AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural
Bienvenue sur oo-Supernatural-oo !

Le monde a tremblé... Du sang a coulé et ce qui n'aurait jamais du avoir lieu s'est produit : Une porte des enfers a été entrouverte.

Le monde a tremblé... Et il est grand temps pour vous de prendre part à cette guerre qui se dévoile à l'horizon... Amis ? Ennemis ? N'hésitez pas à nous rejoindre ! Mais sachez que votre choix scellera le destin de chacun !

Prenez connaissance du Contexte, du règlement et si vous en avez encore le courage, tentez votre aventure parmi nous en vous inscrivant !



 
Chers Visiteurs et peut-être futurs Membres !
¤ Merci de lire LE REGLEMENT avant votre Inscription et si vous avez une quelconque
question n'hésitez pas à la poster dans notre SECTION INVITÉ
¤ Privilégiez les POSTES VACANTS du forum pour une meilleure intégration !
(Sachez que les PVs sont négociables mais si vous voulez par exemple changer la
célébrité, contactez nous dans la section invité)
¤ Les Auravores et les démons bénéficient d'un bonus de 100 PE si vous les choisissez
¤ Les sorcières et Anges déchus ne sont plus acceptés sauf PV ou Scénario
¤ Profitez de notre cadeau de bienvenue sur Oo-Spn :
200 PE Bonus en choisissant un PV !!!

On les veut en Urgence !
300 PE offerts pour ces PV !
titredetonimage

Arthur
Neutre
Monstre

Découvrez le !

titredetonimage

Jane Smith
opposant
Homme de lettres

Découvrez la !

titredetonimage

Seraphine
Partisante
Ange

Découvrez la !


Partagez | 
 

 V.04 - Lullaby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 488
Points d'Expérience : 40
Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mer 8 Aoû - 2:11

En terme de superficie, l'évidence classait San Francisco comme étant une ville bien plus gigantesque que l'était Huntfield, et c'était probablement pour cette raison que j'avais le sentiment de respirer un peu mieux que je ne le faisais dans mon habitation d'origine, même si je n'étais toujours pas le plus sociable des hommes de cette planète. En même temps, était-ce franchement surprenant de ma part que je puisse affirmer une chose pareille ? À bien y réfléchir, cela ne l'était pas du tout. En emménageant dans une ville plus petite que celle d'où je venais, là où personne ne me connaissait, il était évident que j'avais réuni tous les ingrédients pour pouvoir recommencer ma vie comme je le désirais. Je priais simplement pour réussir à y arriver, et pas devoir plonger dans quelque chose de bien pire que ce que j'avais vécu par le passé. Ces tortures, je ne les voulais plus, car j'en avais beaucoup trop subies, et que mon cœur ne pourrait pas les supporter.

- Petite ville, moins de monde, personne qui ne me connaît, et plus d'espace pour respirer...

C'était de cette manière que je percevais cette ville, qui me libérait de mon cauchemar passé, et...cette discussion y contribuait un peu. J'avais été très étonné que Proserpine me prenne dans ses bras à ce moment-là, mais cela ne m'avait pas dérangé en vérité. Je ne savais pas trop comment expliquer ce qui se passait, mais ce n'était pas négatif. Ce n'était vraiment pas négatif.

- Je ne sais pas trop ce qui m'est passé par la tête d'avoir choisi cette ville au hasard, je t'avoue, ni si on peut considérer cela comme une folie intelligente relevant de mon génie, mais il était vital que je m'en aille et que je m'installe ailleurs, alors je l'ai fait. Au fond, remercions le bon vieux hasard de m'avoir mené ici à Huntfield, et que cela nous permette de nous rencontrer.

Je pensais réellement ce que je disais, comme toujours.

- Au fond, même si les affaires bercent ta vie comme celles de n'importe qui au passage, tu n'es pas une personne qui aime rester prisonnière d'un endroit et qui aime pouvoir se déplacer quand elle a envie, mais aussi peu importe la raison, c'est ça ? L'amusement se perçoit dans le changement.

C'était comme cela que j'avais perçu ses propos, même si j'avais un peu de mal avec ma dernière phrase, étant prisonnier d'un routine qui me protégeait.

- Pour ne pas te mentir, je préfère être ici, mais tout est largement mieux comparé à ce que j'ai laissé derrière moi...

Je tournais toujours autour du pot, car je ne me voyais pas lui dévoiler que j'étais un ancien torturé injustement accusé du meurtre de sa copine, alors qu'elle avait été massacrée sous son nez par une créature surnaturelle...

Nous ne nous connaissions qu'à peine après tout...


TOC TOC TOC...

- Oh, déjà là ?

Moins de quinze minutes ? L'établissement souhaitait sans doute me voir commander plus souvent à l'avenir.

- Je reviens.

J'ouvris la porte, saluant poliment le gentil livreur, le remerciant pour sa rapidité et lui offrant l'argent demandé, même un peu plus d'ailleurs, avant qu'il ne s'en aille.

Il n'y avait plus qu'une chose à faire.


- À table !

Prions pour que ça soit bon, mais il n'y avait pas de raison pour que cela ne le soit pas. Je déposais les deux poches sur la table, sortant nos deux plats, avant d'en faire de même avec la bouteille de vin. Je prenais le temps de verser un verre moyennement rempli pour moi, et un verre à Proserpine rempli à sa convenance, avant de proposer de trinquer avec elle pour débuter ce repas.

- Aux rencontres atypiques et à la musique du coup !

