu'un qui ne comprenait pas son geste. Et elle n'arrivait même pas a ce moqué de lui. Il était attendrissant. Autant Proserpine avait le caractère capricieux d'un enfant. Autant Ezel avait ce coté qui rende les enfants si attachant. Non pas que la démone apprécie les enfants de manière générale. Elle ne put arrêter le petit rire qui franchit ses lèvres. Était elle gentille ou n'est-ce qu'un reve ? Elle aimait bien le bouquin de Levis Carol et avait toujours pensé qu'Alice ne faisait qu'un rêve. Etait elle gentille ? Pas vraiment ? Avait il de la chance ? Tout dépendait du point de vu. Le jeune homme cherchait apparemment la réintégration  sociale après un accident ou un traumatisme c'était inéluctable et il arrivait a s'attacher a un démon. Mais il ne savait pas qu'elle était un démon. Il ne devait pour l'instant que comme une jeune femme perché, sympathique et tactile.

- Tout dépend du point de vu, lui répond-t-elle finalement

Elle lui fit un petit clin d’œil entendu. C'était tout a lui définir un terme en plus de la relation prof élève. Dans tout les cas de figure elle avait bien l'intention de sympathisé le jeune homme et apprendre a le connaître. Elle était sur d'être face a un spécimen humain intéressant et voulait en savoir plus. Peut être que personne n'était assez ami avec lui pour savoir qui il était tellement. Mais la rouquine n'était pas tout le monde n'est-ce pas ? Elle avait tout le temps du monde devant et beaucoup de leçon a prendre elle avait vraiment hâte.

- Tu es un vrai gentleman mais ne t’inquiète pas pour moi, je peux rentré seul je sais me défendre. J'habite euh …

Elle s’interrompit essayant de retracer son chemin en tête. Elle n'en avait aucune idée, elle avait suivis la musique pour arriver, n'ayant pas marqué de point de repère ou noter de nom de rue. Bref, elle n'avait pris aucun repére visuel pour rentré. Bien sur qu'elle n'avait pas peur de ce qui se cache dans le noir. Elle faisait partie de ces choses. Mais encore fallait il arrivé a rentré. La démone n'avait pas vraiment le sens de l'orientation. Pas du tout même.

- C'est une très bonne question Ezel. Dans quel partie de la ville somme nous déjà ?

En plus elle avait faim. Le thaï en bas de la rue, elle l'avait bien repéré par contre. Peut être devrait elle songé a s'arrêter pour manger avant de rentré. C'est pour ça qu'elle ne faisait ses promenades qu'en ligne droite pour être sur de toujours rentré. Parfois il lui arrivait de errer des heures entière avant de retrouvée son chemin. Ce n'était pas très démoniaque. Une moto. Voilà ce qu'il lui fallait.

- Je crois que je vais allée manger avant de retrouvée mon chemin, ça m'éclaircira les idées. J'ai repéré un petit restau' en bas de ta rue, ouvert toute la nuit. Si tu veux te joindre a moi, je t'invite? propose t-elle avec un sourire innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 471
Points d'Expérience : 40


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Ven 20 Juil - 2:32

Si je m'étais mis à douter à la longue de la réalité de ce que je vivais en cette soirée, c'était uniquement parce qu'il était très rare que mes relations quotidiennes tournent d'une manière aussi intéressante que celle qui m'unissait actuellement avec Proserpine. Cette dernière n'était pas l'objet d'une rencontre professionnelle, mais plutôt d'une de celles qui naissait uniquement à cause du hasard, et il s'agissait d'un changement plutôt salutaire pour moi, même si j'avais l'apparence d'un jeune homme timide, au point qu'il en devienne pas mal ridicule. C'était ainsi que je me percevais, comme étant ridicule. Je n'étais pas aussi sociable que les autres personnes de mon âge, alors j'ignorais comment Proserpine percevait mes réactions. M'appréciait-elle un minimum, ou bien agissait-elle en portant un masque montrant qu'elle m'aimait bien, alors que dans l'obscurité elle se foutait de moi ? Cette question me hantait, et j'aimerais pouvoir y trouver une réponse, mais je savais bien que c'était impossible. Je n'étais pas un télépathe, et je ne connaissais qu'à peine cette jeune femme, alors de là à prévoir une réponse à une question pareille ? Je n'étais pas un génie non plus. J'étais juste trop timide et trop gentil, même si mes agissements paraissaient normaux à mon sens, bercés par la politesse la plus élémentaire.

