oo-Supernatural-oo RPG Supernatural
Bienvenue sur oo-Supernatural-oo !

Le monde a tremblé... Du sang a coulé et ce qui n'aurait jamais du avoir lieu s'est produit : Une porte des enfers a été entrouverte.

Le monde a tremblé... Et il est grand temps pour vous de prendre part à cette guerre qui se dévoile à l'horizon... Amis ? Ennemis ? N'hésitez pas à nous rejoindre ! Mais sachez que votre choix scellera le destin de chacun !

Prenez connaissance du Contexte, du règlement et si vous en avez encore le courage, tentez votre aventure parmi nous en vous inscrivant !



 
Chers Visiteurs et peut-être futurs Membres !
¤ Merci de lire LE REGLEMENT avant votre Inscription et si vous avez une quelconque
question n'hésitez pas à la poster dans notre SECTION INVITÉ
¤ Privilégiez les POSTES VACANTS du forum pour une meilleure intégration !
(Sachez que les PVs sont négociables mais si vous voulez par exemple changer la
célébrité, contactez nous dans la section invité)
¤ Les Auravores et les démons bénéficient d'un bonus de 100 PE si vous les choisissez
¤ Les sorcières et Anges déchus ne sont plus acceptés sauf PV ou Scénario
¤ Profitez de notre cadeau de bienvenue sur Oo-Spn :
200 PE Bonus en choisissant un PV !!!

On les veut en Urgence !
300 PE offerts pour ces PV !
titredetonimage

Arthur
Neutre
Monstre

Découvrez le !

titredetonimage

Jane Smith
opposant
Homme de lettres

Découvrez la !

titredetonimage

Seraphine
Partisante
Ange

Découvrez la !


Jeu 2 Oct - 22:05
III.01 Saturday Night Fever.[ABANDON] 637-96III.01 Saturday Night Fever.[ABANDON] 633073tumblrmwqgpr1KeC1r2u9fjo1250

 
« Saturday Night Fever.»



Samedi 25 Septembre 2009

Ce qui s'était passé dans ce bar le 25 Août était impossible, un cauchemar, elle allait se réveillée. D’où sortait ce Barry ? Même Harper avait été surpris de voir ce gars sortir de l'ombre. Elle avait crue réellement qu'elle allait ramener auprès d'elle son Valafar. Phoenix aussi d'ailleurs. Mais elle avait piquée une crise de névrose et avait ouvert le feu sur les bouseux de ce bar miteux au fin fond des états-unis. Bien sur une riposte s'en était suivis et Phoenix avait pas apprécier, car il voulait discuter avec Harper le chasseur, mais l'impatience de la sorcière en avait eu raison,  elle avait tirer avec son fusil a pompe en direction du traqueur au cœur de glace, des chasseurs présents. Tout ce raffut pourquoi ? Pour entendre Phoenix papotait tranquillement sur la « pouf » à Harper et de contrats etc ... d' Isatys blablabla … Cela avait rendu la reine des V complètement cinglée et elle avait mis fin a tout ces jacassements de merde.
Phoenix et Calli fut surpris par le dénommé chasseur Barry qui mit fin a toutes ces querelles en balançant au pied de Calli, un doigt affublé d'un anneau que la brunette reconnu de suite, gage de son amour envers Valafar. Il avait précisé qu'il avait fait grillé le démon comme on allume un « BBQ» et avait même osé faire de l'humour en disant que dans la pièce ou se situait le tas de cendre cela sentait encore le cochon. Elle s'était évanouie au pied de Phoenix en serrant le doigt dans sa main. Ce qui se passa après fut floue pour la brunette..
Phoenix n'avait pas laissé la jeune femme au sol dans ce bar, il l'avait pris dans ses bras et l'avait téléporté avec lui au Manoir la déposant ainsi dans SA chambre, pas celle qu'elle partageait avec Valafar. Il avait eu la bonne idée de l'y déposer la dans son entre secret. Il avait laisser l'anneau dans la main de la jeune femme tellement elle tenait fermement le bijou, cela s'était imprégné dans sa paume de main lui laissant une petite douleur qui l'a laissait encore en vie. Qu'avait il fait du doigt ? Calli le voulait elle voulait le mettre dans un bocal pour le conservait dans un liquide dont seule elle avait le secret.
Elle avait du dormir quelques jours se reposant ainsi de ce deuil qui l'a submergé horriblement. Heureusement que le Major d'homme et sa meilleure amie veillait sur elle. D'ailleurs cette dernière était venue l'a voir et trouvait que Calli perdait la boule. Avait-elle seulement raison ?