C'était à cela qu'elle avait proposé de trinquer un peu plus tôt, et je l'avais suivie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 162
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : Télékinésie

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mer 8 Aoû - 15:42

Proserpine se rendit compte qu'elle avait vu juste dans ses réflexions a mesure qu'il parlait. Elle se demandait ce qu'on lui avait fait subir. Mais est-ce juste de sa part de lui faire se remémore des souvenir douloureux quand avec tant d'ardeur, il cherchait a les occulter en ayant jusqu'à un coût de folie qui le fit déménager jusque ici ? Dans cette ville sinistre ? On était jamais bien sur de qui on rencontrait a chaque coin de rue. Même si des chasseurs réputer habiter aussi ici, il valait mieux être prudent. Peut être perdra t-elle chez lui un poignard en argent, on sais jamais ça pourrait toujours lui être utile.

La démone l'écouta attentivement sans le couper jusqu'à le prendre dans ses bras. Il sentait bon en plus. Elle ne pouvait pas dire qu'elle n'en profita pas, ce n'est pas vrai, car d'un point de vue esthétique il était a son goût. Mais elle l'avait plus fait pour l'affection grandissante qu'elle développé pour le jeune homme. Ezel était attendrissant. Elle pouvait voir en lui un enfant recroquevillé dans un coin qui se cachait derrière un jolie visage. Elle avait l'impression de se voir quelque part. Sauf que lui était blanc, quand elle était dans une nuance de gris plus sombre.

- C'est vrai, j'aime avoir diverse activité et un métier qui me permet de  bouger, j'ai du mal avec la routine, mais si quelque part je n'ai rien contre. C'est toujours agréable d'avoir une routine a se raccroché.

Elle pencha la tête sur le côté et ne fut par surprise de l'arrivée du livreur. Au moins ils étaient rapide et la livraison d'autant plus qu'il s'agissait du restaurant au coin de la rue. La démone était persuadée qu'il était même venu a pied profitant de la proximité pour fumer une cigarette. Elle hocha la tête quand Ezel lui dit qu'il revenait se levant elle suivit du regard ses faits et geste. On pouvait apprendre beaucoup en regardant une personne ce conduire et marcher. Quand il ouvrit la porte Proserpine se leva a son tour du canapé profitant tel un félin de s’étire et s’attache les cheveux pour le repas. Elle revient vers la table quand il lui annonça qu'il était temps de passé a table.

- En tout cas ça sens bon.

Elle regarda le jeune homme ouvrire la bouteille de vin et regarda également le vin. Elle lui avait spécifié ses goûts. Il avait bien choisit. Un vin léger et fruité pour allée avec le repas, parfait. Il se servie un verre a demi et quand elle lui tendit le siens qu'il remplie de la même façon. La rouquine lui fit un chaleureux sourire quand il proposa se trinquer et plongeant ses yeux dans les siens elle lui répondit de la même manière.

- Aux rencontre atypique et a la musique.

Elle trinqua son verre au siens comme le voulait la tradition et en le regardant dans les yeux et prit une première gorgée et profita du mélange avant de l'avaler. Elle aimait autant le boire que le déguster et afin s'assied en face du jeune homme pour facilité la conversation. Sous la table, elle croisa les jambes et attendit que son hôte en face de même avant de pouvoir goûter son plat. Les bonne manière et les préséance était appliqué dans un protocole très stricte qu'elle avait appris en même temps qu'elle apprenait a marché. Si on lui demander généralement elle répondait que ses parents était vieux jeux. Elle prit alors une première bouché de son plat et gloussa de bonheur.

- Vraiment bon ce petit Thai et tu as bien choisit le vin. Je salue ta qualité d'hôte Ezel, et je t'en remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 488
Points d'Expérience : 40
Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Jeu 9 Aoû - 1:37

Avant que je ne finisse par emménager à Huntfield, les occasions pour moi d'être l'hôte pour une soirée, un dîner, ou bien d'un quelconque événement, car je préférais largement être l'invité, ou bien me réfugier derrière quelqu'un d'autre jouant ce rôle à ma place, ayant souvent très peur de mal faire les choses, mais aussi parce que je ressentais sans arrêt le besoin de me protéger, dans toutes les circonstances, ne disposant pas d'une immense confiance envers moi-même. En cette fabuleuse soirée, c'était la toute première fois que je franchissais le pas du statut de l'hôte solitaire, en plus pour un dîner qui avait l'audace de se dérouler en compagnie d'une femme que j'avais rencontrée par hasard, et que je ne connaissais qu'à peine. Tout ce qui se passait à l'heure actuelle était réellement nouveau à mes yeux, et cela me plaisait beaucoup. Rien n'était négatif, rien, et c'était justement ce qui semblait aussi bon, tout comme le repas qui s'annonçait.

- Je dois avouer que ça sent très bon, effectivement.

Les douces saveurs qui se dégageaient de nos plats étaient très agréables à ressentir et donnaient envie de mordre dedans, histoire de satisfaire nos estomacs comme ils le méritaient. Le repas allait ainsi débuter, en trinquant ensemble aux rencontres atypiques et à la musique. J'étais souriant tout comme elle l'était.

C'était apaisant tout ce bonheur, pour une fois.

Ce repas était un délice pour les papilles, et la compagnie de Proserpine m'apaisait dans un sens.


- Je n'ai pas le sentiment d'être le plus exceptionnel des hôtes pourtant, mais je suis ravi que tu apprécies ma compagnie.

Allais-je lui avouer la vérité ? Pourquoi pas ?

