AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural
Bienvenue sur oo-Supernatural-oo !

Le monde a tremblé... Du sang a coulé et ce qui n'aurait jamais du avoir lieu s'est produit : Une porte des enfers a été entrouverte.

Le monde a tremblé... Et il est grand temps pour vous de prendre part à cette guerre qui se dévoile à l'horizon... Amis ? Ennemis ? N'hésitez pas à nous rejoindre ! Mais sachez que votre choix scellera le destin de chacun !

Prenez connaissance du Contexte, du règlement et si vous en avez encore le courage, tentez votre aventure parmi nous en vous inscrivant !



 
Chers Visiteurs et peut-être futurs Membres !
¤ Merci de lire LE REGLEMENT avant votre Inscription et si vous avez une quelconque
question n'hésitez pas à la poster dans notre SECTION INVITÉ
¤ Privilégiez les POSTES VACANTS du forum pour une meilleure intégration !
(Sachez que les PVs sont négociables mais si vous voulez par exemple changer la
célébrité, contactez nous dans la section invité)
¤ Les Auravores et les démons bénéficient d'un bonus de 100 PE si vous les choisissez
¤ Les sorcières et Anges déchus ne sont plus acceptés sauf PV ou Scénario
¤ Profitez de notre cadeau de bienvenue sur Oo-Spn :
200 PE Bonus en choisissant un PV !!!

On les veut en Urgence !
300 PE offerts pour ces PV !
titredetonimage

Castiel
Opposant
Ange

Découvrez le !

titredetonimage

Ashton Feanes
opposant
Humain

Découvrez le !

titredetonimage

Crowley
Partisant
Démon

Découvrez le !


Partagez | 
 

 IV.05 - Point de non retour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: IV.05 - Point de non retour.   Mer 22 Mar - 20:21

I'll go the distance lead the way to your darkest sin.

Flânant tel un vagabond dans les allées désertes de Huntfield, Duke se répétait mentalement les différentes étapes de son plan, pour la centième fois de la journée. Comme à chaque fois qu'il s'apprêtait à faire quelque chose de risqué, il ressentait l'adrénaline pure qui fluctuait dans ses veines, qui embrumait son esprit et pour laquelle il semblait être totalement accro. Il fallait dire que depuis sa plus tendre enfance, le jeune homme avait su faire l'expérience d'une telle sensation, et il n'avait cessé d'être dès lors aimanté par celle-ci, comme si les ennuis cherchaient tout le temps un moyen de l'atteindre. Même s'il avait tâché de prendre ses distances pendant plusieurs années, il semblait que la perspective d'une mort éventuelle avait réussi à l'amadouer de nouveau, tant il s'était à nouveau engagé dans l'univers de la chasse. Son tempérament ne lui avait alors pas laissé l'occasion de reprendre en douceur, et c'est en raison de sa témérité et de ses pulsions vengeresses qu'il se retrouvait à présent en train d'attendre un démon, alors que la nuit engloutissait toute trace de vie. Certes, depuis sa morsure, il avait su développer de nouvelles opinions quant aux créatures peuplant le monde du surnaturel, mais les démons demeuraient naturellement les éternelles abominations qu'il abhorrait au plus haut point. Aussi, rencontrer de son plein gré un tel monstre, et seul qui plus-est, était bien une première pour Duke ; on ne pouvait pas en dire autant pour les prises de décisions aussi vaseuses que celle-ci.

Tout semblait en ordre pour que tout se passe pour le mieux : il s'était rendu dans une ruelle voisine à un bar au beau milieu de la nuit, et avait mis en place quelques pièges qui pourraient être utiles au cas où les négociations prenaient une tournure regrettable. Entre les pièges à démons inscrits sur les faces internes des bouches d'égouts, les flasques d'eau bénite remplissant ses poches et les chaines sur lesquelles il avait gravé d'autres pentagrammes, Duke se sentait prêt à en découdre au cas où son interlocutrice ne manifestait aucune intention de coopérer. Bien évidemment, il était au point sur les exorcismes et avait prévu tout une panoplie d'armes qui, à défaut de blesser mortellement l'ennemie, pourrait suffisamment la ralentir pour lui permettre de prendre la fuite. L'idée était d'attirer le démon à l'intérieur d'un bâtiment abandonné qui longeait la ruelle, et dans lequel Duke avait déjà réussi à s'infiltrer clandestinement. À l'intérieur, d'autres surprises attendaient le démon, mais surtout l'intimité qu'ils gagneraient leur permettrait d'évoquer les détails de leur conversation. Il ne lui restait plus qu'à attendre que sa cible ne daigne montrer le bout de son nez. Malheureusement, la patience du loup-garou restait étonnement limitée.