L'automne avait  pointé le bout de son nez en ce samedi 25 septembre au vue du calendrier, le temps maussade se propagé grandement. Sûrement que Lucifer à présent sorti de sa cage, y était pour quelques choses sur le ciel souvent gris plombant l'air d'éclair et de tonnerre, on s'y serait déjà crue à la fin du monde. Il faisait gris moche et un petit vent s'était installée sous cette grisaille morne, Calli était comme la météo d'humeur massacrante parfois et puis parfois on ne savait pas sur quel pied dansait avec elle ! Mais aujourd'hui elle devait travailler et se rendre a son agence !

Calli Burckhart devait se remettre en selle car depuis ces derniers mois, elle avait perdue son titre de Reine de faction V de par  la perte de son époux. La folie n'avait pas eu raison d'elle, mais ce que Caym lui avait annoncé y a quelques jours, lui avait donné un regain d'énergie et de vengeance surtout. La jeune femme avait décidé de reprendre les rênes de son agence. Ce qu'elle fit sans plus tarder. Les affaires allaient être florissantes avec tout ces messages sur son téléphone malgré que le mal régnait à tout jamais.

Elle s'était levée de bonne humeur avait pris son petit déjeuner, nourrit Lucifer son petit chaton Noir et son fameux collier de diamant, excentricité de Calli a sa juste mesure. Une petite caresse a Lucifer et hop la brunette sortit de sa maison. Elle avait prit son 4X4 et s'était dirigé vers l'agence immobilière « Sally Loockwood », maintenant elle n'avait plus a se cacher, tout le monde savait qui était Calli et surtout sa couverture avait été mis a jour de par la royauté qu'elle avait commandé en était la femme de Valafar. Elle se situait au centre de Huntfield. Elle avait rendez vous avec un homme très riche de Huntfield un fidèle qui voulait acheter un appartement a sa maîtresse et il comptait sur la discrétion de la jeune femme qui évidement lui avait fournis quelques choses de magnifique a la mesure de ce qu'attendait le client et pour l'a remercier en plus des liasses de billets qu'elle venait d'empocher il remit une petite carte noir à Calli ou était inscrit dessus en blanc "Papa Midnite's Club", un bar de Jazz branché. Il fit un petit clin d’œil, pour signifié a la brunette qu'elle n'allait pas s'ennuyer. Ils se saluèrent et Calli fourra la carte dans son décolleté.

Elle regarda par la fenêtre, il faisait sombre, la nuit était tombée les jours raccourcissaient et elle prit sa pochette passa une main sur le plis de sa robe qui était fendue sur le coté laissant une hanche fine mais fuselé. Chaussée de ces escarpins noirs, elle éteignit son bureau se dirigea vers le code l'enclencha et ferma a clé la porte de l'agence. Prit sa voiture et se dirigea vers l'endroit indiqué sur la carte.

Elle conduisit a quelques pâtés de maisons, se gara sur le parking devant ce qui semblait comme un salon de thé. Prendre un verre pour se délasser c'est tout ce que la jeune femme désirait a cet instant précis. Elle poussa la porte de l'établissement et trouva une ambiance chaude ambrée. La musique était forte mais pas assourdissante. Elle s'installa au bar sur un tabouret et commanda une vodka coca avec quelques amuse gueule.