- Cela va te paraître un peu fou, mais c'est la première fois que j'improvise une soirée comme ça, sans forcément y réfléchir, et avec une personne que je viens de rencontrer le jour même. Je ne suis jamais l'hôte en temps normal, tu es la première qui a ce privilège, en quelque sorte...

Était-il logique d'appeler cela un privilège ?

- On peut dire aussi que je ne mange pas tous les jours un repas Thaï j'avoue...

Mais c'était pas mauvais !

- Je m'étonne moi-même, sans te mentir, car j'ai toujours tendance à vouloir trop me protéger, et pas faire confiance à mon audace, souvent par peur. En fin de compte, tu as affaire à une sorte de nouveau moi, du moins pour cela...

Le reste c'était toujours moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 162
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : Télékinésie

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Sam 11 Aoû - 3:50

Ezel se confiait et s'ouvrait peu a peu a elle et il appréciait sa compagnie. Quelque part au fond d'elle elle était touché de cette confiance. Mais le méritait t-elle sa qualité de faisait t-il d'elle une menteuse ou une profiteuse ? Hormis sa race elle avait été sincère avec lui. Elle lui avait même donnée son vrai prénom. Elle avait rarement l'occasion de se présenter sous ce nom là malheureusement. Elle mangea tranquillement les pâtes. La première bouché était la meilleur dis t-on et elle apprécia le goût du poulet dans sa bouche. C'est vrai qu'elle avait un peu négligeait ses repas. La rouquine finit sa bouche pour lui répondre en gloussant.

- Alors crois moi jeune homme je vais profité de mon privilégie, elle lui sourit espiègle. J'ai tendance a m'étaler. Ravis d'être ta première fois, mais si d'habitude … J'évite. Ca durer généralement moins d'un quart d'heure.

Elle c'était ensuite obligé de la placé plus une petite pique de la pique de toute a l'heure. Serait-elle capable de le faire rougir ? La jeune femme prit alors son verre de vin et sirota une gorgé du liquide rouge. Elle profita du tannin qui s'infiltrait sur sa langue et s'y déposait pour en savouré tout le fruit avant d'avalée. C'est vrai qu'il était plutôt bon. Plus par gourmandise que par réelle soif la rouquine bu deux autre gorgée. Elle posa ensuite son verre sur la table et s'essuya la bouche avec les serviette en papier fourni par la boutique. Elle se sentait bien et désormais le sourire ne quittait plus ses lèvres. Elle reprenait une bouché de son plat quand Ezel lui déclara ne pas mangé Thai tout les jours et la bouche pleine ne put répondre. Il enchaîna et finissant sa bouche elle put enfin lui répondre.

- Tu as donc amplement mérité ton verre de vin.

Pour toute exemple elle reprit le siens et bu une gorgée. Posant ses baguettes elle ne garda que son verre en main et reprit

- C'est pour ça que les soirées improvisée sont les meilleurs. Au dernière instant quand tu es bien installée dans ta routine soudain tout éclate et tout se fige en un instant.

Proserpine se rapprocha de lui en se penchant légèrement en avant, rapprocha de même son visage du siens pour venir lui parlait bas et dans un murmure comme si elle lui confessait un secret de l'univers.

- Mais tu sais que quelque part, tout ça se remettra en ordre, ces dégâts là, sont bon pour l'âme ils sont apaisant. Ce moment il te permet de t'ouvrir.

Elle gardait son airs mystérieuse, lui comptant une histoire d'une voix hypnotisante.

- Le temps est figer et soudain, tu bois, tu ris, tu danse et tu te sens léger

La rouquine se redressa sur son fauteuil et lui fit un grand sourire, avant de boire a nouveau. Elle ne posa son verre sur la table qu'une fois vide, elle sirotait bien mais avait une bonne descente et le pire, c'est qu'elle ne serait pas bourré a la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 488
Points d'Expérience : 40
Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Lun 13 Aoû - 2:00

Le déroulement de la soirée semblait être très intéressant, et suivait son cours au fur et à mesure que les secondes défilaient. Sans que je ne contrôle réellement le fil de mes paroles, j'avais le sentiment que je parvenais à m'ouvrir de plus en plus. Je ne me sentais pas encore prêt à déballer tous les détails de ma vie, notamment les plus sombres d'entre eux, comme ceux dont je gardais des cicatrices à quelques endroits de mon corps, même pour certains là où personne n'irait les chercher, sauf au point d'être intime avec moi. Même si je me sentais entre guillemets à l'aise en compagnie de Proserpine, je ne pouvais pas ôter de ma mémoire que je ne la connaissais que depuis cette soirée, et je ne me voyais pas lui dévoiler pour quelle raison j'avais certaines parties de ma personne complètement ravagées, tant sur le plan mental que physique. J'étais une âme brisée qui tentait de se reconstruire du mieux qu'elle pouvait, offrant un visage à Proserpine qui n'était pas le sien en temps normal. Au fond, des étincelles de ma personne passées resurgissaient ce soir, car je n'avais pas eu la force de faire des petites plaisanteries, comme j'avais pu le faire de temps à autre avec elle. J'ignorais quel étrange pouvoir elle exerçait sur moi, mais Proserpine m'aidait à m'exprimer, ce qui était un exploit monumental me concernant, m'étant longtemps considéré comme un cas fortement désespéré. Peut-être ne l'étais-je pas autant que cela en fin de compte ? Elle m'encourageait à y penser, même si j'éprouvais encore du mal à y croire. Mais était-ce franchement étonnant venant de ma part ? Non, pas du tout.

- Au moins cette première fois avec toi dure un peu plus qu'un quart d'heure, ce qui prouve que je ne suis pas si rouillé que cela en terme de rapports humains, du moins je l'espère mais, si tu passes une bonne soirée, je suppose que cela veut dire que je ne suis pas trop mauvais...

J'avais parlé avec le sourire, mais cela devait se sentir que j'étais encore gêné non de Zeus, au moins je priais pour que cela ne soit pas trop flagrant sur ma mine. Je ne pouvais pas contempler ma mine dans une glace, et ainsi être sûr que je ne rougissais pas. Par chance, je ne le faisais pas, mais l'incertitude allait toujours demeurer en moi.

Je bus un peu de vin, en poursuivant mon plat, ainsi que mon discours.


- Au fond, c'est sans doute par ce côté improvisation que je m'étonne sur mon comportement en cette soirée. Je me réfugie sans arrêt derrière un contrôle qui me protège, alors qu'au final je m'exprime mieux quand rien n'est maîtrisé, mais après faut oser, et ça...je n'ose pas forcément faire preuve d'audace tout le temps dans ma vie.

En terme d'audace, Proserpine en était pourtant bien une. Nous entretenions des rapports assez "ambigus" car ils étaient difficiles à caractériser pour l'heure. En même temps, on pouvait dire que chacun tendait des perches à l'autre, dans des paroles pas forcément très claires, mais aussi des gestes, franchissant de temps en temps des frontières assez caractérisées.

- Je pense que tu n'as pas dû souvent tomber sur des gens comme moi dans ta vie...alors peut-être que je suis aussi une première fois pour toi, dans un sens.

Il était temps que je me détende car mon discours reflétait la gêne incarnée, à moins que je sois détendu et que cette gêne était innée, auquel cas je n'étais pas dans la merde. Tant qu'à être cru, autant employé le mot qu'il fallait.

- Sans doute est-ce "exagéré", mais le fait que cette soirée se passe bien entre nous compte énormément pour moi, alors merci d'être restée avec moi pour pouvoir partager ce dîner, et surtout de ne pas me rejeter en considérant que je suis trop "étrange" pour être fréquenté.

Au fond c'était sans doute pour cela que je me sentais à l'aise en la compagnie de Proserpine, car elle me supportait sans me juger. Cela me faisait du bien de ne pas être regardé de travers, et perçu comme quelqu'un que je n'étais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 162
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : Télékinésie

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Lun 13 Aoû - 17:31

C'est dommage, pense t-elle en le fixant, il n’avait pas compris le sous-entendu qu’elle cachait. C’était si mignon, si adorable. Son teint avait même pris une couleur plus vive. Elle parlait de virginité. La première fois. Elle l'avait évoqué en disant que généralement dans ce genre de rapport humain, ça durait moins d’un quart d’heure. Elle prit le partie de prendre la bouteille de vin et de remplir son verre et en rajoutant une petite lampée au jeune homme même si il n’avait pas fini le siens. Elle n’aimait pas avoir l’impression de prendre de l’avance sur lui. Ni sur quoique ce soit quand il s’agissait de boire. Son ego aimait montrer à quel point elle tenait l’alcool. Ascendance démoniaque aidant.

Proserpine si on devait la qualifié avec des mots exacts était une enfant un peu trop intelligente dans le corps d’une femme adulte. Une enfant capricieuse et un démon un peu trop humain. Naturellement charmeuse ses gestes et les œillades qu’elle lançait à la dérobée était le tout et naturel. Elle n’y pouvait rien. Elle était dans une femme et de surcroit, une belle femme et elle en adoptée le comportement. On ne sait jamais si on pouvait ne pas rentrer seule. Elle appréciait la compagnie des hommes comme des femmes. Créature et démon également. Elle n’était pas contre essayer avec un ange non plus Quand elle se mettait vraiment à séduire elle adoptait plus un style de femme fatale. Elle ne cherchait que le plaisir dans la chaire et prenait rarement deux fois le même amant. Hormis dans la même nuit.

La rouquine continua de le fixer avec curiosité quand il lui dit qu’elle avait du rarement rencontré de gens comme lui dans sa vie. Des contrat, elle en avait fait signé pourtant. C'était son travail. Elle aimait son travail. Elle posa alors son verre de vin et croisa les mains sur ses genoux prenant une mine plus sérieuse.

- Je voyage beaucoup, j’ai eu l’occasion de rencontrer différent type de personnes avec des. Caractéristique différente. Des personnes agressives, des renards, des gens sympathique ou timide. Les personnes timides en ma compagnie se détende facilement, je suis très exubérante et excentrique. Elle lui sourit chaleureusement. Si je suis ta première fois pour ça, les fois d’après seront plus simple. Personne ne te demande de te presser pour te libérer  

Elle repris une gorgée de vin et un peu de nourriture continuant a l’écouter avec attention c’était une jeune homme interessant avec de la conversation et Proserpine ne pouvait qu’être plus que ravis de cette rencontre. Elle finissait sa bouche quand elle eu un petit rire a ses derniers mots.

- Tu n’as pas a me remercié. C’est moi qui ai tapé a ta porte Ezel et tardivement en plus. Il est très appréciable pour une personne comme moi d’avoir un beau jeune homme et surtout personne intéressante avec une bonne conversation face à moi. Je suis très prise par mon travail. Je me détends le soir en écoutant de la musique dans un bar en buvant un verre. Voilà que j’entends une mélodie magnifique en me promenant.