- Soit il s'agit d'un défaut de sens de l'orientation, que je pourrais comprendre car j'ai déjà rencontré des personnes qui l'avaient, y a un moment...ou bien c'est la preuve que tu as parcouru un bon bout de chemin pour pouvoir atterrir jusqu'à chez moi complètement par hasard. Je pense que ce serait une bonne raison de t'appeler un taxi, mais je ne veux pas non plus te forcer la main...

Bon samaritain gêné le retour !

Elle m'apprit alors qu'elle n'avait pas mangé, et en vérité, moi non plus quand j'y pensais ! J'avais été tellement absorbé par mon boulot, mon violon, ma discussion avec Sephiroth, et celle avec Proserpine que je n'avais pas mangé non plus.


- Je dois avouer que je ne dirai pas non pour un repas thaï, mais à une condition.

Une condition spéciale...

- Le restaurant thaï propose un service de livraison à domicile, et il serait pas mal qu'on en profite tous les deux, cela pourrait nous permettre de manger ici, au calme, non dans une ambiance potentiellement bruyante, et avec du monde, alors que moi je...je suis nul avec du monde. Je dois avouer que je serais bien plus à l'aise pour pouvoir poursuivre notre discussion, si nous restons ici. En un coup de fil, c'est réglé, et je paierai la note.

Encore le bon samaritain...

- Qu'en penses-tu ? Es-tu partante ?

Je me surprenais avec cette proposition...mais allait-elle dire oui pour rester ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 156
Points d'Expérience : 280
Pouvoirs : Télékinésie



Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mer 25 Juil - 2:27

Bon, personne n'est parfait, certes la rouquine avait un grave défaut de sens de l'orientation mais elle n'avait pas besoin d'un taxi, elle était loin d'être fatiguée. Depuis quelque temps, les journées et les rencontre s’enchaîner, passionnant, amusant. Tellement de nouveau jouet ! De nouvelle chose. La réalité était là. Au moins ici elle était libre d'être un peu plus capricieuse. De s'offrir le luxe d'un vie.  A contrario d'Ezel elle avait besoin d'être entouré, apprécié, détester. Une enfant qui avait grandit unique et constamment le sens de l'attention. La raison qui la poussait en avant et qui lui demandait d'être la meilleur. Alors, parfois elle se faisait aimé, parfois détester. Tout dépendait de la personne en face d'elle. Elle savait parler et manipulé. Elle avait l'avantage du physique et de son côté charmant et parfois femme enfant. Mais une chose était sur. Elle n'était pas faite pour diriger. Proserpine était juste un bon petit soldat.

Un petit soldat en manque d'affection et de reconnaissance.  Et elle tombé sur Ezel. La rouquine s'en retrouvée elle même étonnée. Elle comprenait qu'elle était en manque de reconnaissance que seule le sentiment du travail accomplie pouvait remplir. Mais l'affection ? Le jeune homme la fasciner et elle semblait pondre un sentiment sincère d'amitié pour lui. Et c'est a ce moment qu'elle avait compris qu'elle avait besoin d'un ami. La curiosité la poussait a le connaître d'avantage et voir ou ce que ce lien pouvait leurs apporté. Parce qu'elle ferait bien sorte que cela ne soit pas a sens unique.

Charmant, gentil et gentleman il avait insister pour le taxi mais l'avait convaincu sur ce point qu'elle savait ce défendre. Mais Proserpine avait évoque son estomac et ça lui avait également reveillé le siens. Apparemment la journée avait été chargée pour le jeune homme et c'est vrai qu'il était tard. Et puis, timidement, il se confia a la jeune femme qui lui sourit, pour le mettre en confiance. Il n'y avait aucun mal a ça.

- A une condition répète t-elle curieuse ?