Calli sirota sa boisson et regarda à la ronde les gens qui étaient confortablement installés un peu partout et la elle remarqua un grand brun assez charismatique qui était fort séduisant. Malgré son veuvage et les mises en garde, la sorcière ne le lâcha pas du regard épiant chacun de ses faits et gestes. Elle déposa sa pochette sur le comptoir du bar et s'amusait avec son tabouret a tournoyer doucement de droite a gauche dans un mouvement ultra sexy. Elle éloignerait "rapidos" d'un coup de sort les péquenauds qui oseraient l’abordée, car c'était lui et lui seul qui aurait le privilège de pouvoir lui parler ce soir. Elle espérait qu'il l'a remarque, elle avait bien le droit de s'amuser un peu car vue ce que Caym venait de lui révéler sa vie n'était plus qu'un fil de soie fragile ...
Calli Burckhart Magnus
Créature ~ Si Particulier
Calli Burckhart Magnus
III.01 Saturday Night Fever.[ABANDON] Giphy.gif?cid=790b76115d346a3c6a6c65307710ef1f&rid=giphy

Credit Créateur de ses Kits : Logan & Sahriel
Célébrité de son Avatar : Meaghan Rath
Nombre de Messages : 16700
Points d'Expérience : 220
Pouvoirs : Sorcellerie
Sort du Fait tout Noir
Incantation

Artefact en sa Possession : 1 Rang Offert
Plumes de Pouvoir :
aucune en sa possession


Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer

Niveau: Niveau 21
http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8217-calli-burckhart-d http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t4043-liens-de-calli-burckhart#161420


Go ahead and look at me ‘Cause that’s what I want. Take a good look won’t you please ‘Cause that’s what I want; I know you wanna stare You can't help it and I don't careSo look at me 'Cause that's what I want. Do you think I'm looking hot ?
    --- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Oct - 13:50
17h22

Le temps maussade de la journée avait incité Belial à un après-midi détente.

Le café littéraire tournait bien, le service commençait à se roder. La clientèle prenait petit à petit ses habitudes. (en fin d’après-midi, elle était surtout composée d’étudiants). De toute façon, aux moindres soucis, les employés savaient où trouver le propriétaire des lieux : quatre étages au-dessus du « Papa Midnite's Club » dans la penthouse.
Dans son grand appartement terrasse meublé avec goût et confort, le démon à apparence humaine sa promenait parmi le rayonnage. Il hésita quelques instants devant une couverture de cuir, puis ses mains se posèrent sur un petit librio. Emportant sa proie avec lui, il alla tranquillement s’installer dans un solide fauteuil de chêne, face à la baie vitrée et au ciel grisâtre.

Qu’il aimait l’automne et son atmosphère si particulière, propice à la réflexion.

L’homme se cala confortablement, puis ouvrit le livre intitulé « l’île aux esclaves » de Marivaux. Dans l’impressionnante bibliothèque de style empire, encore au ¾ vide, on n’entendit plus que le bruit des pages qui se tournaient et la pluie qui tambourinait aux carreaux.

19h14

Deux heures plus tard : Le dernier mot lu, le trentenaire referma le recueil en soupirant. L’œuvre était amusante, enlevée, mais la morale finale était un tant soit peu simpliste. Abandonnant son livre sur le fauteuil, il se leva et s’étira avant de se diriger d’un pas souple vers la salle de bain et le dressing afin de se changer.

En chemin, il faisait l’inventaire des choses à faire pour la soirée à venir. Accueillir le groupe qui jouerait ce soir (un trio de jeunes gens, dont une chanteuse à la voix particulièrement chaude et suave), vérifier que tout était prêt pour recevoir la clientèle du soir, donner ses instructions pour la relève, organiser l’occupation des salons privés et connaître la disponibilité des danseuses pour l’ouverture de la boîte de nuit. Une soirée bien remplie en perspective.
Celui qui se faisait passé pour Salomon Smith sourit de toutes ses dents.

22h54

Tout se déroulait à merveille. Les lieux étaient encore pleins à craqués. Heureusement, grâce à l’agencement du bar, on ne se marchait pas sur les pieds. Mais Belial pouvait être fier de son succès. En moins de 3 semaines, le « Papa Midnite's Club » était devenu un des lieux les plus branchés de Huntfield . La jeunesse dorée y côtoyée tout le gratin de la société dans un joyeux melting polt.

Allant de table en table, Belial faisait comme à son habitude, montre d’une sociabilité sans pareil, flattant quand il fallait flatter et veillant à ce que tout le monde ait ce qui lui fallait. Comme disait le juge MATHEW (un habitué des lieux), « Mon cher Salomon, être dans votre établissement, c’est comme être à la maison, sauf qu’on est bien mieux servi. Ma femme aurait des leçons à prendre auprès de vous.» Ce à quoi le barbu répondait par un sourire avant de remplir son verre de scotch et de faire signe à cette charmante blonde, mineure,, de tenir compagnie à l’éminent personnage.

Il quitta le magistrat pour se diriger vers le bar. C’est alors qu’il la vit. Elégante, dans un fourreau noir, une jeune femme semblait l’épier. Belial lui sourit laissant ses yeux remonter le long de ses escarpins jusqu’à la ravissante courbure de ses hanches jusqu’à aller se perdre dans la couleur noisette de ses yeux. Charmante… tout à fait charmante.

Tranquillement, le propriétaire des lieux la rejoignit et lui tendit la main, pour lui faire un baisemain à l’ancienne.

« Mademoiselle… »

Dit il en français avant de poursuivre en anglais:

« Puis je avoir l’outrecuidance de présenter mes hommages à votre beauté qui enjolive cette soirée ? »




Invité
Invité
Anonymous
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Oct - 18:50
C'était une bonne idée finalement ce club et elle remercierai son généreux client pour l'idée qu'il avait eu pour l'agente immobilière. En voyant l'ambiance elle se disait qu'elle avait bien eu raison de venir ici pour se changer les idées après tout ce qu'elle avait vécue ces derniers temps. S'amuser, danser et boire était le bienvenu actuellement. Bon elle aurait pu s'habiller un peu plus sexy mais sa robe noir était très bien, ouverte sur le coté laissant place a une jambe fuselé elle attirerait des regards certainement. Mais la jeune femme n'était pas venu pour se jeter dans les bras du premier venu non plus. Elle savait après ce qu'elle venait de vivre qu'elle devait continué sa vie, car elle avait après tout fait une promesse a un allié et surtout elle voulait faire revenir son homme de l'enfer.

Calli abandonne pas sa lutte contre les chasseurs et elle est du coté de Lucifer mais elle a besoin d'alliés et surtout elle se sait protégée par Phoenix, elle sait qu'il garde toujours un œil sur la sorcière. Il le fait pour son ancien maitre son ami et ce qui fait que Madame Valafar reprend son sale caractère de présomptueuse, et peut s'adonner a ce qu'elle aime faire, plaire, séduire. Sans pour autant consommer. Car quand on regarde un menu il n'est pas dit qu'ont va le prendre et le consommer ...

Quelques hommes l'a fixait du regard, quelques uns avec un regard qui dégoûtée la brunette. Calli était prête a balancer un sort pour que ces derniers se retrouvent malencontreusement obligé de dégager car elle userait de son incantation favorite ou les verres se renversent sur les hôtes. Mais son esprit capta rapidement ce beau brun qu'elle venait de voir, elle n'avait d'yeux que pour lui comme captivé comme envoûté par cet homme qu'elle ne connaissait pas.

Le bar était bien agencé de façon a ce qu'ont ne soit pas serrer ni bousculer par des personnes qui s' agitait dans tout les sens. Le grand brun qu'elle avait remarquer vaquait de table en table à discuté avec les clients, et la brunette ne le lâchait pas des yeux. Quand il se dirigea vers elle, elle essaya de ne pas trop le fixé histoire de jouer un peu les prudes mais trop tard l'homme lui sourit laissant ses yeux se perdre sur le corps de la jeune femme pour finir sa courses dans les yeux de la sorcière.
Cela fit frissonné Calli qui sourit a son tour tout en prenant une position charmeuse et jouant avec le bâtonnets qu'elle avait dans sa vodka coca pour faire un tourbillon aux glaçons. La sorcière ne faisait rien de mal, car il n'était pas interdit de se laisser charmer par les hommes, même si celui ci à la base avait quelque chose d'envoutant pour la jeune femme.

En un éclair il était la auprès d'elle, finalement le fait de l'avoir presque épier avait marcher car il lui tendit la main pour lui faire un baisemain à l'ancienne, ce qui fit sourire notre brunette qui trouva ce geste très charmant et délicat. Puis sa voix l'a fit frémir un peu, il s'exprima en français pour l'a saluer d'un « Mademoiselle » pour finir dans leurs langues avec une phrase que Calli n'avait jamais eu le plaisir d'entendre. Elle fut flatée

« Enchanté, je me nomme Calli ». Déclara -t-elle d'une petite voix intimidé par ce grand gaillard barbu qui semblait avoir une confiance en lui qui plut énormément a la jeune femme.

La sorcière semblait troublée par lui, elle vida d'une traite son verre. Elle se sentait toute bizarre, comme une novice qui séduit pour la première fois. La Burckhart essaya de cacher ces émotions,  depuis qu'elle n'avait plus son homme, c'était comme si se remettre en scelle pour trouver quelqu'un était tout nouveau pour elle.
Calli le fixait avec amusement mais aussi avec un certain charme et elle enchaîna directement pour entamer la conversation avec son hôte et surtout pour l'avoir tout a elle.

« Vous semblez être à l'aise ici et je ne vous cacherais pas que je vous ai observé un moment mais vous connaissez tout le monde  non ?  A qui ai je l'honneur ?». Demanda-t-elle en faisant signe au serveur de lui resservir un verre.
Calli Burckhart Magnus
Créature ~ Si Particulier
Calli Burckhart Magnus
III.01 Saturday Night Fever.[ABANDON] Giphy.gif?cid=790b76115d346a3c6a6c65307710ef1f&rid=giphy

Credit Créateur de ses Kits : Logan & Sahriel
Célébrité de son Avatar : Meaghan Rath
Nombre de Messages : 16700
Points d'Expérience : 220
Pouvoirs : Sorcellerie
Sort du Fait tout Noir
Incantation

Artefact en sa Possession : 1 Rang Offert
Plumes de Pouvoir :
aucune en sa possession


Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer

Niveau: Niveau 21
http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8217-calli-burckhart-d http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t4043-liens-de-calli-burckhart#161420


Go ahead and look at me ‘Cause that’s what I want. Take a good look won’t you please ‘Cause that’s what I want; I know you wanna stare You can't help it and I don't careSo look at me 'Cause that's what I want. Do you think I'm looking hot ?
    --- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Oct - 19:49
« Vous semblez être à l'aise ici et je ne vous cacherais pas que je vous ai observé un moment mais vous connaissez tout le monde  non ?  A qui ai je l'honneur ?».

Belial eut un petit sourire mystérieux :

«  Qui je suis n'a que peut d'importance. Ce soir , la seule qui compte, c'est vous. »


Le démon avait dit cette phrase avec les accents de la sincérité, plantant ses yeux anthracites dans les jolies prunelle de sa compagne . Pour tout dire, Il la dévorait littéralement du regard.

Oui, ce soir, cette femme serait le centre de son attention , de sa curiosité. La comprendre, étudier le magnétisme qui se dégageait d'elle, voir si elle pourrait lui apporter un amusement quelconque, une distraction temporaire. La décortiquer jusqu'à assouvir sa soif insatiable de savoir.  

Toujours charmeur, le gentleman lui tendit la main , pour l'inviter à se lever.

«  M'accorderiez vous cette danse, charmante Calli ? »

Le morceau avait changé. La trompette se faisait langoureuse, s'insinuant parmi des notes de piano frivoles. Un slow. Idéal, pour faire plus ample connaissance . Belial insista doucement :

«  Venez avec moi, je vous ferez oublier tous vos malheurs. »

Parole de séductions, futiles mais qui feraient forcément mouche quelque soit le passé de cette séduisante créature. Car après tout , c'était dans la nature humaine de se plaindre, de croire que tous les malheurs du monde reposait sur ses épaules, qu'on ne pouvait rien y faire , que c'était la destiné. Ce complexe existait surtout les femmes. Combien d'entre elles ne soupiraient pas après une oreilles compatissante ? Une épaule solide où épancher ses menus soucis. Cette charmante donzelle ne ferait sans doute pas l'exception , même si dans son regard le pseudo trentenaire pouvait y lire une force morale insoupçonnée.

C'est ainsi qu'il entraina la belle vers la piste de danse où de nombreux couples dansaient déjà.
Invité
Invité
Anonymous
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Nov - 21:37
Pendant qu'elle avait commandé son breuvage, elle avait demander au beau brun qui était il vraiment car il se sentait comme chez lui ici . Était il le maître des lieux ? La réponse qu'il donna a notre brunette ne fut pas convaincante pour elle mais il avait du charme il savait pertinemment parler aux femmes puisqu'il lui précisa que le faite de savoir a qui elle avait a faire n'avait pas d'importance en ce moment même car la jeune femme était la seule qui comptait ce soir à ses yeux.

Hum charmant personnage mystérieux pensa Calli mais elle était curieuse et notre sorcière s'évertuera a savoir qui il était.

« Vous savez comment flattez les femmes très cher, je vous  remercie pour cette attention ». Dit elle d'une voix suave.

La jeune femme oublierait -elle son charmant époux disparu si vite au son de la voix de cet inconnue qui avait plongés ses yeux anthracites dans ceux de Calli avec une telle intensité que la jeune femme se sentait comme ensorcelé c’était le cas de le dire, elle était prise a son propre jeu.
Elle but une gorgée du breuvage pour se donner du courage de ne pas trop se jeter dans la gueule du loup. Après tout elle était une veuve éplorée mais bon se laisser charmer n'avait rien d'interdit, il allait pas la jeter dans son lit si rapidement tout de même.

Il tendit la main a notre brunette pour qu'elle lui accorde une danse et la petite sorcière ne se fit pas prier et se leva en attrapant cette main ferme mais chaleureuse et elle sourit quand la musique changea pour un slow, on aurait dit qu'il savait a quel moment demander a la jeune femme de danser et sa phrase la fit sourire et ses yeux s'illumina quand il ajouta qu'il lui ferez oublier tout ses malheurs. C'était certes le cas en ce moment, plus que des malheurs, une malédiction d'avoir perdu son démon. Des chasseurs en passe de gagné. Des complots a gogo. Punaise ce soir la Burckhart voulait s'éclater et la une occasion en or se présentait pour lui faire oublier toutes ces misères des derniers temps sur une simple danse.

Enthousiaste elle se laissa entraînée sur cette piste de danse pour rejoindre avec son bel inconnu d'autres couples qui s'attelaient a danser.

Calli lui sourit et se colle un peu contre lui. Slow oblige mais elle recula juste un peu sa tête pour se rapprocher langoureusement de l'oreille de son hôte pour lui murmurer quelques paroles.

« J'ai acceptée de danser avec vous. Vous me devez une petite faveur. Allez dites moi quel est votre prénom s'il vous plaît ? ». Demanda-t-elle en changeant un peu la position de sa tête pour lover son front contre le sien sans pouvoir se confondre dans ses yeux hypnotiques qui ne laissait pas la jeune femme insensible.

Calli ne faisait plus vraiment confiance aux hommes. Depuis que ce complot pesait sur sa tête mais qu'un allié Caym était avec elle. Elle n'avait pas peur et ferait face au danger. A présent elle se sentait encore plus puissante qu'avant car elle savait qu'elle pourrait sûrement récupérer son éternel bien-aimé et surtout que l'homme quel avait face à elle avait une odeur bien particulière qu'elle ne connaissait trop peu. Donc quel était ce nouveau démon en ville ?
Calli Burckhart Magnus
Créature ~ Si Particulier
Calli Burckhart Magnus
III.01 Saturday Night Fever.[ABANDON] Giphy.gif?cid=790b76115d346a3c6a6c65307710ef1f&rid=giphy

Credit Créateur de ses Kits : Logan & Sahriel
Célébrité de son Avatar : Meaghan Rath
Nombre de Messages : 16700
Points d'Expérience : 220
Pouvoirs : Sorcellerie
Sort du Fait tout Noir
Incantation

Artefact en sa Possession : 1 Rang Offert
Plumes de Pouvoir :
aucune en sa possession


Supernatural Life
Alignement: Partisan de Lucifer

Niveau: Niveau 21
http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8217-calli-burckhart-d http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t4043-liens-de-calli-burckhart#161420


Go ahead and look at me ‘Cause that’s what I want. Take a good look won’t you please ‘Cause that’s what I want; I know you wanna stare You can't help it and I don't careSo look at me 'Cause that's what I want. Do you think I'm looking hot ?
    --- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural :: Gardons une Trace du Passé :: Les archives du forum :: Archives Saison 3 :: Archive RPG-