C'était un confrère de Duke qui, quelques semaines auparavant, l'avait averti quant à des soupçons concernant la présence d'un nouveau démon à Huntfield. D'emblée, le jeune chasseur avait surtout accueilli la nouvelle avec dédain, étant donné que sa ville avait été un foyer pour le surnaturel depuis des lustres. Puis l'idée de pouvoir tirer bénéfices de ces pourritures avait germé dans son esprit, et depuis, il avait été obsédé par l'idée d'entrer en contact avec un démon : et forcément, maintenant qu'il attendait qu'ils se manifestent, les rejetons de Lucifer se montraient étrangement calmes. Toutefois, Duke était parvenu à retrouver la trace du démon évoqué par son ami, un démon des croisements, et c'est ainsi qu'il commença à étudier les habitudes du monstre. Au cours de ses observations, un détail avait suffisamment su retenir l'attention du jeune homme : le démon aimait la fête. Aussi, quoi de mieux qu'une nuit de samedi pour mettre la main sur sa proie ? Si son sens de l'observation ne l'avait pas trahi, le démon choisirait de se rendre juste en face de la ruelle dans laquelle il s'était terré, juste avant de se téléporter. Il n'aurait alors que quelques secondes pour attirer suffisamment son attention, et ainsi l'empêcher de se perdre dans l'obscurité.

Alors que le froid commençait à geler ses articulations, sa persévérance fut finalement récompensée. Ses narines furent immédiatement chatouillées par une amère odeur d'alcool et ses oreilles perçurent distinctement le bruit de talons qui claquaient sur le sol. Osant jeter un coup à l'extérieur de la ruelle, il reconnut avec appréhension la silhouette gracieuse du vaisseau innocent qui s'approchait toujours plus dangereusement, d'une démarche bien plus assurée que celles des personnes ivres qui étaient passées devant lui plus tôt dans la soirée. Ignorant les milliers de pensées et de signaux d'alerte qui s'animaient dans son esprit, il osa se montrer à visage découvert et s'interposa sur le chemin de la créature ancestrale. Bien qu'effrayé, il parvint à adopter une attitude innocente et força les traits de son appréhension. Il était temps d'agir.

« Belle soirée... pour faire un pacte ! N'est-ce pas ? »

Après s'être mordu la langue pour s'empêcher d'en dire plus et de se ridiculiser davantage, il observa le joli visage de son interlocutrice, à la fois envoûté par sa beauté et révulsé par la chose qui l'habitait. Son approche avait beau être grossière et risquée, elle n'en demeurait pas moins tape-à-l’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Invité
Invité

Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Lun 27 Mar - 22:53


    Le samedi ... Ahhh le samedi était une bénédiction pour le démon des croisement qu'était Proserpine. Non seulement les gens avaient finis leur difficile semaine de travail avec le souhait de changer de boulot ; avoir assez d'argent pour ne plus travailler ou mener une vie d'horreur à leur patron mais en plus ils picolaient à ne plus savoir ce qu'ils faisaient et disaient oui à tout . C'était le cas de Johnny Jones. Il était routier et ne supportait plus son boulot ; son rêve ? Devenir acteur. Ni une ni deux la rouquine pris part à la fête. Après un dialogue mélangeant alcool et rire il finit par accepter le deal ; après tout que serait il dans dix ans ? il avait déjà cinquante ans et n'en avait que faire de vivre ou mourir.

    « Dans dix ans on viendra te chercher ; tu n'aura pas d'autres choix que de venir ... En attendant embrasses moi et ton voeux sera exaucer  »

    L'homme un peu saoul affirma qu'embrasser une belle poupée comme elle était déjà un voeux en sois. Cela fit sourire le démon et le pacte fut créer. Encore quelques verres et elle repartie du bar . Elle portait un jean moulant des chaussures à talons, une chemise blanche et un perfecto en cuir noir. Parfaite comme toujours. Elle marchait d'un pas décidé tout en appelant son patron Crowley qui était sur messagerie.  

    «  Allo ; c'est Proserpine. J'ai un client de plus pour vous Monsieur. C'est tellement facile en ce moment ... Je vais essayer d'en avoir un de plus ce soir. Bonne soirée patron !   »

    Elle raccrocha un sourire aux lèvres, beaucoup l'appelait " roi " car il était le roi des démons mais cela n'avait jamais été le cas pour la rouquine. Il n'était pas roi pour elle c'était simplement et purement son patron. Et c'était bien comme ça ! Elle ne se sentait pas de lui faire de la lèche après tout elle apportait suffisamment d’âmes pour qu'il ne soit pas difficile avec l’appellation qu'elle lui donnait. Soudain une phrase la fit se retourner. C'était un homme mais pas humain. Il avait un sacré courage de lui parlait comme ça . Un sourire pleins de charmes et un rien effrayant. Elle se rapprocha de lui sans aucune crainte de sa part ; un levé de bras et il se retrouverait contre un mur.

    « Tu ne sais pas si bien dire mon cher. . . hélas tu ne peux pas faire partie de mes clients .. tu n'est pas .. plus humain. Mais alors dis moi si ce n'est pas pour un contrat que tu m'attendais dans le noir ? Qu'est ce qui peut bien te faire patienter ainsi ?   »

    Elle baissa les yeux et vis les chaines ; se servant d'une barre de bois qui se trouvait là elle la fit voler vers les mains de l'homme ce qui eu pour effets de le faire lâcher les chaines et par la puissance du choc , elle partir à plusieurs mètre de lui .

    « Je ne suis pas d'humeur ce soir chéri .. Pas besoin de m'attacher tu sais ? Avec ton joli minois il te suffit de demander ce que tu désires ... Je ne t'ai pas fais trop mal j'espère ..    »

    Ses yeux passèrent alors du bleu au rouge ; après tout il savait qu'elle n'était pas humaines alors pourquoi se cacher ? Et puis ça lui donner un petit charme en plus elle trouvait. Elle passa sa main sur le visage de l'homme et lui sourit attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Ven 31 Mar - 23:53

Passer d'un statisme total et pesant à un dynamisme si soudain rendait les actions de Duke complètement désordonnées. Son plan avait beau avoir été ficelé avec rigueur, il n'en demeurait pas moins que la bouffée d'adrénaline qu'il venait de recevoir embrumait son jugement et le poussait à se précipiter plutôt qu'à raisonner. Dans le cas présent, face à une entité âgée de plusieurs siècles, c'était s'exposer à des risques mortels, mais sa petite phrase avait le mérite de surprendre son interlocutrice qui n'avait alors pas besoin d'utiliser de stratagèmes pour parvenir à ses fins sans dévoiler sa Nature. Toutefois, il était difficile de tromper un démon dont le don de clairvoyance surpassait de très loin la modeste ingéniosité d'un esprit simplement humain, aussi la démone ne tarda pas à mettre les choses aux claires en affirmant qu'elle savait pour son... problème de fourrure. Faisant mine de ne pas se laisser intimider, Duke préféra maintenir le cap en restant cloué au sol, déterminé à ne pas bouger d'un poil, même si cela devait durer  le reste de la nuit.

Après lui avoir demandé ce qu'il attendait d'elle, la démone posa ses yeux sur quelques maillons de chaîne qui dépassaient de la poche de sa veste ; agacée, et visiblement impatiente d'en découdre, elle envoya le loup-garou valser d'un simple revers de la main. Le choc avec le mur froid d'un bâtiment lui coupa le souffle et une douleur intolérable se répandit dans toute sa cage thoracique. D'abord inquiet en songeant à l'éventualité d'une côté cassée, il se rassura en se disant qu'il serait sans doute en train d'hurler comme un fou s'il avait été victime d'une telle blessure. Quoiqu'il en soit, la souffrance laissa peu à peu place à la frustration et à l'irritation : cette manie qu'avaient les démons de jouer avec les humains comme s'ils n'étaient que de vulgaires poupées de chiffons le révulsait au plus haut point. Ce sentiment d'impuissance parvenait parfois à le stimuler, mais maintenant qu'une force invisible le maintenait fixé à la façade du bâtiment, il éprouvait plutôt une envie meurtrière qui se manifestait par le bouillonnement de son sang dans ses veines. Peu importait la vigueur avec laquelle il essayait de renier sa lycanthropie, il était indéniable que la bête demeurait éternellement tapie dans l'ombre, et que sa présence se manifestait particulièrement lorsqu'il était en colère. Même la tentative de séduction du démon ne suffit pas à l'attendrir, aussi s'enquit-il de répondre entre ses dents :

« Aïe ! J'm'étais juste dit que ça pouvait être sympa de pimenter les choses, tu sais y'en a qui aiment ce délire de chaînes et tout ça... »

Encore et toujours cet inlassable sarcasme, son arme la plus aiguisée et la plus sournoise. Alors que certains abhorraient cette attitude, d'autres pouvaient y déceler une forme de charme qui donnait envie de poursuivre l'échange, uniquement pour voir jusqu'où il était prêt à aller. Les démons demeuraient quand même, dans ce contexte, ses adversaires favoris, tant ils tenaient à leur ego et à leur supériorité. Il ne faisait nul doute que son interlocutrice du soir se prêterait également au jeu, étant donné qu'elle s'était déjà mise dans la peau d'une enjôleuse menaçante. La nuit promettait d'être intéressante.

« Écoute ma grande, je ne voulais pas te faire quoique ce soit, mais avec vous... on ne peut jamais vraiment savoir. »

Dans une tentative vaine de lutter contre le pouvoir de la créature, il poussa un grognement qui se répercuta entre les murs qui les encerclaient, si bien qu'il eut peur que la bête ne reprenne le dessus. Maintenant qu'il était à la merci de sa proie d'origine, il ne savait pas vraiment comment aborder la raison de cette rencontre puisqu'il n'avait strictement rien à offrir en échange des informations qu'elle aurait pu éventuellement lui fournir. Il devait donc avancer avec précaution, afin de ne pas dire quelque chose qui pourrait pousser la démone à lui briser la nuque. C'était un travail délicat qu'il devait maintenant exercer, et tel un funambule il devait mesure tous les éléments de son environnement afin de prendre en compte tout ce qui pourrait lui être avantageux.

« J'avais juste besoin d'informations sur... une connaissance, on va dire. Et je me suis dit qu'un démon des croisements comme toi doit probablement être au courant des derniers ragots qui circulent du côté de l'Enfer... Rien de plus, rien de moins. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Invité
Invité

Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Lun 3 Avr - 22:12

    Le démon voulait montrer à cette créature que les êtres des enfers étaient toujours supérieurs à eux ; Et c'était chose faite sans aucun doute. Elle le lâcha quand il eu terminer de parler ; alors comme ça il avait besoin d'informations ? Il tomba dans un bruit sourd et la démone afficha un sourire calme tout en restant sous ses gardes. Après tout des démons plus puissants qu'elle était mort pour bien moins que ça mais Proserpine était curieuse après tout elle avait peu être quelques choses à tirer de la recherche de la créature et nous le savons tous, les démons pensent avant tout à eux ils naissent et demeurent égoïste mais pour Proserpine cela datait avant sa transformation à vrai dire elle avait toujours aimé avoir la vie facile et pensait depuis son enfance humaine à elle avant les autres . Elle croisa les bras sous sa poitrine alors que ses yeux reprirent leurs couleurs bleus azurs, après tout elle était toujours en ville bien qu'un peu à l'écart . Une femme aux yeux rouges pouvaient toujours faire poser beaucoup de questions.

    « Voilà qui m'intrigue un peu. Dis moi tout de quelle informations as tu besoin ? Bien sur tu te doutes bien qu'avec moi rien n'est gratuit mais si cela peux m'apporter quelques choses ; pourquoi pas . Je t'écoutes . . . »

    Elle attendait et écoutait patiemment l'homme mais la ruelle commençait à devenir peut sécuritaire pour ce genre de rencontre. Les chasseurs étaient partout en ville et l'un comme l'autre ne voudraient pas tomber sur eux. Elle ne répondit donc pas tout de suite à sa question et lui imposa presque.

    « Je ne sais pas pour toi mais la ville n'est plus vraiment sur et prendre des risques pour une discussion ce n'est pas mon truc bien que je pourrais fuir plus facilement que toi fasse à un chasseur ... tu pourrais m'être utile . Que dirais tu d'aller ailleurs ? Dans mon appartement par exemple .... Ne me regardes pas avec ces yeux là .. oui j'ai mon appartement c'est bien plus facile pour avoir des contrats ! »

    Elle commença a marcher jusqu'à la créature puis la dépassa, elle la regarda du coin de l'oeil en lui faisant comprendre de la suivre ; son appartement n'était pas très loin de là et elle savait qu'il était bien plus sécurité qu'ici de plus elle pourrait tuer et faire disparaître le corps de cette créature bien plus facilement chez elle si jamais elle devait en arriver là.

    « Mon nom est Proserpine ... Et le tien ? »

    demanda t'elle calmement tout en marchant. Elle appréciait le terme de " créature " qui était assez rabaissant mais néanmoins elle appréciait connaitre les prénoms de ceux qui l'entourait . Elle marchait tranquillement cet homme avait besoin d'elle et d'informations il ne la tuerait donc pas ni essayerait tant que tout serait calme entre eux. Et vice versa.
Revenir en haut Aller en bas


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Dim 9 Avr - 18:53

Dès que la démone commença à exhiber sans aucun complexe sa véritable nature à Duke, ce-dernier sut qu'il avait encore une fois eu une mauvaise idée en imaginant pouvoir tirer quelconque bénéfice d'une rencontre avec elle. Il était évident que n'importe quel chasseur qui se respectait n'aurait jamais imaginé une telle initiative, mais il se sentait si perdu, si désespéré qu'il avait songé qu'utiliser les gros moyens serait peut-être ce qui le tirerait de son aveuglement. Après tout, le démon qu'il traquait avait passé quelques jours dans sa tête, et connaissait son tempérament, avait su l'apprivoiser et pouvait donc anticiper ses faits et gestes. Mais ce qui terrifiait le plus le loup-garou, c'était qu'il avait pu goûter à ses désirs les plus sombres, ses sentiments si enfouis que lui-même, parfois, parvenait à oublier. Il s'agissait d'une arme encore plus puissante que la simple connaissance de sa personnalité, et c'était pour cette raison que le chasseur se sentait si impuissant. Il avait l'impression d'être David face à un Goliath bien plus calculateur, et le seul moyen qu'il avait trouvé pour contourner cette menace, c'était de jouer la carte de l'imprévisibilité, quitte à aller à l'encontre de ses principes en fricotant avec les créatures qu'il était supposé chasser. Toutefois, la mise en pratique était bien plus délicate qu'il ne l'avait songé, et une telle absence de lucidité pourrait bien lui causer sa perte.

Après être tombé lamentablement au sol, il écouta avec grande surprise son interlocutrice se montrer conciliante. Apparemment, elle estimait que Duke n'était pas tout à fait inutile et peut-être avait-elle déjà esquissé de nombreux schémas le concernant. Cette initiative l'inquiétait, mais il estimait que c'était déjà un début : après tout, à trop vouloir sous-estimer les mortels, les démons avaient tendance à oublier leur sens de la ruse et de la raison. Il n'avait peut-être pas la force et le pouvoir suffisants pour s'opposer physiquement au démon, mais il pouvait encore se fier à son intellect au cas où la situation virait en sa défaveur. En tout cas, elle avait le mérite de se montrer honnête, et ne lui faisait pas de belles promesses qui se retourneraient tôt ou tard contre lui : il était averti, et devrait assumer pleinement les répercussions que cette rencontre aurait.

« J'me doute bien que ce ne sera pas gratuit, mais si tu crois que tu auras mon âme en échange, tu te mets un doigt dans l’œil, Cruella. »

Il s'était apprêté à exposer ses plans mais la démone ne le laissa pas finir, et reprit la parole sans broncher. Agacé, Duke prit sur lui et écouta attentivement les nouvelles paroles du monstre, afin d'être sûr de ne rater aucun détail. Après tout, il se devait d'être prudent, avec leur don pour l'art oratoire et leurs tours psychiques, les démons pouvaient facilement manipuler les victimes et les pousser à faire des choses contre leur volonté. Il était venu pour avancer dans sa quête, il ne s'agissait pas d'être le nouveau chiot favori d'un rejeton de Satan. Lorsqu'elle lui proposa de se rendre dans son appartement, il ouvrit grand les yeux, et manqua de s'étouffer. Il se permit même de rire au nez du démon. Il pouvait comprendre qu'elle se sente vulnérable, mais il ne voulait pas quitter sa position avantageuse uniquement pour ses beaux yeux. Au moins, lui, il pouvait se vanter de ne pas craindre les chasseurs, puisqu'il en était un à part... presque entière. De plus, qui sait à quel jeu morbide elle pourrait le soumettre une fois qu'il serait dans ledit appartement. Négligeant d'un hochement de tête les images effroyables qui surgissaient dans son esprit, il préféra répondre clairement, avec tout le tact dont il était naturellement doué.

« Mais oui bien sûr, allons dans ton joli petit appartement histoire que tu puisses faire je-ne-sais-quoi avec moi avant de jeter mon cadavre dans les rues empestant la pisse de chat ! Ce n'est peut-être pas votre cas, mais nous, les misérables petits humains, on aime regarder les films d'horreur : et crois-moi, ça fait partie du top 10 des idées les plus débiles qui puissent exister ! On reste là, que ça te plaise ou non ! »

Elle avait commencé à s'éloigner de la ruelle mais sa dernière intervention l'avait forcée à s'interrompre. Il payerait certainement son attitude irrespectueuse et son assurance trop marquée, mais pour l'heure il était sûr d'avoir pris la bonne décision. Et Dieu savait que c'était une chose rare ! Quoiqu'il en soit, il était encore stupéfait par l'offre du démon, et il manqua presque de saisir son nom. Proserpine. Ça ne lui disait absolument rien, ce qui était en soi un bon point : il n'avait pas affaire à un démon qu'il avait déjà exorcisé et qui chercherait alors à lui faire la peau. Lorsqu'elle lui demanda son nom, il se braqua. Croyait-elle réellement qu'il allait lui donner sa véritable identité ? Il pouvait toujours essayer de mentir -chez les chasseurs, c'était plutôt courant d'ailleurs- mais il prendrait alors le risque de se soumettre à son courroux. Une option se présenta alors à lui, et ironiquement, elle ne l'obligeait pas à mentir totalement.

« Je suis James. C'est tout ce que tu as besoin de savoir. »

Avec tous les James qui existaient sur Terre et toutes les personnes qui portaient ce nom de famille aux Etats-Unis, il ne prenait pas vraiment de risque. Son identité était sauve et il n'avait pas eu besoin de mentir, ce qui rendait sa réponse d'autant plus convaincante.

« Enfin bref, je ne crois pas qu'on soit là pour faire copain-copain. Tu voulais savoir ce que je voulais exactement ? Très bien. Il y a quelques mois, j'ai été possédé par un démon qui m'a poussé à commettre un meurtre et à faire du mal à d'innocentes personnes. Je veux juste savoir qui c'était. Je n'ai pas vraiment de détails, je sais juste que ça a eu lieu lors de l'inauguration de la grande tour d'Huntfield, tu sais, la plus grand là ! L'ascenseur est tombé en panne et... enfin je pense que tu peux imaginer la suite. Tu as déjà entendu parler d'une histoire comme ça, en Enfer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Invité
Invité

Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Mer 12 Avr - 17:41


    Proserpine commençait sérieusement à s'impatienter. Elle avait beau être un démon , elle avait beau savoir qu'elle pouvait tuer facilement les morceaux de viandes qu'étaient les humains il n'en était pas moins qu'elle n'était pas stupide ; beaucoup de démons avaient été tués par des chasseurs. Principalement les Winchester et ils étaient justement en ville selon ses sources. Le grand frangin avait trouvé une petite minette pour lui passer la corde au coup .. quel gâchis un si beau spécimen, une âme si délicieuse ... Si seulement elle l'avait attrapée plus tôt mais elle ne se frottait pas aux chasseurs, elle n'était pas idiote. Elle faisait son travail discrètement ramassé les âmes et bye bye , c'était surement grâce à cela qu'elle était toujours bien vivante - enfin si l'on peux dire -. L'homme face à elle parla enfin ; il ne voulait pas qu'elle prenne sont âme elle rigola de bon coeur.

    « Je ne veux pas de ton âme tas de viande ... Je ne sais pas encore exactement ce que tu es mais tu n'es pas humain et du coup tu ne m’intéresses pas pour cela. