AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural
Bienvenue sur oo-Supernatural-oo !

Le monde a tremblé... Du sang a coulé et ce qui n'aurait jamais du avoir lieu s'est produit : Une porte des enfers a été entrouverte.

Le monde a tremblé... Et il est grand temps pour vous de prendre part à cette guerre qui se dévoile à l'horizon... Amis ? Ennemis ? N'hésitez pas à nous rejoindre ! Mais sachez que votre choix scellera le destin de chacun !

Prenez connaissance du Contexte, du règlement et si vous en avez encore le courage, tentez votre aventure parmi nous en vous inscrivant !



 
Chers Visiteurs et peut-être futurs Membres !
¤ Merci de lire LE REGLEMENT avant votre Inscription et si vous avez une quelconque
question n'hésitez pas à la poster dans notre SECTION INVITÉ
¤ Privilégiez les POSTES VACANTS du forum pour une meilleure intégration !
(Sachez que les PVs sont négociables mais si vous voulez par exemple changer la
célébrité, contactez nous dans la section invité)
¤ Les Auravores et les démons bénéficient d'un bonus de 100 PE si vous les choisissez
¤ Les sorcières et Anges déchus ne sont plus acceptés sauf PV ou Scénario
¤ Profitez de notre cadeau de bienvenue sur Oo-Spn :
200 PE Bonus en choisissant un PV !!!

On les veut en Urgence !
300 PE offerts pour ces PV !
titredetonimage

Castiel
Opposant
Ange

Découvrez le !

titredetonimage

Ashton Feanes
opposant
Humain

Découvrez le !

titredetonimage

Crowley
Partisant
Démon

Découvrez le !


Partagez | 
 

 IV.05 - Memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Bienvenue en Enfer
avatar

Jolene Bower
Chasseur ~ La Volonté De Vaincre

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : Avatar: Marie.Gif: Tumblr
Célébrité de son Avatar : Michelle Trachtenberg
Nombre de Messages : 940
Points d'Expérience : 115
Artefact en sa Possession : Potion qui permet d'avoir un flaire de lycan pendant 5 minutes





Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 8



MessageSujet: IV.05 - Memories   Dim 5 Mar - 22:31

Est-ce que vous avez déjà ressentis cette étrange impression que l'on vous épie ? Jolene avait toujours cette impression de part son métier, ainsi elle n'en tenait plus compte, mais voilà plusieurs jours qu'elle a cette impression assez insistante... mais à chaque fois c'est la même chose, il n'y a personne quand elle regarde autour d'elle. Pourtant aujourd'hui, une fois de plus et sans qu'elle ne le sache, sa vie allait être de nouveau mouvementer sans parler des sentiments.

Jesse n'avait pas école ce jour là et elle avait donc décidé de passer du temps avec lui, certainement pour regarder des dessins animés, faire quelques jeux, le forcer à faire des câlins de temps en temps et profiter de la sieste et qu'il joue avec quelques figurines pour faire un peu de ménage et lancer quelques machines. Rien de très transcendant, mais la chasseresse chérissait ces moments privilégiés avec son fils où il n'y avait plus rien de surnaturel à part le fait qu'une montagne de linge sales c'est amasser depuis la dernière fois... non mais c'était impossible, il y avait une autre personne qui venait pour ajouter ses vêtements pendant qu'ils dormaient, elle ne voyait que ça !

Elle profita donc de la sieste du petit pour faire sa batterie de lingerie et elle allait même jusqu'à changer ses draps. Cette impression de devoir vous battre avec votre lit pour pouvoir enlever juste des rectangles de tissus et c'était bien pire pour en remettre des propres ! C'est donc la fenêtre ouverte qu'elle profita pour aérer un peu, afin que ça ne sente pas non plus le renfermer et elle aura moins chaud dans sa bataille. Ce qui la poussa à regarder dehors ? Aucune idée, mais elle le fit et alors qu'elle se disait qu'aujourd'hui le temps et les températures étaient plutôt cléments pour la saison, puis en baissant les yeux elle vit une personne attendre devant sa porte. Elle fronça les sourcils, car elle n'attendait personne aujourd'hui et elle avait beau se creuser la cervelle elle ne pouvait avoir oublier un rendez-vous. Un homme, plutôt grand et brun, elle aurait pu penser directement à Christopher et c'est ce qu'elle fit mais non...les cheveux de son ami était bien plus clair et plus long aussi... elle tenta de passer en revue ceux qu'elle connaissait et qui pouvait correspondre à cette description puis son cœur eut un rater. Comme une enfant elle fit quelques pas en arrière pour ne pas se faire voir de lui et pour elle...c'était...Lui...Duke.... mais non, ça faisait 6 ans maintenant, il ne pouvait pas revenir, si ?

Regardant autour d'elle, gardant son draps contre elle comme pour se rassurer, elle se dit que non, elle pensait juste à lui parce qu'elle avait de nouveau des soucis de cœur et que forcément, elle penserait à son ancien fiancé. Pourtant, elle n'entendit personne sonner, ni même frapper à la porte. Se mordillant la lèvre inférieure Jolene en venait à se demander si elle ne l'avait pas encore tout simplement imaginer être là. Non, si elle l'aurait imaginer ou rêver, il aurait fait comme lorsqu'ils étaient adolescent à lever la tête pour voir si la fenêtre était ouverte pour y jeter des cailloux. Oui, c'est que le père de Jolene était assez impressionnant et autant que ça soit elle qui réponde, n'est-ce pas ? Puis...la sonnerie. Tout d'un coup, la brunette fut prise de panique et ne savait quoi faire, elle lâcha son drap et tenta de descendre les escaliers, fébrile, son cœur semblait s’emballer un peu trop vite à chaque pas qu'elle faisait de son escalier à la porte et elle finit par ouvrir. C'était lui...Surprise, elle lâcha et fit même un pas en arrière un peu violemment comme si on venait de la frapper aux épaules, mais surtout...au cœur.

« Du...Duke ? »

Un million de chose lui passait par l'esprit, des émotions qui se mélange, cette envie de le frapper, de claquer cette porte, de la jouer comme ci tout allait bien...mais elle n'y arrivait pas, s'il y a bien quelque chose qu'elle n'avait jamais su faire devant Duke était de jouer la comédie et de faire comme ci tout aller alors qu'elle avait passé une mauvaise journée. Puis soudain elle pensa au petit qui dormait en haut et dans sa petite tête, elle se dit « et s'il venait pour en demandait la garde ? » mais...il n'avait pas de droit sur l'enfant, il ne l'avait pas reconnu et elle n'avait pas l'impression qu'il l'avait reconnu avant qu'il ne naisse comme certains font. Par contre, il avait bien le prénom qu'ils avaient tout les deux choisit, elle n'avait pas eut le cœur de le changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8287-jolene-bower-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t7036-liens-de-jolene-bower#298694


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Mar 7 Mar - 19:22

Woman, woman, I know, I know
It feels good to have you back again.

Il avait toujours été bien plus facile de quitter que de revenir, d'abandonner que de reconquérir. La lâcheté gagnait en ce sens une dimension intrinsèque à l'Homme, car quiconque prétendrait le contraire se verrait immédiatement traiter de menteur. Bien loin d'être une exception à cette règle, Duke James ne pouvait que blâmer la lycanthropie pour ne pas lui avoir octroyé ne serait-ce qu'un semblant de bravoure pour des situations aussi délicates que celle-ci. À défaut de pouvoir se vanter d'une telle faculté, le jeune homme devait se contenter de griffes ainsi que de crocs et d'un attrait relativement singulier pour les cœurs humains. Il n'allait sans dire qu'on avait connu largement mieux. Quoiqu'il en soit, il était désormais trop tard pour se découvrir de nouvelles aptitudes, aussi Duke se contenta-t-il de poursuivre le sentier incertain dans lequel il s'était engagé.

Il lui était désormais interdit de faire marche arrière, pas après avoir déjà fait l'effort de mettre sa fierté de côté pour finalement parvenir à s'approcher de la maison de Jolene. Après de trop longues années passées à fuir son passé, il trouvait enfin l'audace d'affronter les damages qui forgeaient désormais la personne qu'il était devenue. Cette prise d'initiative était, en soi, un progrès louable, mais confesser ses erreurs ne constituait malheureusement que la première étape de la rédemption. Le chemin qu'il lui restait à parcourir demeurait long et instable, mais il osait espérer que pour une fois ses efforts se verraient récompensés : la fin ne justifie-t-elle pas les moyens ? Tourmenté par les doutes qui l'assaillaient à la dernière minute, Duke ne parvenait toujours pas à finalement presser le bouton de la sonnette. Il avait beau être sûr de son choix, il n'était pas certain d'avoir la force d'encaisser la déception, la colère voire le dégoût qui brilleraient probablement dans les yeux de la femme qu'il avait toujours aimée. Pire encore, revenir était une chose, dire la vérité en était une autre. Comment pouvait-il avouer sans broncher sa couardise et le secret honteux qu'il avait préféré à une vie heureuse ?  

Inconsciemment, il se vit appuyer sur le bouton de la sonnerie, son cœur faisant des soubresauts dans sa cage thoracique et ses doigts s'entrelaçant et se dénouant à un rythme effréné. Le moment de flottement qui s'ensuivit lui parut interminable : il avait l'impression de se trouver désormais dans une bulle de silence, insensible au monde qui l'entourait. Seule la maison de Jolene comptait. Tout ce qui n'avait aucun lien avec celle-ci lui semblait à l'instant présent futile et indigne de son attention. Les secondes s'égrenaient à une vitesse fulgurante et devinrent rapidement des minutes, mais Duke refusait de laisser tomber et de choisir l'issue la plus facile, à savoir la fuite. Il fallait persévérer, montrer à Jolene qu'il ne comptait pas céder à la lâcheté une fois encore : planté comme un piquet, il était prêt à se fondre dans le décor s'il le fallait, même si sa patience ne serait récompensé que par quelques minutes de la vie de son ex-fiancée, dans le meilleur des cas. Connaissant le tempérament de la jeune femme, il savait qu'elle ne tomberait pas dans ses bras avec la même aisance du premier jour, comme si rien ne s'était passé et qu'il était parvenu à conclure avec succès la chasse au loup-garou qui avait bouleversé sa vie, une éternité auparavant. Dans le fond, il n'attendait pas cela d'elle, et ne pouvait pas prétendre lui imposer une telle comédie. Tout ce qu'il espérait, c'était qu'elle daigne lui offrir un minimum de confiance afin qu'il puisse un jour rencontrer son fils. Jesse. Il avait tant de fois penser à lui, imaginer les contours de leur rencontre et les points communs qu'ils pourraient éventuellement partager qu'il lui semblait le connaître réellement. Mais comme beaucoup de rêves avortés, tout cela n'était qu'une illusion. Le petit Jesse avait du grandir sans père et avait su forger sa personnalité en l'absence de celui-ci : Jolene avait endossé le rôle de deux parents sans jamais demander quoique ce soit à Duke. En ce sens, le chasseur la respectait encore plus et se sentait honteux de s'immiscer ainsi dans leur vie si minutieusement structurée : il espérait néanmoins que son fils pouvait encore apprendre d'un père et ainsi alléger le poids des responsabilités qui pesaient sur le dos de Jolene. Était-il trop tard ?

Duke perçut du mouvement à l'intérieur. Apportant machinalement une main dans ses cheveux indomptables, il sentit son estomac se contracter de plus en plus, jusqu'à ce que son cœur manque un battement au moment où la porte s'ouvrit. Le visage de la jeune femme s'inscrivit dans l'ouverture de la porte et leur proximité, qui les unissait plus qu'elle les éloignait, permit à Duke d'apprécier la beauté du visage pour lequel il était tombé amoureux. Rompant d'un recul cet instant somnambulique, Jolene prononça son prénom : le son de sa voix eut autant de douceur sur son âme qu'une caresse en aurait eu sur la peau. Tous les discours qu'il avait préparés s'envolèrent instantanément sous l'action du regard de Jolene, et malgré sa fidèle veste de cuir, il se sentait nu.

« Jolene... »

Sa réponse, prononcée dans un souffle, avait plus de sens à elle-même que tout ce qu'il avait bien pu dire ces six dernières années. La satisfaction laissa vite place à la gêne. Ignorant le flot de pensées qui l'assaillait de toute part, le jeune homme sentit que c'était à lui de prendre les choses en main, Jolene semblant bien trop confuse pour mener la danse. Il pouvait voir la lutte intérieure qui l'habitait et qui menaçait d'exploser d'un moment à un autre, aussi préféra-t-il d'emblée prendre les devants avant de ne plus avoir son mot à dire.

« Je ne suis pas là pour te demander quoique ce soit, Jolene, je... je veux juste te parler. Je n'ai aucun droit de me trouver ici, je le sais, mais s'il te plaît, juste un instant... »

Les yeux rivés dans ceux de Jolene, Duke eut l'impression de retrouver des teintes de couleur qu'il n'aurait jamais cru revoir : elles étaient uniques à ses yeux. Il crut y déceler quelques lueurs nouvelles qui renforçaient ce regard déjà intimidant. Il attendit sagement la décision de son interlocutrice, même s'il redoutait d'entendre sa réponse. Elle avait toutes les bonnes raisons pour le menacer et lui demander de ne jamais la revoir, mais il ne pouvait s'empêcher de croire que si elle restait fidèle à ses souvenirs, alors elle lui accorderait cette ultime chance.


Dernière édition par Duke James le Lun 13 Mar - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Jolene Bower
Chasseur ~ La Volonté De Vaincre

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : Avatar: Marie.Gif: Tumblr
Célébrité de son Avatar : Michelle Trachtenberg
Nombre de Messages : 940
Points d'Expérience : 115
Artefact en sa Possession : Potion qui permet d'avoir un flaire de lycan pendant 5 minutes





Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 8



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Mar 7 Mar - 20:57

Le monde peut changer en quelques secondes, Jolene en était convaincue, que ça soit le jour où il l'a laissé ou ce jour même où il se présente à sa porte. La même force de violence et ce flot d'émotion incontrôlable, car s'il est difficile de balayer des années de vie commune, il est aussi difficile d'oublier les années d'absences qui l'ont meurtri. Heureusement, elle eut Jesse pour se reconstruire et se donner une raison pour laquelle se lever le matin, il était son petit homme et il le restera à jamais, même lorsqu'il sera adulte.

Légèrement fébrile, elle voulait se retenir à un meuble, à un mur, peu importe tant qu'il puisse la soutenir physiquement et pour la première fois de son existence il lui semblait ne plus savoir reconnaître sa maison et surtout où se trouvait les mobiliers. C'est donc un peu au hasard que sa main tâtonna afin de trouver la petite déserte de l'entrée pour finalement abandonner et se contenter de se mettre à plat contre le mur, sa main était donc en quelque sorte son seul soutien. Le son de sa voix lui donna un frisson, elle avait oublié ce ton grave et qui lui fut si rassurant dans le passé. Elle dut se concentrer afin d'écouter les paroles du jeune homme, il semblerait que la jeune femme ait perdu la sienne... il lui assura ne rien vouloir obtenir d'elle, donc il n'était pas là pour demander la garde de Jesse, une bonne chose. Elle sembla un peu plus sereine même si elle ne répondit pas tout de suite à sa requête.

Son cœur battait dans ses tempes, la jeune femme était toujours impressionnée, mais aussi envoûté par certains contact visuel, ajouter à ça ses pensées qui se contre-dises, qui s'entre-choques, il faut le laisser rentrer, non, il faut lui mettre une bonne claque, non, non, plutôt lui hurler dessus qu'il aurait dû revenir bien avant ! Ou bien, qu'il est le bienvenu, c'est que même avec quelques années en plus il est toujours aussi beau, si en plus il n'a pas changé... Elle sembla vouloir chasser tout cela et remettre de l'ordre dans ses idées en secouant légèrement la tête. Reprenant ses esprits, son regard avait reprit le chemin de celui du jeune homme pendant encore quelques instants avant de le fuir, se perdant sur la poignée de la porte d'entrée afin de ne pas ressentir cette électrisation. Après une inspiration, elle commença enfin à entrouvrir ses lèvres, mais elle refréna une nouvelle impulsion de fermer cette porte. Ce n'était pas juste, il n'avait pas le droit de lui faire ça, mais elle se devait de garder la tête froide, car... malgré les circonstances il était tout de même le père de son enfant et elle était certaine que ce jour viendrait où il en prendrait lui-même conscience et voudra avoir un impact sur la vie de l'enfant.

« D'accord... entre. »

Sa voix tait presque étouffer, elle lui tourna le dos pour s'avancer jusqu'au salon, la brunette leva un regard vers l'escalier donnant sur les chambres en espérant que le petit bonhomme dorme encore un peu, au moins le temps qu'ils puissent trouver le courage de discuter et de mettre les règles et les choses au point. Elle le laissa refermer la porte et circuler dans l'habitation, c'est qu'il en connaissait lui-même les moindres recoin. S'essayant sur le canapé, elle espérait se détendre un peu plus, mais elle pouvait ressentir la tension jusque dans son cou, autant dire que ce n'était donc pas très concluant comme procédé. Son regard se perdit de nouveau sur Duke et l'expression il n'y a qu'un pas entre la haine et l'amour lui semblait de plus en plus adéquat en ce moment précis, même si elle eut aussi ce sentiment il y a peu avec un autre homme, à présent il lui semblait être dans une autre dimension ou juste Duke, Jesse et elle existait, avec de sérieux problème tout de même.

« Tu peux t'asseoir si tu en as envie...Elle se racla la gorge. Tu...Tu veux parler de quoi exactement ? »

Il y avait exactement deux fauteuils, un rocking-chair sur les côtés du canapé avec juste en face de ce dernier une petite table basse envahit de figurine qu'elle n'avait pas encore eut le temps de ranger. Nerveusement, elle se mit à triturer une mèche de ses cheveux afin qu'elle s'apaise, petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8287-jolene-bower-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t7036-liens-de-jolene-bower#298694


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Lun 13 Mar - 19:18

Voir à quel point sa présence bouleversait Jolene était une punition bien plus rude que tous les remords qui l'avaient hanté au cours des dernières années. Instinctivement, Duke eut envie de lui offrir le soutien dont elle avait cruellement besoin, mais il ne voulait pas qu'elle songe qu'il la prenait pour quelqu'un de faible. Elle ne l'avait jamais été, et il se doutait bien que son départ n'avait fait que renforcer cet aspect de sa personnalité. De plus, il lui était impossible de profiter égoïstement de cette situation pour imposer sa présence à son ex-fiancée, elle qui avait sans doute décidé de rebâtir sa vie en effaçant définitivement les souvenirs qu'elle avait partagés avec lui. Il ne pouvait la blâmer, et il se sentait même mesquin de revenir de manière si inattendue, alors qu'elle avait probablement tiré un trait sur un quelconque espoir de le retrouver. Pour l'heure, tout ce qu'il attendait était son consentement : quoiqu'il puisse arriver, il accepterait sa décision et serait même prêt à se retrancher à nouveau dans le monde de la solitude.

Heureusement, il n'eut pas à attendre trop longtemps. Comme il se l'était figuré, Jolene reprit un semblant de contenance et accepta son intrusion dans son quotidien si millimétré. Sans hésiter une seule seconde, Duke la suivit à l'intérieur de la maison qui avait été pendant longtemps le théâtre de leur bonheur et de leur amour. Il était assez paradoxal de constater à quel point l'endroit semblait similaire à celui qu'il avait abandonné, alors que plus rien n'était pareil. Ses yeux papillonnèrent sur chaque meuble, chaque mur, chaque accessoire, et il se rendit vite compte qu'ils étaient en quête de l'autre objet de sa venue : Jesse. Même si une voix intérieure se lamentait de son absence apparente, sa raison lui intima qu'il était peut-être préférable de ne pas le rencontrer avant d'avoir discuté avec Jolene. Même s'il mourrait d'envie de le rencontrer, il se devait de faire preuve d'encore un peu de patience pour être sûr d'établir un contexte  favorable au développement de leur relation. Cette perspective l'enchantait autant qu'elle l'effrayait. Jesse avait su s'épanouir sans père, et cette absence faisait désormais une partie intégrante de sa personnalité : avec quelle prétention pouvait-il se permettre de jouer si tardivement le rôle qu'il aurait du endosser bien plus tôt ?

Lorsqu'il franchit le seuil du salon, Jolene était déjà installée sur le canapé, laissant ainsi le choix à Duke de choisir où il allait s'asseoir. Même s'il était férocement attiré par la place aux côtés de la jeune femme, il opta pour un fauteuil qui lui faisait face, afin de ne pas précipiter leurs retrouvailles. Bien qu'appréciant coupablement le confort chaleureux de son fauteuil -qui avait des allures royales comparé à ce qu'il avait connu jusqu'alors- il ne put s'empêcher de regretter le silence pesant qui s'était à nouveau installé entre eux deux. Il était assez accablant  de constater qu'ils avaient l'air de parfaits inconnus quand bien même elle était l'une des personnes les plus importantes de sa vie. Il n'écouta que d'une oreille distraite sa question, tant son attention était figée sur l'éternelle manie qu'elle avait de jouer avec ses mèches de cheveux lorsqu'elle était sous pression.

« Certaines choses ne sont pas faites pour changer, apparemment. »

Sa remarque avait été murmurée uniquement, aussi ignorait-il si elle l'avait perçue, mais il se sentait davantage gêné puisqu'il n'avait pas eu l'intention de la formuler à voix haute. Cette fâcheuse habitude de laisser ses pensées se manifester ouvertement lui causerait probablement quelques soucis, dans le futur. Mais pour le moment, il préféra ne pas donner à Jolene l'occasion de réagir en reprenant directement la parole.

« Euh... déjà merci d'avoir accepté de m'écouter, je... j'essaierai de ne pas te déranger trop longtemps. »

Il eut envie de se donner une bonne paire de claques. Il avait songé à cette situation un nombre incalculable de fois, et maintenant qu'il avait réussi le plus dur, il était incapable de formuler plus de trois mots d'affilée. Il ne lui manquait plus qu'à partir aussi vite qu'il était revenu et le summum de l'inutilité aurait été atteint en un temps record. Prenant une profonde inspiration, Duke se ressaisit et plongea à nouveau son regard dans celui de Jolene, préférant parler avant qu'elle ne regrette sa décision.

« Écoute, je ne sais pas trop par où commencer. Je voulais déjà t'annoncer en personne que j'avais pris la décision de revenir à Huntfield, je pense que c'est mieux que si tu l'avais découvert par quelqu'un d'autre. Je... je suis conscient que je ne suis pas le bienvenu ici mais... je veux que tu saches que je ne m'incrusterai pas dans ta vie... ni dans celle de Jesse. Du moins si tu le refuses, je respecterai ton choix. »

Il eut l'impression d'avoir activé une bombe à retardement, et le visage fermé de Jolene ne lui permettait pas de déterminer si elle serait désamorcée ou pas. Il se sentait honteux, sachant pertinemment qu'il aurait été sans doute plus convenu de s'excuser, d'implorer son pardon et de lui confier qu'il était conscient de sa cruauté. Mais il se souvenait aussi qu'il avait mis en place un scénario qui ne laissait aucune place à la rédemption, et que quoiqu'il fasse, il demeurerait le lâche qui avait abandonné sa famille. Il lui avait laissé le choix, c'était à elle de prendre la décision qu'elle jugeait bonne pour elle, et son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Jolene Bower
Chasseur ~ La Volonté De Vaincre

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : Avatar: Marie.Gif: Tumblr
Célébrité de son Avatar : Michelle Trachtenberg
Nombre de Messages : 940
Points d'Expérience : 115
Artefact en sa Possession : Potion qui permet d'avoir un flaire de lycan pendant 5 minutes





Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 8



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Jeu 16 Mar - 22:53

La brunette ne pouvait dire comment il se sentait à présent, en étant de nouveau dans cette maison qu'il a autrefois fréquenté de façon assidue, peut-être se demandait-il si le petit était dans la maison en cet instant vu le calme qui y régné, c'est qu'il faisait sa sieste quotidienne et il ne se réveillerait pas tout de suite...tout du moins, si leurs voix ne s'élève pas pour une quelconque dispute. La jeune femme se trouvait plutôt nerveuse à l'idée de voir la petite tête brune descendre les escaliers et tomber devant cet inconnu, elle avait surtout peur que les mots s'échappent de la bouche de Duke afin de lui révéler sa véritable identité. Il est son père, c'est indéniable, il n'y a qu'à les regarder l'un à côté de l'autre pour le comprendre, le fils a même voler certains traits de caractère de ce père qu'il n'a jamais côtoyé, mais il lui semblait tout bonnement impossible de lui livrer ainsi la vérité, de but en blanc. D'ailleurs, malgré les photos toujours présente dans une boite à chaussures sous le lit de Jolene, elle ne lui avait encore jamais montrer son visage, elle le lui avait décrit lorsqu'un jour le petit lui demanda comment était son père, mais l'enfant ne poussa pas. Il lui semblait impossible de savoir s'il comprendrait, mais elle imposerait à Duke de laisser du temps au petit, voir comment il réagirait plutôt que de vouloir aller trop vite au risque de tout gâcher.

Sa mèche s'enroule autour de ses doigts alors qu'elle lui propose de s’asseoir, elle même déjà dans le canapé, au moins si elle venait à avoir un malaise elle ne tomberait pas de haut ! Il prit place sur le fauteuil et marmonna quelques mots après sa question. Si elle ne sembla pas avoir totalement comprit ce qu'il avait dit, elle n'eut pas la force de lui demander de répéter... puis elle comprit en quelque sorte avec son regard, ou plutôt là où semblait se diriger son regard. Elle laissa libre à nouveau sa mèche, mais sa main semblait toujours désespéramment à la recherche de quelque chose pour s'occuper et en quelque sorte se rassurer. Alors que son esprit semblait vagabonder sur divers scénario qui n'arriverait très certainement pas, imaginant lui donner des coups, voir même tenter d'attenter à sa vie en passant par le moment où elle se jette littéralement dans ses bras et le supplie de rester, elle fut tirer de ces fictions pour revenir à la réalité.

« Disons que...je ne m'attendait absolument pas à te voir... mais... j'ai tout mon temps aujourd'hui... »

Tentait-elle de le rassurer sur le fait qu'il ne la dérangeait pas ? Savait-elle seulement si sa présence la déranger ? En un sens, oui. La vie sentimentale de Jolene était un peu chaotique en ce moment et revoir l'homme qu'elle a rêvé de voir réapparaître sur le pas de la porte depuis le jour de son départ n'allait très certainement pas arranger les choses, mais qu'importe, elle préférait prendre silencieusement les coups plutôt que de mêler son enfant à ça. Puis après un silence de quelques instants, il replongea son regard dans le sien, elle l'aurait bien évité, mais elle fut au contraire captivé. Puis elle sembla quelque peu décontenancée, ne sachant pas vraiment où il venait en venir...venait-il juste de dire qu'il voulait faire partir de la vie de Jesse tout en la mentionnant ou voulait-il dire...qu'il voulait aussi revenir dans sa vie à elle ? Pendant quelques instants, il était clair que l'on pouvait croire qu'il venait juste de lui parler chinois, puis elle se gratta la nuque avant de reprendre la parole.

« Attend...tu... Elle cligna des yeux. Je suis un peu perdue, tu es juste venu ici pour me dire que tu étais revenus en ville ou...son regard se posa sur les jouets du petit puis de nouveau dans les yeux noisettes du jeune homme. Dis moi, tu ne veux pas la garde de Jesse, n'est-ce pas ? Tu veux juste...le rencontrer ? »

Puis elle se leva et commença à faire les cents pas, nerveusement, avant de se stopper devant lui, le regard légèrement paniqué.

« Je sais qu'il est ton fils...mais...je t'en supplie, ne me l'enlève pas. Si tu veux le rencontrer, okay, on fera ça par étape et si tu ne comptes pas partir...mais il est petit, il fait encore des cauchemars et parfois il dort avec moi. Je sais, ce n'est pas bien pour lui, mais je ne vais quand même pas lui dire non alors qu'il a les yeux remplis de larmes. Puis elle se rendit compte que son débit était bien trop rapide, elle voulut lui saisir l'épaule, mais ne s'y résolu pas, l'effleurant juste et un frisson lui parcouru à nouveau la peau. Pardon... Si...si tu comptes rester...oui, pourquoi pas commencer à connaître Jesse. Ça ne veut pas dire que je ne t'en veux pas, mais le petit n'a rien à voir avec cette histoire et il a le droit de te connaître. Si ça se passe bien. »

Elle s'éloigna de quelques pas, le cœur bondissant dans sa poitrine et à l’affût du moindre bruit à l'étage qui signifierait que le petit serait sur le point de descendre les rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8287-jolene-bower-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t7036-liens-de-jolene-bower#298694


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Jeu 23 Mar - 19:39

Avancer à petits pas était sans doute la stratégie la plus adaptée pour Duke, lui qui avait l'impression épouvantable d'être un intrus dans un territoire qu'il n'avait pourtant jamais considéré comme hostile. Devenir un prédateur, une bête assoiffée de sang, semblaient pourtant des attributs suffisamment singuliers pour le rendre intimidant, mais face au visage fermé de Jolene, il ne faisait que pâle figure. Bien plus qu'une question de confiance en soi, la jeune femme avait su radié en lui toute trace d'estime de soi, cédant ainsi la place à la honte et aux remords. Il était difficile de justifier une présence si inespérée mais le jeune homme ne pouvait rien faire d'autre que de jouer le rôle qu'il s'était créé, celui du fautif qu'elle ne pourrait probablement jamais pardonné. Quoiqu'il en soit, la prudence avait été le choix le plus fructueux puisque Jolene lui confia disposer de tout le temps qu'il solliciterait. Cela ne suffisait pas à endiguer la lutte coriace qui prenait place dans son esprit entre l'ensemble de ses sentiments paradoxaux, dont chacun cherchait à se manifester en dépit de tous les autres. Pour l'instant, fuir et retourner dans l'ignorance de ce qu'il avait semé semblait une option séduisante, mais l'envie de rester encore un peu en compagnie de Jolene suffisait à la réduire à néant.

Sa dernière prise de parole n'avait eu pour unique conséquence d'activer encore une fois la mine songeuse et perplexe de Jolene, mais très vite cette dernière ne parvint plus à se retenir et se leva soudainement, avant de faire les cent pas dans la pièce. Même si Duke était complètement obnubilé par sa démarche -tant la proximité qui les rapprochait lui semblait irréelle- il restait attentif au débit effréné de la réponse de Jolene, tout en tachant de déterminer si elle lui était favorable ou non. Il comprenait, et pire encore, ressentait sa détresse, et il eut envie de la libérer de cette pression en la rassurant instantanément, mais il devait tout d'abord reprendre la maîtrise de ses sentiments. L'amour qu'elle portait à son fils transpirait par tous les pores de sa peau, si bien qu'il acquérait une dimension contagieuse et enivrante ; il était regrettable que pour Duke, son fils n'était encore qu'un parfait inconnu. Il était évident que le vide que le chasseur avait créé avait su être compensé par le lien qu'elle partageait dorénavant avec Jesse, mais la perte qu'il s'était infligée à lui-même, quant à elle, n'avait jamais trouvé réparation. Plus que quiconque, il pouvait comprendre le sentiment protecteur qu'elle avait depuis toujours rattaché à son fils, même s'il n'avait jamais véritablement connu de telles précautions. L'embarras qu'il éprouvait à présent demeurait indescriptible, mais il fallut que Jolene l'effleure pour que l'ordre revienne instantanément dans son esprit. Le temps s'était suspendu au moment, aussi bref que frivole, où leurs peaux entrèrent en contact, éveillant ainsi une décharge électrique dans l'ensemble de son corps. Duke comprit aussitôt qu'il se devait d'arrêter l'attente que constituait son silence, aussi prit-il l'initiative de laisser son cœur parler, sans concevoir quelconque stratégie préliminaire.

« Je ne commencerai rien tant que je n'aurai pas eu ton consentement, Jolene. Je ne suis pas là pour causer encore plus de dégâts que je ne l'ai déjà fait... j'ai merdé et je ne veux pas que tu penses que je ne suis là rien que pour aggraver la situation. Calme-toi, s'il te plait... »

Il ne parvint pas à poursuivre et profita de cette halte pour reprendre son souffle. Ses mots ne parvenaient plus à retrouver le chemin menant à sa bouche, et il lui semblait qu'ils demeuraient coincés dans sa gorge. Il prit pleinement conscience du sens de ses paroles et il se félicita intérieurement pour avoir reconnu ouvertement une partie de ses torts. La route était encore longue pour aller jusqu'à une confession sans filtre, mais pour l'heure il se contentait de ce qu'il se sentait en pouvoir de dire, et de faire.

« Je n'ai aucune légitimité sur le petit, tu l'as élevé seul et je suis sûr que tu as été une mère géniale... je ne veux pas t'enlever ça. Si je suis venu, c'est aussi pour toi... J'ai vécu avec le poids de ma décision pendant ces dernières années et je l'ai longtemps regrettée. Je ne peux pas réparer ce que j'ai cassé... Je ne pense pas que mes excuses ont la moindre valeur, mais je voulais juste que tu saches ceci. Je ne te veux aucun mal, et je pense qu'il était important de mettre ça au clair maintenant que je suis de retour. »

Duke se tut et laissa ses paroles mûrir dans son esprit. Lui-même ne savait pas où il voulait en venir, tout ce qu'il savait, c'était qu'admettre son état d'esprit avec autant de sincérité surpassait de très loin tous ses plans préétablis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Jolene Bower
Chasseur ~ La Volonté De Vaincre

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : Avatar: Marie.Gif: Tumblr
Célébrité de son Avatar : Michelle Trachtenberg
Nombre de Messages : 940
Points d'Expérience : 115
Artefact en sa Possession : Potion qui permet d'avoir un flaire de lycan pendant 5 minutes





Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 8



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Ven 24 Mar - 14:28

Comme par habitude et même si cela faisait des années, la jeune femme commençait à moins s'agiter quand il lui demanda gentiment de se calmer. Sa voix semblait avoir gardé un effet apaisant sur elle alors que ses propres pensées ne faisaient qu'un peu plus la plonger dans l’anxiété. Son esprit c'était tout de même attarder sur les mots qu'il prononça avant, avouant sa faute et qu'il n'était pas dans l'optique de causer plus de tourment à la jeune femme. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'en ce présentant aujourd'hui, il ranimait un raz-de-marrée émotionnelle que Jolene ne se sentait pas capable d'affronter, la peur de la faiblesse la hante, il lui semblait étrangement facile de flancher en ce moment même d'un côté ou d'un autre de la ligne.

Elle ne sût quoi répondre, en ce moment même, elle se disait juste qu'il lui avait énormément manqué alors qu'elle restait planté là, debout devant lui. Il n'avait pas tellement changé et il semblait toujours aussi peu à l'aise lors des discutions importantes et où il se savait en partie fautif. Devait-elle rester distante ou juste tenter d'être amical ? Car après tout, si elle n'avait pas désirer le recevoir, elle lui aurait tout bonnement claquer la porte au nez, ce n'est pas faute d'avoir dû réfléchir et aussi eut besoin de quelques instants avant de l'invité à entrer. Puis il reprit la parole, comprenant qu'elle ne trouvait pas les mots où peut-être qu'il retrouvait les siens, mais son discours la rassura et l’intriguât en même temps. Ne voulant pas trop pousser sur le sujet pour l'instant, elle laissa donc son doute de côté quant au fait qu'il lui dit qu'il est aussi venu pour elle. Ne sachant très bien si c'était pour faire la paix pour le bien du petit ou autre chose...si elle était prête à mettre du sien pour renouer un quelconque contact avec lui, c'était bien pour le petit et un peu plus tard pour elle, des blessures qui se devaient de guérir et elle ne saurait dire si le savoir à nouveau à Huntfield aller l'aider ou non... mais ces derniers temps, elle retrouva des amis perdus de vue et ceci n'était qu'un bonus dans sa vie alors pourquoi pas...

« Ne me demande pas pourquoi mais... je l'ai toujours pensée, que tu ne me voulais pas de mal, même après ton départ même après... tout ça. »

Elle ne voulait pas trop s'étendre sur la souffrance qu'elle a pu ressentir, si certains pourraient l'user pour faire sentir l'autre coupable et lui faire du mal en retour, Jolene n'était pas ainsi. Elle regrette juste qu'elle n'ait pas réussi à le convaincre de rester et elle s'était même dit qu'elle l'avait certainement pris pour acquis, ne faisant plus vraiment d'effort pour le séduire, pour le faire rire et le garder auprès d'elle. Il a juste choisi le pire moment pour s'enfuir. Avec le temps, elle comprit qu'il avait peut-être eut peur de l'enfant, de sa supposé liaison, du mariage.

« Jesse, il m'a déjà demandé de parler de toi et je ne lui ait jamais caché qui tu étais, ou plutôt j'ai toujours répondus à ses questions. Je ne me suis jamais abaissée à te dépeindre comme un homme qui ne nous méritait pas, mais je ne t'ai pas non plus glorifié. Il ne sait rien des circonstances de ton départ, j'ai toujours évité ce sujet et il n'a encore jamais demandé à voir une photo de toi. Mais oui, il m'a demandé plusieurs fois déjà si un jour il pourrait te voir, te rencontrer... »

L'émotion est toujours plus intense lorsqu'elle parle de Jesse, il ne souffre pas de la même manière de son absence, peut-être juste est-il déçu de ne pas réussir vraiment à parler de son père à ses camarades. Le vide, Jolene tentait de le combler en jouant les deux rôles et en lui proposant une multitude d'activité.

« Par étape..il faudra y aller par étape...pour Jesse. Il supporte mieux les changement que moi, mais il a besoin d'un petit temps d'adaptation. S’asseyant devant lui à même le sol, comme désireuse de garder cette proximité, que ça soit pour elle-même ou juste au cas où le petit soit réveillé et puisse entendre leur conversation. Au début juste lui dire que tu es un ami, tu pourras le voir en ma présence, ici et si tout se passe bien, tu pourras le voir plus souvent et je te laisserais un peu plus de temps seul avec lui. Quand on sera prêt tous les trois, on lui dira. »

Elle jette un coup d’œil à l'heure juste derrière elle et elle prend une grande inspiration en se disant que d'ici quelques minutes un petit monstre dévalerait les escaliers, rencontrant sa mère et un inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8287-jolene-bower-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t7036-liens-de-jolene-bower#298694


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Sam 25 Mar - 13:33

Seules quelques minutes passées avec Jolene avaient été suffisantes pour constituer une amélioration majeure dans la vie pathétique que Duke s'était efforcé de suivre jusque là. S'il avait bien compris une chose, c'était qu'il ne pouvait désormais plus modifier ce qu'il avait lésé dans le passé, mais il avait encore le pouvoir de choisir ce qu'il comptait faire de son futur. Se rendre chez son ex-fiancée avait été un pari risqué qu'il avait mis du temps à mettre en place, mais pour une fois il décelait un semblant de clarté dans le tunnel sombre de sa condition. Elle ne l'avait pas mis dehors, ne lui avait pas hurlé dessus, et considérait même l'éventualité d'une rencontre avec Jesse, soit l'un de ses souhaits les plus chers. La démarche résultante à laquelle ils se livraient étaient encore incertaine et bancale, mais il y avait toujours de l'espoir pour que les choses fonctionnent mieux que prévu, même si le poids de sa décision continuerait toujours à peser sur leurs rapports. À défaut de retrouver la complicité perdue d'autrefois, ils pouvaient au moins communiquer comme des adultes responsables ; cette sagesse et même cette bravoure d'esprit dont faisait preuve Jolene continuait à la rendre encore plus respectable aux yeux de Duke. Il était conscient qu'il ne s'agissait probablement que d'une façade et que ses pensées se bousculaient brutalement dans son esprit, mais elle trouvait la force de le respecter bien plus qu'il ne pensait le mériter. C'était sans doute pour cette humanité et ce courage que Duke n'avait cessé d'éprouver un amour inconditionnel pour elle.

Rassuré d'entendre que Jolene ne l'avait jamais vraiment considéré comme une menace pour son bien-être, il se détendit légèrement et détourna le regard pour masquer encore une fois son malaise. Il aurait été sans doute plus facile d'entendre qu'elle l'avait détesté, qu'elle ne voulait plus jamais entendre parler de lui... Endosser le rôle de l'égoïste de première et de l'homme sans aucun respect pour autrui pouvait sembler aisé, mais face à la pure maturité de Jolene, il avait juste l'impression d'être un moins que rien. Il savait pertinemment que ce n'était pas son intention, ce ressenti n'était encore une fois que le fruit de sa propre culpabilité et de l'auto-flagellation à laquelle il s'était livrée pendant longtemps. Toutefois, il sentit que la jeune femme se trouvait dans une posture délicate puisqu'elle ne semblait pas disposée à évoquer plus en profondeur les blessures qu'il lui avait infligée. Il la remercia intérieurement et écouta attentivement la suite de son récit, dans un mélange d'appréhension mais aussi de soulagement : au moins, Jesse ne partirait pas sur des a prioris négatifs concernant sa personne. La perspective de pouvoir bâtir une relation à partir de rien avec son fils lui semblait idéale, puisqu'il demeurait un parfait inconnu, et donc son jugement ne serait pas influencé par une tierce personne. Toutefois, leur lien reposerait tout de même sur l'abandon de Duke, et pour un petit garçon de six ans, c'était quelque chose qu'il ne pourrait oublier, ni comprendre. Et ça, le jeune homme respecterait toujours la décision que prendrait Jesse concernant la nécessité ou non d'un père dans sa vie.

À nouveau, l'émotion sembla gagner Jolene puisqu'elle se mit à déballer tout un tas d'informations concernant la façon dont elle envisageait la rencontre entre Duke et Jesse. Lorsqu'elle s'assit face à lui, sur le sol, le loup-garou eut envie de lui proposer de s'asseoir à ses côtés, mais il se ravisa en se disant qu'elle voulait peut-être prolonger leur contact visuel. L'idée de se faire passer pour un ami de la jeune femme ne posait aucun problème à Duke, puisque cela signifiait qu'il pourrait apparemment gagner une place dans leur quotidien. De même, cela lui laisserait le temps de connaître son fils avant de le perturber une bonne fois pour toute en lui révélant qui il était réellement. Cette nouvelle l'apaisa davantage, et il eut presque l'impression, pendant un bref instant, de se retrouver quelques années auparavant, lorsque les deux jeunes gens se perdaient dans des conversations qui pouvaient durer des heures, dans ce même salon. Mirage passager, certes, mais diablement douloureux.

« Si tu estimes que c'est la meilleure solution, je ne vois aucun inconvénient à cela. Nous prendrons tout le temps qu'il faudra, ça ne sert à rien de vouloir tout précipiter. »

Tachant tant bien que mal de canaliser le flux d'émotions qui parcourait l'ensemble de son corps, il accompagna sa remarque d'un léger sourire, afin de montrer à Jolene qu'il pensait réellement ce qu'il avançait. Les événements s'enchaînaient d'une façon bien plus positive qu'il ne l'avait songé, mais il lui sembla qu'il restait toujours une frontière invisible qui les maintenait inéluctablement à des années lumière l'un de l'autre. Et pour cause, tous deux se cachaient derrière cette potentielle rencontrer entre Duke et Jesse sans évoquer quoique ce soit d'autre, si bien qu'une sensation peu naturelle flottait dans l'air. Le jeune homme ne se sentait pas prêt à mentir une nouvelle fois à Jolene par peur de devoir lui révéler l'inavouable, aussi la situation était-elle à son avantage, mais elle n'en demeurait pas moins extrêmement abstraite. Combien de temps avant qu'elle ne lui réclame des réponses ? Combien de temps avant qu'il ne se voit obligé de contempler la déception dans le regard de Jolene ?

« Ça compte énormément pour moi ce que tu fais. Je sais que je ne mérite pas tout ça mais merci beaucoup pour la chance que tu me donnes. J'ai beaucoup de choses à rattraper maintenant, j'espère juste que tu ne vois pas mon retour comme un moyen de m'imposer dans votre quotidien... En tout cas, si tu as besoin de quoique ce soit, je serai là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Jolene Bower
Chasseur ~ La Volonté De Vaincre

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : Avatar: Marie.Gif: Tumblr
Célébrité de son Avatar : Michelle Trachtenberg
Nombre de Messages : 940
Points d'Expérience : 115
Artefact en sa Possession : Potion qui permet d'avoir un flaire de lycan pendant 5 minutes





Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 8



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Dim 26 Mar - 21:29

Elle fut soulagée d'entendre Duke approuver la façon dont elle voulait que les choses se passent, elle espérait aussi que sous l'émotion il ne fasse pas d'impair, au risque de perturbé un peu trop rapidement le petit et qu'il ne se braque. Mais finalement, n'était-ce pas elle qui avait peur ? Peur qu'il ne revienne un peu trop vite, un peu trop facilement dans leurs vies et que c'était bien elle qui avait besoin de ce temps d'adaptation ? Peut-être. Certainement. C'est qu'elle se doutait qu'un jour où l'autre ils se devraient de crever l'abcès et de parler de ce qui s'est passé, ne serait-ce que pour se sentir mieux et voir si effectivement une amitié entre eux était possible ou non, pour le moment, ils feraient bonne figure devant Jesse. C'est qu'ils étaient liés, qu'ils le veuillent ou non, mais au-delà de ça, même si la situation était étrange et légèrement tendu, elle ne pouvait s'empêcher de sentir que le lien entre lui et elle était toujours là, quelques parts. Peut-être se berce-t-elle d'illusion ? Ou peut-être que cette impression était véridique, mais une chose était sûre, il leur faudrait ré-apprendre à se connaître.

« ça serait égoïste de ma part d'imposer un choix à Jesse, tu n'as pas fait de séjour en prison, tu n'es pas un inconnu, tu n'as jamais tenté de nous tuer ou même de nous frapper... ça paraît fou dans un sens mais... tu mérites tout de même une petite place dans sa vie et il choisira si cette place grandit ou non. Elle passa l'une de ses mèches derrières son oreille, fixant le sol. Pour...ce qui est de nos problèmes, en quelque sorte, je sais que nous devrons en parler un jour... juste pas aujourd'hui, si ça ne te dérange pas. »

Son regard se plongea de nouveau dans le sien, voulait-il lui aussi repousser un peu l'échéance ou voulait-il en finir au plus vite ? Elle ne saurait trop dire, mais elle ne se sentait pas capable d'en rajouter aujourd'hui. Oh oui, un jour ça sortira et elle ne saurait dire dans quel état elle serait, mais d'avoir bifurqué sur Jesse lui avait donné la possibilité de penser uniquement en tant que maman et non pas encore comme l'ex-fiancée.

Le petit avançait a pas de loup, la langue sortie alors qu'il descendait les escaliers en tentant de ne pas faire craquer le bois des lattes et ainsi faire savoir à sa mère qu'il était réveillé. Une fois en bas, se fut a pas de course qu'il fit la distance qui le séparait de sa mère et lui sauta au cou et...sur le dos. Surprise, son cœur eut un raté et l'une de ses mains vint se poser sur le genou de Duke comme pour éviter qu'elle ne se fasse mal tout en se contractant pour amortir le choc. Le petit riait alors qu'elle tenta de le saisir et de l'amener sur ses genoux pour le torturait de chatouille. S'il riait aux éclats, bien vite il s'extirpa de la séance de torture et retourna se cacher derrière le dos de sa mère en voyant Duke.

« Vient là, monsieur le faux timide. Elle prit sa main qu'elle embrassa. Jesse, je te présente Duke, un ami de maman. Duke, voici Jesse... mon fils. »

Il lançait des œillades et au bout de quelques instants il se laissa voir, gardant une main sur Jolene comme pour se rassurer, c'est qu'il jouait toujours les timides avec les personnes qu'il apercevait pour la première fois.

« Bah alors, tu as perdu ta langue, coquin ? »

Hésitant encore un peu, il se rapprocha de Duke et se mit sur la pointe des pieds pour lui embrasser la joue, accompagnée d'un petit « bonjour ». Jolene eut une bouffée d'émotion en les voyant côte à côte, elle dût même détourner le regard un instant pour se contenir et ne pas verser quelques larmes. Si elle savait qu'ils se ressemblaient, aujourd'hui ce fait lui sautait encore plus aux yeux et elle se dit qu'il serait bien difficile de garder ce secret encore pendant des années. Le petit semblait observer le jeune homme et comme s'il s'en rendit compte lui-même, il cessa et alla sur la table basse à côté pour prendre et jouer avec quelques-unes de ces figurines de super-héros.

« Si tout va bien, d'ici quelques minutes il devrait venir te montrer son personnage préférée. Si tu étais une fille, tu aurais aussi le droit à la tentative de séduction. Elizabeth et ma meilleure amie ne peuvent rien lui refuser maintenant. »

Un léger sourire, si Jesse restait dans l'insouciance, elle se demandait bien ce que Duke pouvait penser. Elle se leva et étudia plusieurs possibilités, ne voulant pas non plus effrayer le jeune père avec la proximité soudaine de l'enfant, mais il fallait qu'elle tente de les mettre à l'aise tous les deux. Jolene se pencha vers lui, retenant tout de même ses cheveux afin qu'il ne les ait pas dans les yeux et lui chuchota quelques mots afin que l'enfant ne les entendent pas.

« Si c'est trop pour toi, tu peux toujours aller à la cuisine, d'accord ? »

Elle ne saurait dire pourquoi, mais elle se sentait plus apaiser à présent, Jolene n'oubliait rien de ces années d'absence et de la souffrance qu'elle a pu ressentir, mais elle se sentait un peu plus en paix avec le fait que son fils puisse connaître son père. La brunette prit la main de Duke, elle eut l'impression de recevoir comme une décharge et l'invita à s’asseoir au sol près de la table basse et face à l'enfant, Jolene saisit l'une des figurines ce qui valut un regard inquiet de la part de Jesse.

« Ne t'en fais pas, promis je ne te la mange pas ! »

Il se déplaça sur ses genoux et regarda d'un peu plus près la figurine dans les mains de sa mère et hocha la tête comme s'il approuvait et il finit par se rendre aux côtés de Duke, lui montrant son héros préféré du moment.

« Spider-man, c'est le meilleur ! Dit-il tout fier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8287-jolene-bower-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t7036-liens-de-jolene-bower#298694


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Mer 29 Mar - 21:03

Les dernières années passées à vivre dans la solitude avait annihilé en Duke toute trace d'aptitude pour trouver les bons mots dans des circonstances données, ou justement pour savoir exprimer clairement ce qu'il ressentait. Se confier n'avait jamais été facile pour lui, mais maintenant qu'il s'était accoutumé à se noyer dans des problèmes devenus insolubles, il lui semblait presque vain de vouloir extérioriser la confusion qui régnait en lui. De ce fait, lorsque Jolene lui expliqua qu'elle préférait attendre avant d'évoquer leurs problèmes à eux, il sentit ses muscles de relâcher et ses nerfs se détendre, comme si tout son corps avait été soudainement anesthésié. La perspective de devoir lui mentir en la fixant dans le blanc des yeux lui paraissait désormais insupportable, et il ne pouvait révéler aussi abruptement la réelle raison de son départ ; après tout, elle restait une chasseuse, et même s'il connaissait la pureté de son âme, rien ne pouvait lui certifier qu'elle ne verrait pas d'un œil dangereux la lycanthropie du père de son fils. Quoiqu'il en soit, il était évident que la priorité était Jesse, d'autant plus qu'il y avait quelque chose de rassurant dans l'idée de planifier un futur dans lequel il avait une place. Peut-être que s'il parvenait à contrôler pleinement sa transformation, il n'aurait plus à craindre qu'on ne découvre son secret puisqu'il pourrait renier cette part de lui-même. Mais pour l'heure, il était encore trop tôt pour se lancer dans des conjectures idéales, aussi préféra-t-il acquiescer d'un air confiant, afin de lui assurer qu'ils parleraient de tout ça en temps voulu.

Lorsque le petit garçon fit une entrée silencieuse dans le salon, Duke sentit son souffle se couper, et son cœur s'emballer. Évoquer la rencontre était une chose, mais se trouver confronté aussi radicalement à la réalité en était une autre. Pendant des années il s'était figuré dans un coin de sa tête comment se déroulerait cette rencontre, et il s'était efforcé de songer à ce qu'il pourrait bien dire à son fils à ce moment-là. Mais maintenant qu'il se retrouvait si proche de lui, il était incapable de balbutier le moindre mot tant il semblait perdre le contrôle de son être tout entier. Son corps se raidit à nouveau tandis que le rouge lui montait aux joues, mais il avait l'impression que le temps s'écoulait au ralenti, comme si seuls les faits et gestes de son fils avaient un pouvoir sur lui. Immobile, il sentit ses mâchoires se desserrer et ses lèvres se tordre en un sourire incontrôlable au moment où Jesse s'élança sur sa mère, sans lui prêter la moindre attention. Sans s'en rendre compte, Jolene reprit son équilibre grâce au genou de Duke, et ce-dernier eut le réflexe ridicule de poser la main par dessus la sienne, comme si finalement c'était lui qui avait le plus besoin de retrouver contenance. Le rire de l'enfant acheva de porter à ébullition les organes internes du loup-garou qui sentit même ses yeux s'humidifier. Il dut alors prétendre retirer une poussière de son œil lorsque Jesse s'aperçut de sa présence et qu'il vint se réfugier derrière sa mère avec une furtivité aberrante. Duke ne parvenait pas à détacher le regard du petit garçon ; même s'il lui était arrivé de l'apercevoir de loin lorsqu'il séjournait quelques temps à Huntfield et même si Elizabeth lui avait occasionnellement montré des photos de lui, rien n'égalait l'intégrité d'une telle proximité.

S'efforçant de reprendre une certaine maîtrise de soi, Duke laissa Jolene prendre la situation en main, étant donné qu'il se voyait mal forcer les choses avec le petit. Ainsi, la jeune femme s'empressa de faire le nécessaire en engageant des présentations qui résonnaient tout de même amèrement au fond de lui : à ses yeux, nul père ne pouvait souhaiter être un parfait inconnu aux yeux de son fils. Après quelques moments d'hésitations, Jesse se laissa quand même gagner par la curiosité et osa s'approcher au moment où, après s'être raclé la gorge, Duke lançait un « Hey champion ! » qu'il s'était efforcé de rendre convaincant. Même si l'embrassade de Jesse était timide, elle suffit à raviver en Duke un feu depuis bien trop longtemps éteint : celui d'un bonheur profond et authentique. Souriant lorsque Jesse se détourna, Duke contempla un instant Jolene qui elle aussi semblait envahie par l'émotion : il hocha alors la tête dans l'espoir de lui exprimer toute sa gratitude. Dans l'objectif de mettre en place une atmosphère naturelle afin de ne pas mettre la puce à l'oreille de l'enfant, la chasseuse enchaîna en évoquant le caractère extraverti de Jesse. Duke laissa échapper un petit ricanement à la mention d'Elizabeth, ce à quoi il s'empressa de répondre.

« Il sait comment s'y prendre, alors, j'en connais un qui se débrouillera très bien plus tard ! »

Profitant sans doute de la concentration dont faisait preuve Jesse dans la sélection de son jouet, Jolene se pencha vers Duke et lui proposa une solution au cas où il se retrouvait submergé par les événements. Tapotant sa main, il se contenta de sourire afin de lui signifier que pour le moment, il ne pouvait pas être plus heureux. Le simple fait d'avoir échangé quelques secondes avec son fils achevait de le combler, si bien que pendant un instant il oublia complètement le monde extérieur, tous les monstres et démons qui l'habitaient, ainsi que son secret le plus sombre : rien ne comptait plus que son fils, et Jolene. Il accepta alors l'invitation de cette-dernière à s'asseoir au sol, au moment où elle se permettait d'interférer dans la collection de Jesse, ce qui lui valut un regard méfiant. Duke retint son rire ; il comprenait parfaitement la réaction du petit garçon et se reconnut même lorsqu'il avait le même âge. Apparemment, même en grandissant en son absence, Jesse partageait la même passion que son père pour les super-héros ; si Duke n'avait pas un tant soit peu de connaissance dans le domaine, il aurait affirmé que tout était une question de génétique.

« Ouais, il est génial Spider-Man... mais fais gaffe parce que... Batman est pas mal aussi ! En plus il a la Batmobile ! »

Il avait dit cela en s'emparant d'une figurine représentant le Chevalier Noir, tout en s'étant bien sûr assuré que Jesse l'autorisait à s'infiltrer dans sa collection. Avancer dans un domaine qu'il maîtrisait était un avantage incontestable : si son fils s'était mis à lui demander de faire du coloriage, il se serait retrouvé bien embêté. Il allait beau avoir bientôt trente ans, son niveau d'arts plastique égalait largement celui des enfants de six ans. Sentant bien que la coloration de sa peau revenait progressivement à la normale, il fit rouler le véhicule de Batman sur la table basse avant de le diriger droit vers la figurine de l'Homme-Araignée, puis fit mine de faire chuter son super-héros juste devant celui du petit garçon.

« Ouais enfin... c'est facile avec le pouvoir de lancer des toiles d'araignée ! » plaisanta-t-il.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Jolene Bower
Chasseur ~ La Volonté De Vaincre

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : Avatar: Marie.Gif: Tumblr
Célébrité de son Avatar : Michelle Trachtenberg
Nombre de Messages : 940
Points d'Expérience : 115
Artefact en sa Possession : Potion qui permet d'avoir un flaire de lycan pendant 5 minutes





Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 8



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Ven 31 Mar - 18:53

Faisait-elle une bêtise en acceptant que Jesse rencontre Duke ? Seul le temps le dira, Jesse pouvait parfois s'attacher facilement à quelqu'un alors il y avait toujours l'ombre de la peur que cette personne ne file sans laisser de trace ou tout simplement parce que la mère perd de vue cette personne. Là, c'était différent, un peu plus risqué, mais elle ne pouvait pas enlever ça à son fils juste sur des suppositions. Puis Jolene fut toujours celle qui donne une seconde chance, voir même une troisième chance, vos chances seraient épuisés le jour où vous faites du mal à son fils ou qu'elle n'arrive plus à suivre émotionnellement parlant, car oui, la jeune femme à besoin de garder la tête froide. Elle connaissait Duke depuis longtemps et elle pouvait ressentir qu'il ne ferait pas la même erreur avec son fils, il n'en aurait pas le droit, si elle sent un quelconque danger à un moment ou à un autre elle mettra un terme aux visites. Autant se préparer mentalement au meilleur, comme au pire.

L'entré du petit dans la pièce fut fracassante, surtout pour Jolene à dire vrai. C'est que dernièrement, le petit monstre aimait à se cacher et faire peur à sa mère -réellement ou elle feignait de ne pas l'avoir vu ou entendu- mais aussi de lui sauter littéralement dessus. La jeune femme ne l'avait absolument pas vu venir et fut plutôt surprise, heureusement qu'elle n'avait aucun problème cardiaque et heureusement que Duke était assit face à elle, l'aidant ainsi avec son genou pour ne pas plié sous le poids du petit qui faisait une confiance aveugle sur le fait qu'il ne pourrait se faire mal avec elle. La possibilité qu'il puisse lui faire mal relevé d'une autre étape qu'il ne semblait pas encore avoir totalement acquise. Elle sentit la main de son ex-compagnon se poser sur la sienne, elle ne tenta pas d'échapper à se contact, sentant qu'il devait avoir lui-même avoir cette impression de choc. C'est qu'il devait avoir vu Elizabeth avant elle et la jeune femme n'aurait pu résister à lui montrer quelques photos, mais il y avait un monde entre une photo et le voir en chair et en os devant soit.

La timidité, puis la politesse, elle n'était pas de ceux ayant une éducation très stricte, mais elle mettait un point d'honneur à ce qu'il soit toujours poli envers tout le monde et aussi qu'il ne fasse pas trop de caprice, que ça soit pour les horaires -elle ne peut se permettre de perdre une minute à négocier- ou pour des jouets qu'il voudrait posséder. Il sortit donc de sa cachette pour dire bonjour comme il se doit au jeune homme, dans un sens, elle aurait aimé qu'il reste un peu plus de temps auprès de Duke, mais que se seraient-ils dit ? Qu'auraient-ils fait ? Le petit alla donc à sa table de jeu et ça serait, il lui semble, encore la meilleure façon d'avoir un premier contact avec lui. Elle offrit un timide sourire à son hochement de tête, puis elle se devait d'exprimer la tendance du petit à « draguer » les jeunes femmes afin d'être sûr de pouvoir arriver à ses fins sur l'instant ou même par la suite. Jolene était immunisé aux battements de cils de son petit à présent, mais il fut un temps où elle ne résistait pas et ne pouvait rester fâcher bien longtemps contre lui. Face au commentaire de Duke, elle aurait voulut lui dire que se devait être héréditaire, mais décida de garder ça pour elle.

« ça va être difficile d'avoir un enfant avec du succès et peut-être qu'un jour quelqu'un résistera à son charme. »

Une fois leur petite combine mise en place, juste au cas où, ils s'aventurèrent sur la table de jeu -qui était tout de même une table basse de base, mais vite envahit par le petit monstre- si Jolene avait le droit à un regard suspicieux, Duke lui n'eut aucune inquiétude de la part du petit lorsque se dernier prit l'une des figurines. La jeune femme ne put s'empêcher de sourire en les voyant tout deux jouer. Elle replaça le jouet sur la table et fronça les sourcils.

« Vous n'y êtes pas du tout, la meilleure c'est catwoman, mais nous ne l'avons pas parce qu'un certain monsieur ici présent pense qu'elle est nulle. »

Jesse ne réagit même pas à cette provocation, ou plutôt si, il fixa sa mère et haussa les épaules avant de se retourner vers Duke à qui il tendit Spider-man. Jolene en profita pour passer ses bras autour du petit et l'attirer à elle.

« Moi aussi j'ai des super-pouvoirs, les super bisous ! »

Et là, le petit eut le regard inquiet et horrifié aussi, tendant de toute ses forces ses bras vers l'inconnu pour lui, Mais Jolene l'attaqua en lui faisant une multitude de bisou sur les joues entre deux « beurk » et quelques rires tout de même, une fois sortie de là, il se mit à courir et cette fois-ci c'est derrière le jeune homme qu'il se protégea en se cramponnant à lui.

« Non, mais là c'est pas juste aussi !
-Si siiiii, chantonna l'enfant.
-Duke est mon ami...donc il tient forcément avec moi, n'est-ce pas ? Donne moi l'enfant ou Batman rencontre le Joker et Harley Quinn ! »

Elle venait juste de prendre Batman dans une main et le méchant dans l'autre, Harley Quinn restant misérablement seule sur la table. Jesse aspira de l'air, faisant le même son que l'on pourrait faire lorsque l'on était horrifié par un événement. Un air faussement sérieux sur le visage de Jo alors que les deux figurines se rapprochaient lentement.

« Tic, tac, tic ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8287-jolene-bower-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t7036-liens-de-jolene-bower#298694


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Sam 8 Avr - 10:45

La chance de pouvoir jouer avec son fils avait à elle seule une valeur bien plus singulière que tout bien matériel aux yeux de Duke. Bien évidemment, l'approche du jeune homme demeurait hésitante, mais il avait toujours été satisfait du rapport spontané qu'il savait développer avec les enfants, aussi était-il rassuré que pour le moment, son propre fils ne dérogeait pas à la règle. Il ne pouvait prétendre être une figure indispensable à la vie du petit garçon en l'espace de quelques minutes, ni lui imposer une relation qu'il n'était peut-être pas encore prêt à explorer, mais ce plaisir simple et naturel auquel il était en train de goûter avait un pouvoir salvateur. L'idée de Jolene était à ce titre un bien pour chacun d'entre eux : Duke pouvait prendre son temps, ne pas précipiter les choses, Jesse pouvait apprendre à connaître son père sans être influencé par le poids d'une telle rencontre, et Jolene disposait d'encore un peu de temps pour se positionner vis-à-vis du retour de son ex-fiancé. Le trio avançait donc avec timidité, mais en même temps en suivant une ligne directrice qui leur permettait à chacun de trouver un rôle dans ce nouvel équilibre. Cette simple séance de jeu improvisée suffisait à satisfaire les attentes de Duke, et parvenait même à les surpasser : l'authenticité de sa réaction et les flux émotionnels qui continuaient de parcourir ses veines justifiaient à elle-même l'ampleur d'une telle rencontre dans sa vie.

Lorsque Jolene s'immisça dans leur petit jeu, Duke ne put s'empêcher de sourire davantage. Rencontrer son fils était déjà une sérieuse aubaine, mais constater que la jeune femme était loin d'être fermée à une telle initiative le comblait davantage. La présence de Jesse entre les deux chasseurs favorisait leur rapprochement, donnant ainsi l'impression que rien n'avait changé malgré leur séparation. Il ne s'agissait bien évidemment que d'un artifice, qui le frapperait certainement en pleine face lorsqu'il quitterait le logement, mais pour l'heure, il s'en contentait sans songer à l'avenir. Il appréciait le fait qu'elle ne laisse rien transparaître de sa rancœur auprès de son fils et qu'elle leur donne alors l'opportunité totale de fonder une relation intègre et pure : son respect envers elle ne faisait que s'accroître à mesure que les minutes s'égrenaient. La réaction indifférente de Jesse face à la passion de sa mère pour catwoman permit à Duke de laisser échapper un rire sorti du cœur, tant la spontanéité de l'enfant était savoureuse. Visiblement, le tempérament de l'enfant était un curieux mélange de ceux de ses parents, ce qui, bien évidemment, donnait un résultat incomparable.

« En même temps, je ne veux pas dire mais bon... c'est catwoman, quoi. »

Seule contre tous, la jeune femme ne tarda pas à s'engager dans un domaine qui, visiblement, horrifiait le petit garçon : les câlins. De toute évidence s'abaisser à de telles étreintes lui était si préjudiciable qu'il trouva refuge derrière son père, lequel se délecta de cette proximité acquise avec son fils. Se redressant afin de s'ériger comme un rempart entre Jolene et Jesse, il ne tarda pas à se prêter au jeu lorsqu'elle lui fit du chantage, ce qui sembla terrifier davantage le petit garçon. Duke se força donc à adopter une mine songeuse voire tourmentée face au choix qui s'imposait à lui et face à l'atroce finalité qui, au vu des réactions de son fils, en découlerait. Après quelques secondes passées à faire durer le suspense, le jeune homme fit enfin part de sa décision, à contrecœur.

« Désolé Bruce, mais je ne peux pas laisser Jesse subir ces horreurs... Tu devras te débrouiller tout seul, mon vieux ! »

Il s'empara alors d'un oreiller qui trônait sur un fauteuil et fit mine d'en donner un coup sur l'épaule de Jolene, tout en criant à son fils un « Cours ! » pour lui épargner une nouvelle séance de torture. Le petit garçon partit se réfugier à un autre coin de la pièce, visiblement reconnaissant face à la loyauté dont Duke avait fait preuve. D'un air amusé, il lança un regard désolé à Jolene : tous les deux savaient très bien comment prétendre que tout allait, quand bien même ils avaient toutes les raisons du monde d'agir comme de parfaits inconnus. Leurs conduites respectives n'étaient que dictées par un intérêt commun, le bien-être de leur fils. Duke avait presque le sentiment de retourner à une période lointaine, où les deux jeunes gens chassaient ensemble et qu'ils formaient une équipe remarquable, tant ils savaient se montrer convaincants. Toutefois, le jeune homme savait pertinemment que dès qu'ils se retrouveraient seuls, plus rien ne serait pareil. C'était à la fois dur et rassurant, doux et terriblement douloureux.

« Je crois qu'il n'est pas prêt de sortir de sa cachette, ça t'apprendra de vouloir le menacer de la sorte ! »

Il crut entendre son fils ricaner, aussi se sentit-il l'accompagner de la même manière. Le rire de l'enfant semblait être un remède à tous ses maux, et le regard complice de Jolene, auquel il avait éperdument envie de croire, provoquait des ondes de choc dans tout son corps. Finalement, le chemin menant à la paix intérieure était peut-être plus facilement accessible qu'il ne l'avait imaginé. Il n'avait pas besoin de chercher un moyen de s'auto-flageller en permanence, seuls le sourire de son fils, l'illusion de faire partie de sa vie et un regard de Jolene suffisaient à le combler au moment présent. Et il était déterminé à faire de ce présent son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Jolene Bower
Chasseur ~ La Volonté De Vaincre

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : Avatar: Marie.Gif: Tumblr
Célébrité de son Avatar : Michelle Trachtenberg
Nombre de Messages : 940
Points d'Expérience : 115
Artefact en sa Possession : Potion qui permet d'avoir un flaire de lycan pendant 5 minutes





Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 8



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Dim 9 Avr - 11:35

La jeune femme avait bien entendus rêvé de voir son enfant rencontrer son père, toujours des scénarios différents et bien souvent Jolene, elle-même, lui tombait dans les bras. La réalité était bien différente, mais jusqu'à présent elle ne pouvait espérer mieux. La timidité du petit passé, ils s'amusaient à présent comme s'ils s'étaient quittés la veille alors que pour les deux garçons il s'agissait bien d'un premier contact. La jeune femme quant à elle était légèrement réservé, mais elle s'adonnait sans rechigner dans ce nouvel exercice qui était de jouer avec le petit, mais aussi une autre personne. Puis la voilà seule contre tous à parler d'une sorte héroïne que personne dans cette pièce ne semblait porter dans son cœur. Un regard de biais en direction de Duke, comment osait-il parler ainsi de Catwoman ?

« Je vois, c'est mieux les mecs, c'est ça ? Pffff. Je vous dis, elle est mieux que Batman ou même Spider-man ! Même Harley Quinn, bon, okay, elle est méchante mais... »

Elle tomba sur le regard consterné de Jesse et elle comprit qu'elle ne devait pas aller plus loin. Levant les yeux au ciel, c'est alors que l'attaque fut mise en œuvre, mais bien vite le petit verre de terre réussit à s'échapper pour venir trouver refuge et protection vers son père. La jeune femme sentait alors que l'enfant tenterait déjà d'amadouer le jeune homme dans un futur proche, ce qui était plutôt bon signe en un sens. Les menaces tombent, Jesse est horrifié par les mots de sa mère, son pauvre Batman entrant en collision avec le Joker ? Il pensait cela impossible, mais pourtant, Duke pris cette lourde décision d'abandonner le chevalier de la nuit au profit de son fils.  

« Tu vas regretter ton choix, Duke. »

Mais la collision entre les deux personnages n'eut pas lieu vu qu'elle les lâcha. Jolene pris un air faussement choquée lorsqu'elle reçut un coussin sur son épaule, mais c'est qu'elle était la championne en titre de bataille d'oreiller, Jesse n'arrivait pas à la détrôner même en trichant et elle tenta de garder son regard sur Duke afin que le petit pense qu'elle ne sait pas où il se cache. La jeune femme se perdait dans ce jeu à la fois pour le petit, mais cette impression saisissante d'avoir l'impression de retrouver peu à peu l'ami qu'elle avait perdu, car s'ils furent amants, ils s'étaient liés d'amitié en premier lieu. Elle cherche autour d'elle un coussin qu'elle pourrait prendre en arme, mais le seul disponible était hors de sa portée et la jeune femme doutait qu'il lui laisse le loisir de le saisir.

« Je me demande bien où il peut être... mais laisse moi-passer si tu tiens à la vie, on ne m'a pas couronnée reine de la bataille d'oreiller pour rien ! »

Mais la reine était, aussi, sans munition. Jesse tentait d'étouffer ses rires avec ses mains devant la bouche, mais il était simple de le repérer. Après s'être mordu la lèvre inférieure, tentant de garder un sérieux qui n'avait pas lieu d'être elle fonça sur le canapé et se saisit du coussin qu'elle lança sur Duke comme s'il s'agissait d'une bombe.

« Tu ne peux rien pour lui, l'enfant et à moi ! Vous subirez tous les deux une peine que...je n'ai pas encore fixé. »

C'est vrai qu'il fallait qu'elle réfléchisse bien...c'est qu'elle ne se voyait pas attaquer Duke de baiser, même si elle commençait à se détendre elle n'était pas prête de franchir certaines étapes. Puis ce fut Jesse qui prit son courage à deux mains et sauta à nouveau sur le dos de sa mère, elle se laissa visiblement tomber sur le sol.

« Oh non, ce n'est pas juste, vous êtes plus nombreux que moi.
-Je suis plus fort que maman ! »

Jesse riait aux éclats et il avait les deux bras en l'air, signe de sa victoire triomphante ! Cependant, il ne traîna pas à se réfugier derrière Duke au cas où la jeune femme ne reprenne du poil de la bête bien trop vite. Jolene, quant à elle, resta au sol, étant contaminé par les rires du petit la voilà qui se mettait elle-même à rire sans réel autre raison que les échos de celui du petit.

« Je me rend, je me rend ! »

La brunette finit par s’asseoir au sol, les bras en l'air comme le voleur venant de se faire interpeller par la police.

« Mais j'implore votre clémence lors de mon procès. »

Le petit fit mine de réfléchir un instant et plongea son regard dans celui de son père, interrogateur, puis il hocha négativement la tête. Jolene ne put s'empêcher de penser qu'elle avait un vrai diablotin dans sa maison, n'épargnant même pas sa pauvre mère.

« Et si je vous donne une offrande...comme des cookies maison, est-ce que ma peine sera moins lourde ? »

Le regard de l'enfant s'illumina, passant de sa mère à Duke, il semblait enthousiaste par l'idée de manger l'un des cookies, il tira légèrement sur le bras du jeune homme pour qu'il se mette à sa hauteur et qu'il puisse lui murmurer un plan d'action. « On dit oui ? Mais pour plusieurs cookie... » C'est qu'il marchandait souvent avec sa mère lorsqu'il s'agissait de gâteau et sucrerie, il voyait ici une opportunité dans son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8287-jolene-bower-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t7036-liens-de-jolene-bower#298694


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Lun 10 Avr - 18:23

Plus le temps passait, plus Duke avait du mal à réaliser ce qu'il était en train de vivre. C'était comme s'il se trouvait dans un de ses nombreux rêves, et que tôt ou tard l'implacable réalité finirait par le rattraper : pendant un instant, il se demanda même s'il n'avait pas été victime d'un djinn, mais à chaque fois qu'il croisait le regard de Jolene, le pincement au cœur qu'il ressentait était bien trop authentique pour n'être qu'un mirage. Ce semblant de complicité qu'ils recréaient ensemble pour le bien-être de leur fils était si naturel à établir qu'il en était presque douloureux. Il était indéniable que les deux chasseurs étaient nés pour s'entendre, tant leurs tempéraments se complétaient, mais les mensonges avaient finalement eu raison de leur belle entente. Et ça, c'était entièrement de la faute au loup-garou. Ce-dernier ne pouvait donc que constater avec amertume tout le bonheur qu'il avait volontairement jeté par la fenêtre et, à défaut de pouvoir un jour confier ses sentiments à Jolene, retrouver l'amie qu'elle avait un jour été.

Face aux absurdités de la jeune homme concernant une supposée supériorité de Harley Quinn vis-à-vis de Batman, Duke ne put s'empêcher de répondre de la même manière que son fils, c'est-à-dire par un regard totalement désespéré. Il n'y avait pas à dire, chez Jesse aussi, les super-héros demeuraient un sujet sensible, et une part de lui-même se réjouissait du fait que Jolene avait su inculquer les bonnes références à leur enfant. Déjà amusé par cette constatation, Duke fut davantage hilare lorsque son ex-fiancée se revendiqua comme la reine des batailles d'oreillers. Les rires de Jesse n'aidaient pas à rendre la situation plus sérieuse, bien au contraire, puisque Duke dut se mordre la langue pour continuer le petit jeu amorcé. Lâcher prise et s'autoriser à rire de la sorte, sans songer à tous les tourments qui pesaient sur son âme, demeuraient des expériences qui semblaient nouvelles aux yeux du lycanthrope, alors que finalement elles n'étaient qu'enfouies au fin fond de ses souvenirs. Il était si tendre de retomber le temps d'un après-midi dans des jardins d'enfance qu'il n'avait jamais eu la chance de fréquenter, et de considérer que sacrifier Batman était le choix le plus difficile qui soit. Son regard se perdait parfois sur Jesse, et il remerciait intérieurement Jolene de lui avoir donné la chance de connaître une enfance normale, loin des routes et des hôtels miteux, mais surtout loin des monstres qui hantaient les nuits de tout enfant. Et c'est grâce à ces échanges silencieux qu'il comprenait que rien n'avait plus de pouvoir que l'innocence d'un enfant.

« À ta place, je ne nous sous-estimerais pas... On n'est peut-être pas des rois dans le domaine des batailles d'oreillers, mais tu peux compter sur nous pour ne pas nous laisser faire ! »

Comme pour illustrer les paroles de Duke, Jesse se rua sur sa mère et la fit tomber au sol, avant d'adopter une attitude conquérante qui n'avait rien à envier aux plus grands. Une nouvelle fois, le loup-garou laissa son fils se réfugier derrière lui et assura sa protection en tendant une main en avant, comme s'il était prêt à lancer un absurde sortilège avec sa paume ouverte. Il eut du mal à ne pas céder non plus au fou rire collectif en voyant Jolene qui se tenait les côtes au sol. Ce spectacle acheva de réjouir davantage le chasseur, qui constata que la dernière fois qu'il avait contribué à la gaieté de le jeune femme remontait à plus de six ans auparavant. Après avoir vu la peine, la douleur et même la déception dans ces si beaux yeux, il y décernait enfin une intense lueur de bonheur, et savoir qu'il y avait joué un rôle le rendait tout simplement euphorique. Il avait l'impression d'être un adolescent pour se satisfaire de détails si futiles mais il y avait un côté rassurant à cette candeur : elle était vecteur d'espoir.

Après s'être rendue, Jolene ne tarda pas à supplier la clémence de son fils et de Duke, mais encore une fois cette décision semblait de la plus haute importance pour le petit garçon. Un dilemme cornélien s'offrait à lui et il ne savait visiblement pas quelle décision prendre, et c'est sans doute pour cette raison qu'il chercha des conseils dans le regard de son père. Ce contact, aussi bref fut-il, permit au jeune homme de se perdre dans ces yeux qu'il semblait connaître depuis toujours, si bien qu'il en fut presque intimidé. Même si l'émotion commençait à s'estomper, celle-ci ne se gênait pas pour resurgir de temps à autre pour nouer la gorge du lycanthrope, de sorte qu'il était difficile pour lui d'agir avec un détachement présumé. Toutefois, il se vit hocher la tête dans la même direction que son fils, tout en lui adressant un sourire complice qu'il eut du mal à contenir. Jolene décida tout de même de sortir des arguments de taille en proposant des cookies aux deux garçons, en échange de sa liberté. Cette fois-ci, Jesse sembla se montrer automatiquement prêt à nuancer son jugement, et il n'hésita pas à soumettre son plan à Duke. Apparemment, les pâtisseries étaient aussi un faible pour cette boule d'énergie ! Il lui répondit alors dans un murmure, afin de laisser Jolene dans le flou total et la laisser ruminer un instant.

« C'est d'accord, des cookies, ça ne se refuse pas. Mais si tu vois qu'elle tente de nous piéger, tu repasses à l'action, ok ? »

Lui lançant un regard plein de détermination, Duke finit par se détourner du visage de son fils pour regarder leur victime avec un sourire en coin. Se présentant en tant que porte-parole de l'alliance masculine de la maison, il adopta un ton cérémonieux et presque sévère.

« Nous avons tranché, nous te laissons un sursis le temps que tu nous offres des cookies dignes de ce nom. Nous comptons sur toi pour te montrer à la hauteur de notre indulgence ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Jolene Bower
Chasseur ~ La Volonté De Vaincre

Un peu plus sur moi



Credit Créateur de ses Kits : Avatar: Marie.Gif: Tumblr
Célébrité de son Avatar : Michelle Trachtenberg
Nombre de Messages : 940
Points d'Expérience : 115
Artefact en sa Possession : Potion qui permet d'avoir un flaire de lycan pendant 5 minutes





Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 8



MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   Mer 12 Avr - 21:48

Vraiment, elle n'avait pas de succès avec ces filles, mais pourtant, Harley arrive bien à battre Batsou et ne parlons pas de Catwoman qui parfois le tourne en ridicule, mais Jesse est encore trop petit pour saisir les nuances. Puis pour le jeu, les garçons se sont ligués contre elle, deux contre un, le match n'était pas égal ! Mais qu'importe, elle jouerait son rôle du mieux qu'elle peut, après tout le choc émotionnel s'atténuait au fur et à mesure qu'elle oubliait à quel point cette scène était exceptionnelle, presque idyllique, alors que la situation ne l'était pas réellement.

Le petit étant caché, la jeune femme s'attendait à tout sauf à ce qu'il lui saute sur le dos, même après la tirade faite par Duke, puis elle se demanda s'il ne s'agissait pas d'une diversion tout compte fait, en voyant le petit près à s'élancer sur sur mère, l'empêchant d'entendre les pas sur le sol, mais la forçant à se concentrer sur sa voix puis tout s'enchaîna. Il y eut bien un jeu d'acteur de la part de Jolene, mais son fou rire qui vint ensuite ne fut en rien faux, elle en avait même mal aux abdominaux, la raison de celui-ci lui était totalement inconnu à part dire que Jesse semblait l'avoir contaminé, elle se surprit à aimer ce moment autant que l'enfant. Elle qui n'était jamais en panne d'inspiration trouver délectable finalement de partager ce temps de jeu avec quelqu'un d'aussi inventif et peut-être un peu fou qu'elle. Mais voilà le temps de s'avouer vaincue et de négocier sa peine, connaissant son fils, elle avait peur de prendre chère et d'être condamné au supplice des chatouilles. Alors, elle proposa d'acheter sa liberté, contre des biscuits faits maison et avec amour -mais aussi et surtout, du chocolat-.

Elle roula des yeux face aux revendications. Mais oui, bien entendus qu'il n'allait pas laisser passer l'occasion d'en avoir plus qu'un et elle se doutait que ça ne devait pas non plus déranger Duke de ne pas se contenter d'un seul cookie. Elle n'arrivait plus très bien à se rappeler si déjà, à l'époque, elle s'était lancée dans la pâtisserie ou si elle se contentait d'acheter déjà tout prêt les cookies, cupcakes et autres bonnes choses dont son fils rafolait. Ce qu'elle ne disait pas, c'est qu'il lui arrivait aussi de mettre le nez dedans et cela semblait un véritable supplices que d'arrêter de manger ces bonnes choses.

« Je note donc que l'on émet un doute sur le fait que mes cookies soient bons, je dois le prendre comment ? Bon, aller, tout le monde à la cuisine que je ne dois pas repasser l'aspirateur dans le salon que je viens juste de faire aujourd'hui. »

Le jeune garçon fut parmi les premiers, glissant sa main dans celle de sa mère et la traînant presque jusqu'à la cuisine, elle invita d'un mouvement de la main Duke à les suivre. Une boite assez haute et ronde était posé sur la table, la brunette s'en saisi et l'ouvrit pour laisser peu à peu se diffuser l'arôme de chocolat, elle l'inclina légèrement pour montrer aux deux hommes qu'il était presque plein et prêt à manger.

« Si ces messieurs veulent bien se donner la peine. »

Jesse se mit sur la pointe des pieds, il semblait en profonde réflexion sur celui qu'il allait prendre et entre nous il devait certainement chercher du regard le plus grand. Lorsqu'il voulut y fourrer la main, il heurta celle de Duke qui sembla avoir eu la même idée et s'excusa. « Toi d'abord » dit-il sur un ton presque autoritaire, il prit donc sa récompense une fois que son père fit son choix. Jolene ne bouda pas son plaisir en s'en offrant un aussi, après tout, c'est bien elle qui les avait fais. Chacun croquant dans le cookie, Jesse se retourna vers Duke, se retenant de chantonner comme lorsqu'il était content ou qu'il mangeait un biscuit qu'il aimait, il sembla attendre, en suspend au bord des lèvres de cet inconnu bien sympathique pour voir ce qu'il en pensait. Jolene, quant à elle, portait un regard amusé sur son enfant qui venait tout simplement d'arrêter de mâcher, comme si le temps fut suspendus. Finissant sa bouchée, elle finit par briser ce silence quasi religieux.

« Je crois qu'il attend ton avis pour continuer. Oui...ça peut-être perturbant d'être fixé comme ça.
-C'est bon? Hasarda le petit.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8287-jolene-bower-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t7036-liens-de-jolene-bower#298694


Bienvenue en Enfer

Contenu sponsorisé


Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: IV.05 - Memories   

Revenir en haut Aller en bas
 

IV.05 - Memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural :: Gardons une Trace du Passé :: Les archives du forum :: Archives Saison 4 :: Archive RPG-