Et voilà une autre dissonance entre eux. Les opposées s'attirent. Mais elle n'en voyait pas une tare. Loin de gênée la rouquine qui avait proposé le restaurant pour passer du temps en sa compagnie.Alors la bas ou ici. La démone avait du mal a comprendre comment un charmant jeune homme comme lui pouvait avoir des soucis avec les gens. Mal a l'aise. Mauvaise expérience peut être ?

Au travail oui. C'était pas pareil. On avait besoin du client et notre façon de réagir et presque robotisé. Le stress qui monte, les méninges qui se bougeait dans tout les sens. Proserpine avait le coup de main, elle avait ça dans le sang. Commercial. Démon des croisement. C'est du pareil au même. Enfin presque. Bavarde, sociable, enfantine. Elle n'avait aucun problème a allée au devant des gens. Au premier abord le Ezel était avenant, ils avaient eu une discussion passionnée et intéressante. Non, elle avait du mal a comprendre. Mais qu'importe. Elle l'acceptait et s'en accommoderait. Ça le rendait juste encore plus mignon.

- Tu es charmant, gentil et passionné Ezel, je t'avoue en toute franchise que je ne comprend pas vraiment. Ne m'en veut pas. Mais, j'ai pas besoin de comprendre. Je suis partant d'autant plus, la perspective est la même, discuter un peu plus avec toi. Si on mange autant manger en charmante compagnie. Et si tu pose ma condition, je pose la mienne. Quand je m'assied a table pour manger, j'aime le faire avec une bouteille de vin..

Elle fit son sourire enjôleur et papillonna de ses grand yeux bleu. Charmeuse.

- Ta galanterie me flatte mais laisse moi au moins offrir le vin qu'on trinque au rencontre atypique et surtout a la musique.

Finit elle alors sa phrase dans un clin d’œil en souriant au jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 471
Points d'Expérience : 40


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Dim 5 Aoû - 0:16

Au fur et à mesure que le temps passait, j'avais le sentiment que je n'étais pas au bout de mes surprises au sujet de ma personnalité, car je redécouvrais la présence d'une partie de moi-même que je croyais définitivement morte et enterrée au même moment où l'avait été Ivy. Il était évident que je n'étais pas la même personne qu'avant, et que je ne le serais sans doute plus jamais, mais je faisais des progrès malgré moi, en considérant en quelque sorte Proserpine comme un genre de cobaye. Je ne l'avais pas ouvertement notifié, par respect mais aussi parce que j'agissais de cette manière sans réellement m'en rendre compte, étant trop nerveux pour comprendre ce que je faisais. Les relations sociales n'étaient tellement plus mon fort, depuis mon traumatisme passé. Proserpine était une femme que je venais tout juste de rencontrer en cette journée, et de qui je ne savais pas grand-chose, mais je tentais de faire de mon mieux pour que nos rapports se déroulent plutôt bien. J'espérais juste avoir l'espoir de réussir un tantinet à y arriver, mais surtout que cela soit vraiment sincère. En tout cas, elle semblait gentille avec moi, et cela me rassurait.

Cette idée de partager ce repas avec elle ne me dérangeait pas, mais l'affluence traditionnelle d'un restaurant me faisait peur. Ainsi, je préférais largement me trouver dans un environnement qui me rassurait, plutôt qu'un endroit où je n'allais pas me sentir dans mon élément, pour mieux apprécier ce moment avec Proserpine. Ainsi, je lui avais offert cette condition de partager ce repas ici plutôt qu'au restaurant, en espérant qu'elle l'accepte sans m'en vouloir d'être aussi peu ouvert à la sociabilité.

Sa réponse me fit vraiment chaud au cœur.


- Au fond, les conditions pour qu'un moment agréable puisse avoir lieu est que chacune des parties puisse finir en pleine satisfaction de ce qui se produit entre elles, alors si tu acceptes ma condition sans me poser de question, même si autant de peur chez moi peut paraître incompréhensible pour toi, il est bien évident que je vais accepter la tienne. Je ne suis pas un buveur quotidien en terme d'alcool mais, quand l'occasion est bonne comme celle qui nous unit tous les deux, il faut vraiment savoir accepter de profiter de ce genre de petit plaisir pour une fois, pas vrai ?

Il était temps de passer commande au téléphone, histoire que nous puissions avoir notre repas sans trop de patience à avoir en échange, car nos estomacs n'allaient pas attendre une éternité. Le repas allait se dérouler autour d'un plat à base de poulet, et d'une bouteille de vin, n'en possédant pas chez moi, avec une petite précision cependant pour Proserpine qui ne désirait pas de sel dans son plat. Comme prévu, le règlement allait se diviser entre elle et moi, puisque j'avais insisté pour pouvoir payer le repas, mais qu'elle l'avait fait également de son côté pour offrir le vin.

- Ils devraient arriver d'ici une bonne quinzaine de minutes au maximum, en nous portant notre commande. Du coup, fais comme chez toi, d'accord ?

Je sortis quelques couverts du placard pour pouvoir les disposer sur la table non loin de moi. Elle n'était pas très immense, mais suffisamment grande pour qu'on puisse apprécier un minimum cet instant.

- J'aurais tellement préféré qu'ils ne nous fassent pas attendre, mais nous ne pouvons pas tout contrôler malheureusement.

Venait là l'instant désagréable, à savoir le blanc. Que faire pendant cette quinzaine de minutes qui nous séparait de la livraison de notre repas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 156
Points d'Expérience : 280
Pouvoirs : Télékinésie



Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Dim 5 Aoû - 22:58

Proserpine était étonner de la facilité déconcertante avec lequel il accepta sa réponse. Certes ça réponse bien que courtoise n'avait en rien était tourné pour qu'il se vexe, mais sa franchise et sa conceptions des choses aurait pu faire penser au jeune homme qu'ils n'avaient en rien la même vision du monde. Et pas que. Il n'était pas rare que Proserpine ai le nez dans la bouteille, et l'humain lui, occasionnellement. Mais il accepté simplement comme elle même accepter sa peur et sa timidité.

- La base de toute amitié n'est pas le jugement ou la compréhension, c'est l'acceptation de l'autre, lui dit elle pour conclure.

Avec ces ditacte elle avait pu au courant des époques et du temps ce liée avec toute sorte de créature. Elle n'aurait pas dit amitié, car chacune des personnes pour qui elle avait de l'affection, la relation était unique, tordu et d'un sens peu commun. Elle savait parfois qu'il était utile d'être amis avec tel ou tel personne car un nom dans une liste de connaissance était importante. Puis il y en avait d'autre qu'on cachait car elle était bien trop précieuse pour être relever. Il était tellement soucieux, jusqu'au moindre détail en lui demandant ce qu'elle voulait manger. Au poulet et sans sel surtout. Ça brûle le sel. C'est pour ça qu'elle était plus sucrée. Mais bon, l’hôte devait bien se restaurer. La rouquine sortie son porte monnaie de son sac a main et en sortie un billet qu'elle tendit a Ezel avec le sourire pour payer sa part du repas. Et il lui dit de faire comme chez elle. Posant son porte monnaie sur la table qui rejoignit son téléphone portable qu'elle avait négliger, elle posa le petit sac dans un coin sur le sol. Elle retourna a l'entrée, ou bien élever elle y laissa ses chaussure et poussa un soupire de soulagement. C'était toujours agréable. .

- Je passe une excellente soirée en ta compagnie en tout cas Ezel, ça doit faire un bon moment que ce n'est pas arrivée, répond t-elle en souriant.

Elle le regarda mettre la table. Elle n'aimait pas trop les tache ménagère. Elle savait qu'elle devait proposé son aide. Et puis involontairement sans le savoir, il lui tendit une perche. Il parlait de contrôle. Elle aurait presque pu sentir le client, elle été sur qu'il y avait quelque chose qu'elle pouvait faire pour lui en tant que démon des croisement elle était persuadé. Proserpine su a cette instant, qu'elle pouvait avoir son âme a cette instant. Qu'il suffisait de lui donnée ce qu'il voulait. En échange d'une petite chose : Un baiser pour signé le pacte et son âme.

Mais elle ne voulait pas. Elle s'y refusait. Il semblait avoir du mal a faire son deuil. De quoi ? Elle ne pourrait le dire. Mais ça l'avait marqué gravement. Ce ne serait pas lui rendre service. Pourquoi lui et pas d'autre ? Il ne l'avait pas demandé, il ne l'avait pas appellé. Pourquoi le tenter si il n'en avait même pas l'idée ?

- C'est vrai,mais je connais de multiple façon de passer le temps pour un quart d'heure.

Préféra t-elle lui répondre taquine. Elle lui fit même un sourire charmeur et un petit clin d’œil puis elle s'approcha de lui. Mettant au loin le soudain dilemme morale qui l'avait traversé.

- Tu veux un coup de main ?

Demanda la rouquine alors, le plus naturellement du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 471
Points d'Expérience : 40


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Lun 6 Aoû - 1:28

En toute franchise, même si c'était un peu triste d'admettre une chose pareille, la dernière bonne soirée hantant ma mémoire s'était déroulée entre Aryana et moi-même, dans ce périple qu'elle avait improvisé pour moi avant que je ne m'installe à Huntfield, pour ces fameuses fêtes de fin d'année qu'elles ne souhaitaient pas que je passe tout seul. Depuis ce moment-là, mes rares compagnies physiques se résumaient à celles des clients que je rencontrais dans le cadre de mon travail, ou bien de mon voisin, mais ce n'était pas tous les jours que cela se produisait, car j'avais toujours du mal à me retrouver en la compagnie d'un groupe, sans me sentir mal à l'aise et me renfermer comme une huître. Je me sentais plus à l'aise sur le canal virtuel, notamment quand je parlais à Sephiroth, mais on dinait rarement avec une personne à travers un écran d'ordinateur, même si cela me faisait envie...

Aussi étrange que cela puisse paraître, cette soirée semblait tourner vers l'optique d'un dîner à partager avec Proserpine. La dernière fois que j'avais pu dîner en tête à tête avec une femme que je ne connaissais qu'à peine, c'était avec Ivy, avant de commencer à sortir avec elle, et avant de la perdre, alors il était évident que je n'étais plus vraiment habitué à vivre ce genre de situation, pourtant susceptible d'arriver à n'importe qui sur cette planète. Cela me faisait bizarre de dîner avec elle alors que je ne la connaissais que depuis quelques instants, mais cela allait au moins avoir le mérite de me changer les idées. Proserpine n'était pas méchante avec moi, du moins au premier abord, et la soirée semblait excellente, selon même ses propres dires, alors qu'avais-je à craindre ? Je ne perdais rien à l'idée de tenter ma chance, en espérant pouvoir vivre un bon moment avec elle. Cette dernière s'était d'ailleurs mise à l'aise à la suite du traditionnel "fais comme chez toi". Je n'étais peut-être pas le meilleur hôte du monde, mais j'espérais qu'elle sentait bien avec moi.

Pour en revenir à ce qu'elle m'avait dit, Proserpine ignorait d'ailleurs à quel point elle avait dévoilé mes pensées en affirmant qu'une bonne soirée ne s'était pas produite depuis longtemps, car c'était mon cas.

C'était vraiment mon cas.


- Pour ne pas te mentir, cela ne m'est pas arrivé depuis un bon moment à moi aussi, donc c'est un changement plutôt agréable pour une fois.

Je n'avais pas menti, pas une seule seconde, car je pensais réellement ce que je venais de lui dire. La soirée était agréable, alors pourquoi dire le contraire ?

Je m'étais permis de mettre la table, en attendant l'arrivée de la livraison promise. Je savais son regard sur moi, et cela me faisait bizarre. Je n'étais tellement pas habitué à recevoir quelqu'un chez moi, et cela devait aisément se voir, autant sur ma tête que sur mes agissements.

Pourtant, preuve que j'avais déjà reçu quelqu'un ici, j'avais des couverts au cas où. Si j'avais été l'éternel solitaire jusqu'au bout, cela n'aurait peut-être même pas été le cas, non ?

Un quart d'heure, comment combler un quart d'heure ? Proserpine devenait plutôt taquine à ce sujet, en se rapprochant de moi, elle me rappelait quelqu'un, mais cette soirée-là avait suivi un tout autre objectif que le notre.


- Disons que moi je préfère largement penser que nous n'avons pas qu'un quart d'heure à passer ensemble, non ?

S'attendait-elle à une réponse pareille de ma part, surtout avec le sourire ? Moi non plus à vrai dire !

- Oh, pas besoin, juste quelques trucs à poser ne sont pas très méchants.

Cela n'avait pris que quelques secondes avant un vibreur, celui de mon téléphone qui me signalait la venue d'un message.

C'était lui.


"J'ai un imprévu ce soir, désolé, je t'expliquerai demain..."

Il mettait rarement trois petits points à la fin d'un message, sauf quand la situation le blasait, alors il valait mieux que je ne le dérange pas pour cette soirée. J'éteignais alors mon téléphone, parce que je ne voulais pas manquer de respect à Proserpine.

- Ce n'était qu'un message écrit, rien de bien important, mais au moins le vibreur de ce téléphone ne nous dérangera plus pour le restant de la soirée, c'est promis.

Plus qu'à attendre ce fameux repas.

Pour ne pas attendre comme des idiots plantés au milieu de la pièce, j'invitais Proserpine à me suivre vers le canapé, et que nous puissions y prendre place, sauf que cela impliquait le fait de lancer une conversation, fait pour lequel j'étais nul...absolument nul...

Mon Dieu...le blanc...et cet éternel réflexe de toucher la chevalière que je portais pour seul bijou à mon index gauche.

Dans un sens je priais pour qu'elle me sauve... Qui elle ? Proserpine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 156
Points d'Expérience : 280
Pouvoirs : Télékinésie



Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Lun 6 Aoû - 16:23

La petite démone était ravie de la réponse de Ezel, apparemment en sa compagnie il passait une bonne soirée. Une fois encore elle se demanda si Dieu l'avait conçut avec un instinct de conversation généralement, les humains étaient mal a l'aise en sa présence. Elle était naturellement démoniaque. Pourtant elle aimait a penser que le monde ne s’arrêtait pas au noir et blanc et possédant une grande palette de gris. Parfois il y avait des circonstances atténuante. Mais parfois il y en a pas. Et on se laisse allée a cette noirceur profonde de l’âme. Mais si sa présence lui mettait du baume au cœur, alors pourquoi pas ? Et elle sourit a nouveau au jeune homme.

Proserpine tourna un regard surpris vers le jeune homme il lui avait répondu avec ce même ton taquin et un grand sourire qu'il n’espérait pas que cela dure un quart d'heure. Ah ! Soit elle avait les esprits mal placée soit il avait vraiment fait une allusion. Elle fit un petit rire avant de lui répondre, ne pouvant s'en empêcher.

- Mais voyons il faut en gardé pour le dessert, mais l'entrée mets en appétit

Elle n'avait pas attendu qu'il lui réponde pour déjà commencer a prendre les assiettes et les couverts qu'il avait sortie pour les dresser sur la table en haussant les épaules pour toute réponse. Il lui avait dit de faire comme chez elle. Bien que même chez elle, elle utilise un peu Shawn comme humain a tout faire. Et quand il était pas là, elle sortait ou commandé des plateaux repas. Quand elle eut finit elle laissa Ezel consulter son téléphone et disposa de ses affaires qui traîner sur la table sur un meuble plus loin. Toute cette technologie c'était nouveau pour elle. Elle admirait autant qu'elle n'y comprenait rien.

- Ce n'est pas grave, lui répond elle en souriant

Pourtant la curiosité la rongeait elle se demandait bien qui pouvait envoyé un message a quelqu'un a  une heure pareil ? Un Ami ? Ou une amoureuse, ou bien un amoureux. Elle était ouverte d'esprit la démone. Elle n'avait rien contre les couples mixtes. Ni inter racial. Entre ange créature, humain ou démon. Elle trouvait ça amusant. Elle elle préférait juste se vautré dans la luxure. Entre autre des pécher qu'elle préférait.

Il l'invita a s'asseoir, toujours très poliment comme si il fallait prendre la démone avec des pincettes, Proserpine sentait bien qu'il était tout crispé il s'assied sur le canapé et elle vient s'y asseoir a sa manière, tourné vers lui, face a lui. Les jambes repliée sous ses faces, dos a l'accoudoir et le flanc seulement appuyé contre le dossier. Il y eu un blanc. Et il la regardait comme si elle espérait qu'il la sauve. Mais de quoi ? Du blanc ? Il n'était pas désagréable ce blanc. C'était agréable d'être en bonne compagnie. Elle avait l'impression d'être en terrain neutre.

- Alors dis moi alors, ça fait longtemps que tu habite a Huntfield ?

Elle n'osait pas demander directement pourquoi parmi toute les villes d’Amérique, un gars aussi sympas que le jeune homme avait finit dans cette ville remplie de créature et de démon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 471
Points d'Expérience : 40


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mar 7 Aoû - 0:54

J'ignorais quel hasard je devais chérir, pour pouvoir m'offrir l'occasion de passer une bonne soirée, pour la première fois depuis bien longtemps, mais cela me faisait beaucoup de bien de pouvoir passer un agréable moment en la compagnie de Proserpine. Il semblait évident que j'étais beaucoup trop nerveux pour être normal, mais certaines expressions faciales très rares chez moi parvenaient à faire leur apparition sur mon visage, comme quelques sourires et quelques marques de malice insoupçonnées. Sans que je ne le contrôle réellement, je devenais un Ezel très différent de la normale, une âme torturée par le passé qui semblait avoir son cœur un peu réchauffé ce soir. J'avais même eu la force de faire une petite plaisanterie à peine douteuse, pouvant être mal interprétée par des esprits un tantinet mal placés, mais j'avais pourtant été très sincère. J'étais vraiment ravi que cette soirée dure plus de quinze minutes, non pas parce que j'avais des idées bien précises pour une conclusion, mais simplement parce que j'appréciais Proserpine voilà tout. Je l'appréciais même beaucoup, même si je ne savais rien d'elle. C'était fou non ?

Le problème était que, même si je faisais quelques progrès, je me sentais incapable de changer la profondeur de mon tempérament, me retrouvant dans l'embarras quand il s'agissait de lancer une conversation. Nous avions au final mis la table un peu ensemble avant de prendre place sur le canapé, mais j'étais tellement nerveux que je ne parvenais pas à poser même la plus élémentaire des questions. J'étais muet comme une carpe, incapable de prendre l'initiative de débuter une discussion par moi-même. Je rêvais dans un sens que Proserpine nous sauve tous les deux de ce blanc conversationnel qui s'était installé entre nous, car je ne voulais pas qu'il offre un aspect désagréable à cette discussion, alors que je souhaitais profiter du contraire.

Quand la question survint, j'étais à deux doigts de pousser un grand ouf de soulagement, mais je l'avais retenu, pour pas passer pour un idiot, mais elle avait quand même pu nous sauver de ce silence.


- En vérité, je ne suis pas dans cette ville depuis aussi longtemps que cela, puisque je me suis installé ici au début de l'année. J'ai emménagé ici, parce que j'avais besoin de changer d'air, même si beaucoup ne comprennent pas pourquoi j'ai préféré venir à Huntfield plutôt que de rester à San Francisco, mais j'ai mes raisons...

Allais-je oser lui dévoiler pourquoi j'avais choisi cette bonne Huntfield ? Pourquoi pas après tout ? Cela détendrait sans doute la conversation, même si cela aurait l'air très étrange.

- Je pense que tu ne t'attends certainement pas à cela comme "raison d'emménagement", mais j'ai choisi Huntfield un peu au hasard. J'avais les yeux fermés, et j'ai pointé cette ville sans réellement m'y attendre, mais cela ne m'a pas fait peur. Je me suis dit "foutu pour foutu pourquoi pas essayer", et je l'ai fait, alors me voilà.

Je m'attendais à toutes les réactions venant de sa part...

- Tu dois sans doute te dire, mais quelle personne peut bien oser déménager au hasard, sans savoir à quoi s'attendre ? Bah moi, et c'est sans doute la décision la plus folle de ma vie.

En fin de compte, quand on me lançait, j'étais pas si mauvais en discussion, mais il fallait forcément me lancer. Sans l'effort de quelqu'un pour me lancer, je ne parlerais jamais autant.

- Puis-je me permettre de te retourner la question ?

Ezel la nullité conversationnelle beaucoup trop polie, le retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 156
Points d'Expérience : 280
Pouvoirs : Télékinésie



Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mer 8 Aoû - 0:33

Proserpine ne ce n’était pas formalisé du silence. Pour elle c’était un instant agréable et toute aussi plein de vie qu’une conversation. Un silence en bonne compagnie et aussi agréable mais devant la gène d’Ezel face a ce silence elle avait finit par poser une question somme toute banale. Si elle avait bien compris une chose avec le jeune homme c’est que si elle voulait qu’il se confie a elle, elle devait le mettre en confiance et une approche trop brute ne ferait que le braquer. Alors il fallait toujours poser une question banale sur le sujet abordé.

C’est ainsi qu’il se remit a parler presque avec soulagement. Il lui expliqua que cela ne faisait pas longtemps qu’il habiter a Huntfield. Seulement depuis le début de l’année. Et qu’il avait laissé choisir le hasard en pointant son doigt sur une carte. Le hasard le destin, il s’agissait là de deux demoiselle capricieuse et cruelle. Proserpine. Elle regarda le jeune homme différent sans savoir trop quoi répondre elle se demandait ce qu’il foutait ici. Avait-il déjà vécu quelque chose avec les ombres dans le noirs ? Les créatures ou les démons ? Elle aurait tellement envie de lui dire de fuir d’ici vite sans regarder en arrière.

- L’avantage de Huntfield par rapport a San Franscico c’est que c’est une petite ville.

C’est la seule réponse qu’elle fut capable de lui donner. Quelque part elle avait de la peine pour lui. Pas de la pitié, de la peine il découvrirait sûrement le monde dans lequel elle vivait un jour ou l’autre dans cette ville on apprenait ce qui se cache dans les coins de rue. Généralement sa se faisait dans un bain de sang et de larme. La rouquine espéra qu’il aurait plus de chance. Peut-être devrait elle l’introduire pour qu’il s’arme et fasse attention a ses arrière mais inévitablement il changerait son regard sur elle. Inévitablement.

Foutue pour foutue. Il avait été coincé dans une situation deseperer qu'il lui avait fait commettre une acte de folie. Qu'est-ce qui pouvait être pire que de vivre dans cette ville ? Il disait ça d'un ton léger pour alléger la conversation mais dans l'esprit de Proserpine ce jeune homme face a elle. Le beau Ezel ressemblait a un petit chiot perdu. Elle se laissa tomber en avant et le prit dans ses bras. Ça paraissait sûrement bizarre mais c'était le seule geste qu'elle pouvait faire pour montré son affection. Et elle l'aimait bien vraiment bien.

- Merci a ton coup de folie d'avoir fais venir ton génie a Huntfield alors répond t-elle en gloussant. Ne dis t-on pas que c'est dans la folie que vient le génie ?

Elle se détacha de lui et le regarda dans les yeux en lui posant la question. La démone se mordilla la lèvre nerveusement.

- Je suis ici pour les affaires.

Des affaires qui concernait entre autre de trouvé un patron qui ne soit pas Crowley, profiter de sa liberté, récoltait quelque âme jouer avec le feu des chasseurs, éviter des anges retrouvé une fameuse sorcière pour la sortir de ce corps. Bien qu'elle n'était pas pressé par ce dernier point.

- Je vais et je viens, mais j'ai un pied a terre ici. J'aime bien l'ambiance de cette ville.

Elle haussa les épaules pour finir et lui dit un grand sourire.

- Et donc, comparé la vie a San Francisco ici c'est comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer

Contenu sponsorisé


Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   

Revenir en haut Aller en bas
 

V.04 - Lullaby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural :: Section RPG :: Huntfield & Les Lieux Connus :: Les Logements-