Elle se tut, elle avait parlé sans vraiment choisir ses mots, elle mettait un peu de côté sa réflexion se permettant de plus en plus d’être juste elle en dessous du démon ; une personnalité étonnante. Elle prit un verre de vin pensive.

- Il m’arrive a moi aussi rarement de me permettre d’être aussi ouverte. Je comprends que ca soit compliqué. Il faut choisir ses mots avec soins parce que on ne doit froisser personne quand on est maladroit toute arrive si vite. Je suis comme ça aussi. A toujours choisir mes phrases et mes mots avec soin.

La démone replaça pensive une de ses mèches de cheveux roux qui tombait devant ses yeux derrière son oreille. Perdu soudain dans ses pensées. Elle se reprit pourtant et tourna son regard vers Ezel, braquant ses yeux bleus dans les siens.

- Le vrai remerciement, c’est moi qui te le doit, tu m’invite a rentrée sous ton toit et tu acceptes mon invitation a mangé. A vous chère professeur.

Conclut-elle en levant son verre d’un sourire charmeur et de boire tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 488
Points d'Expérience : 40
Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Jeu 16 Aoû - 2:14

Pour faire preuve d'une énième pincée d'honnêteté silencieuse une nouvelle fois, la perte de la femme que j'aimais avait coïncidé avec celle de la perte de ma foi en la bonté humaine, mais pas seulement, car je l'avais aussi perdue aussi au sujet de l'amour, car j'avais tellement aimé Ivy de tout mon cœur, que je craignais de ne plus pouvoir le faire pour quiconque. Au fond, j'avais le sentiment que je l'avais tellement aimée elle, que je croyais qu'elle allait être la dernière de ma vie, et que j'allais être froid en la présence de chaque personne que je pourrais rencontrer, et qui aurait pu être susceptible de devenir proche sur le plan amoureux. En la présence de Proserpine, je me trouvais plus ouvert qu'à l'accoutumée, car je parvenais à m'exprimer, à sourire, à rire, et même simplement à parler d'ailleurs, pour faire court. Elle me libérait sur des secteurs qui me surprenaient beaucoup, car j'avais l'impression de redevenir une personne, une personne qui ressemblait un minimum à quelqu'un, et non à l'ombre d'elle-même.

Cette femme me rendait curieux car, comme je ne connaissais pas grand-chose d'elle, je rêvais d'en savoir un peu plus sur sa vie, sur qui elle était, mais aussi sur ce qui pouvait autant l'intéresser chez moi, alors que j'avais l'impression de ne pas être une personne franchement très exceptionnelle. Je bus quelques gorgées de vin, mais pas tout, car je n'étais pas un grand buveur et que je préférais prendre mon temps, malgré le petit rajout offert par Proserpine. J'étais lent, mais aussi parce que cela me permettait de mieux apprécier ce qu'elle avait à me dire. Je ne la connaissais qu'à peine, mais je l'aimais bien. Je me sentais à l'aise à ses côtés, et je trouvais que le fil de nos paroles l'entretenait. J'aimais ce qui se passait voilà tout, et j'avais le sentiment que c'était partageait et cela me réconfortait beaucoup.

J'appréciais ce qu'elle me disait sans l'interrompre, buvant davantage ses paroles que mon vin, et en dégustant quelques parcelles de mon plat de temps à autre.


- Tu sais, les choses sont parfois bien plus compliquées qu'elles n'en ont l'air, car des êtres humains peuvent avoir des existences parfois ordinaires, sans trop d'histoire, et au final cacher des déchirures au fond de leur cœur, celles du type qui pourrait gâcher la vie pendant un moment, avec de grandes difficultés pour s'en libérer...

Ouh là...qu'avais-je dit ? Je ne m'en rendais pas compte...

- Si je tiens à te remercier, c'est parce que tu m'aides bien davantage que ce que tu peux soupçonner.

Comment rattraper une confidence insoupçonnée en levant également mon verre avec elle ?

- Au fond, si je t'apporte autant de bonnes choses que toi tu m'en apportes, que demander de plus, hein ?

Je lui souris de nouveau.

- Tout cela pour dire, que je tiens à ces remerciements quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 162
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : Télékinésie

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Ven 17 Aoû - 16:50

Proserpine avait bien compris qu'il y avait des blessure caché dans le jeune homme. Elle était trop maligne pour que ce genre de chose lui échappe, mais l'entendre dire était autre chose. Elle n'était pas sur qu'il sache la porté de ces mots. Il s'agissait d'une confidence involontaire ou un lourd secret qui après tant d'année opprimé avait besoin d'être dit. Il se sentait assez a l'aise avec elle lui avoué quelque part, une cicatrice qu'il cachait. Généralement une façade froide était une muraille pour caché une faiblesse de l'âme. Mais avec la demoiselle, il n'en avait pas fait preuve. Elle l'avait pris au dépourvu. Et accessoirement le faite qu'elle ne soit pas humaine devait jouer en sa faveur.

Elle ne savait pas vraiment quoi dire ou quoi faire a ce moment là. Elle ne ressentait ni pitié ni tristesse pour le jeune homme juste toujours cette étrange curiosité pour le jeune homme. Le seul humain qu'elle connaisse qui ne ressente vraiment rien a sa présence. Le faite d'être « coincé » dans ce corps diminué son aura démoniaque ? Elle cogna alors son  verre dans le siens ses yeux toujours profondément fixé dans les siens. Elle l'aidait. Il l'avait dit qu'elle l'aidait. Alors voilà. Et elle ne le faisait pas exprès bien entendu et elle ne demandait rien en contre partie. Et Proserpine se rendit compte que c'était la définition même que les humains donnait a l'amitié. Notions extrêmement vague de la démone qui avait toujours choisit ses amies par intérêt. Et les amants ne compte pas. Elle n'est pas du genre a les gardé bien longtemps. Parfois si il avait était intéressant elle retournait les voir sinon …

Et l'idée d'avoir un ami … fit rougir la démone qui se sentait jeter en terrain inconnu que devait elle dire ou faire ? Devait elle être honnête avec lui ? Elle mit le nez dans son verre écoutant la dernière phrase du jeune homme. Et lui ne se rendrait jamais compte de ça dans l'étrange situation morale dans laquelle elle se trouvait. La rouquine profita de la chaleur de l'alcool dans sa gorgé qu'elle avaler pour reprendre constance. Elle croisa les jambes sous la table et finit par poser son verre. La main qui le tenait auparavant libre, elle pris la mains d'Ezel dans la sienne.

- Si aidé une femme-enfant-capricieuse en lui donnant des leçons te fais du bien Ezel alors je serais toujours la première a me porté volontaire.

Elle lui fit un beau sourire. Elle essayait de choisir ses mots mais il sortait un peu désordonnée. Elle se disait que le naturel c'était bien aussi. Elle n'était pas qu'un démon des croisements n'est-ce pas ?

- Je suis une adapte des émotions extrême, avec moi tu en verra de toute les couleurs je te préviens. Lui dit elle d'un ton taquin. En revanche, ne me remercie pas d'être ce que je suis, je le fais parce que je le fais et tu es quelqu'un que j’apprécie malgré la nature récente de notre rencontre.

Elle fit une légère pression sur la main du jeune homme qu'elle tenait toujours, la rouquine le fixait toujours elle guettait des émotions et des réactions pour savoir si il comprenait bien ce qu'elle voulait lui transmettre comme message : «  sois toi même »

- Je veux dire, tu n'as a faire semblant de rien. On ne prend pas des morceaux de personne on accepte une personnes ce qu'elle a été et, ce qu'elle est, avec ces qualités et ces défauts, ses cicatrices et sont histoire.

La jeune femme lui sourit alors gentiment, presque timidement et lui relâcha la main délicatement. Inquiète. Elle espérait qu'il le prenne bien. Et d'habitude, elle ne prenait pas autant les choses a cœurs, mais, faire naître et grandir une amitié entre eux, ça l’intéressait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 488
Points d'Expérience : 40
Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Mar 21 Aoû - 2:31

Tout au fond de mon cœur existait cette terrible cicatrice dont je ne pouvais pas me défaire, celle qui vivait avec moi à chaque jour qui passait, à chaque minute, même aux moments les plus insoupçonnables. Ce fameux secret, évoqué dans ces lignes, n'était connu de personne en dehors de celle qui m'avait sauvé, et permis de m'enfuir pour que je puisse m'établir à Huntfield. Aryana m'avait délivré de ce cauchemar dont elle connaissait tous les détails, et j'insistais en affirmant qu'elle savait tout, y compris l'existence du plus profond mal que j'avais été obligé de subir par la faute de l'insoupçonnable tortionnaire, cette douleur qui allait sans doute me freiner dans la partie la plus intéressante de la vie, mais...peu importe...je ne pouvais pas le dire. Ma conscience me poussait à tenter de me libérer, et d'en parler notamment avec Proserpine, mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser au pire, oui, le pire... Je ne pouvais pas nier qu'elle m'aidait énormément, rien qu'en étant avec moi, dans ce repas qu'on prenait ensemble. Je ne fréquentais tellement pas de monde dans ma vie, que Proserpine était une compagnie plutôt agréable comparée à la solitude qui m'habitait le plus souvent. Je me sentais à l'aise, avec elle, un sentiment qui ne m'habitait pas souvent, et qui n'avait pas été dans mes espérances primaires tellement je croyais que cela n'allait plus être possible.

Personne n'avait été aussi adorable avec moi depuis longtemps, même en tenant ma main. Genre qui oserait me tenir la main ? Qui donc ? Bah elle...


- Au fond, ce qui me fait autant souffrir dans la vie, ce sont ces moments-là où tu te sens obligé de mentir aux autres pour éviter qu'ils ne t'interrogent sur un sujet dont tu refuses de parler. J'ai...j'ai tellement eu mal...et tellement été obligé de mentir...que tout est devenu trop compliqué...

Mes paroles ne voulaient rien dire.

- Ce que je veux dire, c'est que tu m'aides beaucoup en m'accompagnant ce soir, par ce dîner, en m'écoutant et en me respectant pour ce que je suis. Ce genre d'occasion ne se produit pas souvent dans ma vie, et...j'en ai une avec toi...et...c'est pas mal en fin de compte de se "sociabiliser" un peu, pour une fois. J'ai perdu le goût de faire cela, il y a longtemps, et cela me change les idées, même si j'ignore franchement si je me sentirais capable de m'exprimer autant, en la présence de quelqu'un d'autre que toi.

Comment pouvais-je percevoir ce que je venais de dire ? C'était dur, alors il valait mieux rester focalisé sur l'essentiel à mon sens.

- Ce que je veux dire, c'est que tu m'aides beaucoup en m'accompagnant ce soir, par ce dîner, en m'écoutant et en me respectant pour ce que je suis. Ce genre d'occasion ne se produit pas souvent dans ma vie, et...j'en ai une avec toi...et...c'est pas mal en fin de compte de se "sociabiliser" un peu, pour une fois. J'ai perdu le goût de faire cela, il y a longtemps, et cela me change les idées, même si j'ignore franchement si je me sentirais capable de m'exprimer autant, en la présence de quelqu'un d'autre que toi.

Sans doute en serais-je incapable.

- Au moins, ça a été un plaisir de partager ce repas avec toi, déjà parce que je ne mange pas ce genre de cuisine tous les jours, mais avant tout pour ta compagnie, fort agréable.

J'étais parfaitement sincère, bien évidemment.

- Je remercie le hasard de t'avoir menée jusqu'à moi...

Il restait cependant une chose, que faire maintenant ? Je n'allais pas la renvoyer dehors aussi tard.

- Le seul truc, quand nous sommes en bonne compagnie, c'est que l'heure passe tellement vite qu'on atteint des sommets tardifs, et je m'en voudrais de devoir te renvoyer dehors alors qu'il est aussi tard. Du coup, je vais te proposer quelque chose. Ce n'est pas la plus folle des propositions en terme de confort mais...peut-être préférerais-tu rester ici et partir plus tranquillement le lendemain ? Je ne t'oblige à rien du tout, car tu as peut-être un impératif dans un emploi du temps, ou juste...pas envie de rester là...mais tu pourrais dormir dans mon lit, et moi je prendrais le canapé pour te laisser être plus confortable.

Avais-je fait une connerie ?

- Qu'en penses-tu...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer
avatar

Proserpine
Démon ~ Le Mal En Personne

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : <km33> Merci Logan !
Célébrité de son Avatar : Deborah Ann Woll
Nombre de Messages : 162
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : Télékinésie

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer
Niveau: Niveau 5



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Sam 25 Aoû - 14:07

Proserpine regardait le jeune homme si  elle eut été humaine. Un mélange de compassion et de respect. Il était installé a côté d'elle et maintenant s'ouvrait. Il s'exprimait sur le ressentit de ses blessures, et le plus étrange de tout a ses yeux ; i l'as remercié de ce qu'elle faisait. Pourtant, la rouquine ne faisait rien de particulier, pour l'instant, elle assouvissait sa curiosité et se rendait compte de ses propres sentiments. Elle était capable de ressentir de la compassion et de l'affection. Est-ce l'alcool qui parlait alors ? Ou est-ce ce qui restait de l'humaine en elle ? Elle se leva quand il avoua qu'il n'était pas certain de faire la même chose avec quelqu'un d'autre qu'elle. Et la démone le pris dans ses bras. Qu'est-ce qui lui arrivait. Irrémédiablement elle avait envie de protéger ce jeune homme. D'être proche de lui. Elle n'avait jamais été comme ça.

Les humains, au yeux de la jeune femme n'étais pas grand chose. Au mieux, des pions manipulable. Elle n'avait jamais envisager de devenir sérieusement amie avec l'un d'entre eux. Elle le serra plus fort dans ses bras. Et le relâcha, alors qu'elle plongeait ses grand yeux bleu dans ceux noisette de Ezel et lui sourit.

- Écoute Ezel, je ne veux pas que tu remercie pour ce que je suis, je veux juste que tu sache, que quelque soit les blessures que tu cache, ou qui tu es, ou même si tu as besoin de parler, je serais toujours disponible pour toi. Et même, ajoute t-elle, si tu n'as pas envie d'en parler et que tu veux de la compagnie, et bien, tu n'aura qu'a demander.

Proserpine prit même une teinte un peu rosée quand il la complimenta sur sa compagnie. Non pas qu'elle voyait de manière négative. Mais il s'agissait d'un bout de chou d'humain il était difficilement envisageable dans son esprit qu'un humain surtout Ezel puisse apprécié sa compagnie. De manière sincère sans qu'elle n’eut a jouer la comédie ? Sans que leur instinct ne leur indique un malaise.

Proserpine regarda a l'heure quand il lui proposa finalement de prend son lit. Il trouvait cela apparemment impolie de la congédier chez elle. C'est vrai qu'il été tard. Si elle avait était une humaine normal, elle devait accepté son invitation. Surtout a Huntfield, la rumeur courait de ne jamais sortir trop tard. Le taux de meurtre et de criminalité été très élevé. Mais elle était un démon n'est-ce pas, elle ne devrait pas être inquiété de ce qui se passait dehors. Hormis quelque détail, elle ne craignait rien et faisait même parmi des prédateur. Un démon.

- D'accord, répond t-elle simplement, c'est très gentil et gentleman a toi.

Pourquoi rester alors se demande Proserpine. Pour tenir son rôle d'humaine ou simplement continuer dans sa lignée, pourrait elle aidé le jeune homme ce soir ? La rouquine avait finis son repas, et sirotait son verre de vin, elle se sentait bien, et pas menacé, d'une certaine façon dans ce petite appartement, elle se sentait a l'aise et en sécurité. A moins que ce ne soit la présence d'Ezel a ces côté qui lui provoqué cette effet ?

- Aurait tu un tee shirt a me prêter s'il te plaît ?

Elle rosit a nouveau. Elle n'allait certainement pas avoué quelle dormait quasiment nu. Pas entièrement quasiment . Elle ne supportait pas d'être nue ni d'être a poil. Elle aimait le confort d'un tissu propre contre ça peau ainsi qu'un simple dessous. D'ailleurs qu'avait elle mit ?

- Ca me gène un peu que tu me laisse ton lit tu sais, je suis sur qu'il y a de la place pour deux dedans, mais si tu insiste, j’accepte, je n'avais pas vu l'heure tardive. Je me sens bien avec toi c'est un vrai plaisir, tu n'imagine pas a quel point,

Ajoute t-elle sur le ton de la confidence et elle le pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9972-proserpine-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9973-liens-de-proserpine#387669


Bienvenue en Enfer
avatar

Ezel Yuzman
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : moi-même :)
Célébrité de son Avatar : Rami Malek
Nombre de Messages : 488
Points d'Expérience : 40
Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Neutre/Rebelle
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   Jeu 11 Oct - 16:29

Afin de pouvoir décrire avec clarté, les sentiments qui traversaient ma conscience fragile, il faudrait non pas un mais plusieurs romans, tant mes émotions étaient bien trop complexes. Cette situation, que je vivais actuellement avec Proserpine, ne s'était pas produite dans ma vie depuis des lustres, au point que je me prenne pour un dinosaure rouillé, tant les relations sociales n'étaient pas mon fort depuis le traumatisme, qui m'avait amené à m'enfuir de San Francisco, mon ancien "chez-moi". En la présence de cette femme, que je ne connaissais pourtant qu'à peine, j'avais le sentiment que l'huître, qui me servait de cœur, parvenait progressivement à s'ouvrir. Je ne dévoilais pas tout de moi, notamment la cause de ce qui me faisait autant souffrir, mais j'avais l'impression d'avoir davantage parlé à Proserpine en ces quelques heures que la plupart de mes conversations tenues depuis l'horreur. C'était la première fois que je me sentais capable d'être avec quelqu'un, et non pas obligé de le fuir par peur d'entretenir une conversation normale. Je n'étais pas le plus sociable des hommes, mais je tentais de faire des progrès, et cette soirée semblait en être un immense pour moi. Des mots parvenaient à sortir de ma bouche, dans des phrases constructives et qui avaient un minimum de sens.

J'étais toujours humain, et c'était une bonne nouvelle, du moins je l'espérais.

Alors que n'importe quel inconnu pouvait facilement me faire péter les plombs, et plonger dans une timidité plus que maladive, je ressentais une étrange impression de sécurité en la présence de Proserpine, alors que je ne la connaissais pas. J'étais juste persuadé qu'elle n'était pas là pour me faire du mal, car cela se voyait dans ses yeux, mais aussi dans sa manière de se comporter avec moi, et cela m'aidait à me décoincer. J'étais certes encore nerveux, une impression qui n'allait pas disparaître de sitôt, du moins tant que les relations sociales pouvaient m'inspirer cette frayeur absurde, mais je me sentais bien avec elle. J'avais vraiment la sensation de me sentir bien avec Proserpine, encore plus quand elle me tenait dans ses bras. C'était fou, que quelqu'un me tienne dans ses bras de cette manière. Cela ne m'était plus arrivé depuis trop longtemps...

Elle me protégeait...


- Je...je ne sais tellement pas quoi dire...à part...merci ? Je sais que tu ne veux pas que je te remercie, mais j'y tiens vraiment. Je n'avais pas rencontré une personne se souciant autant de moi, depuis bien longtemps, et c'est reposant, ce genre de changement...pour une fois.

Cela sonnait limite comme une éternité quand je parlais de la sorte.

Ma proposition pour qu'elle prenne mon lit, et qu'elle passe ainsi sa nuit chez moi, n'avait aucune arrière-pensée de type "mal placée" car je ne souhaitais pas "conclure" avec elle. Je voulais simplement continuer de me comporter tel que j'étais, et ne pas être impoli au point de la virer de chez moi à une heure aussi tardive. Rien n'empêchait clairement Proserpine de passer la nuit ici si elle le désirait, et mon lit offrait un confort de place plus intéressant pour elle.

L'idée de passer la nuit sur le canapé ne me gênait guère, bien au contraire, car cela m'arrivait pas mal depuis quelques temps, notamment quand je passais mes journées à bosser sur mon ordinateur. Le canapé était parfois une issue de proximité plus pratique, quand le corps se trouvait atteint par une flemme plus que terrible.


- Tu devrais avoir ce qu'il te faut dans le deuxième tiroir, de l'armoire à côté du lit.

Ce tiroir était consacré au "hauts de nuit" comme je les appelais, alors elle devrait y trouver son bonheur.

- Ne t'en fais pas pour cette nuit, d'accord ? J'ai l'habitude de m'endormir comme une masse sur le canapé, alors cela ne va pas me perturber de le faire ce soir.

J'avais été sincère, évidemment...

Je me rapprochais du fameux "second tiroir", pour lui montrer ce qu'il y avait dedans.


- Prend celui que tu veux, y a pas de problème.

Je fis juste un léger arrêt dans le tiroir du dessous pour y récupérer quelques affaires, à savoir mes affaires de nuit, et les déposer sur le canapé.

- Je vais juste pour ma part terminer un truc sur mon ordinateur, mais je n'en ai pas pour très longtemps, avant de finalement aller me coucher moi aussi. Si jamais tu veux te servir de la salle de bain pour te sentir un peu plus à l'aise, c'est la porte juste là.

Je pointais cette dernière pour plus de facilité de discours.

- Et merci...de rester...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9676-ezel-yuzman-dispo http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t9677-liens-de-ezel-yuzman


Bienvenue en Enfer

Contenu sponsorisé


Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: V.04 - Lullaby   

Revenir en haut Aller en bas
 

V.04 - Lullaby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural :: Gardons une Trace du Passé :: Les archives du forum :: Archives Saison 5 :: Archives RPG-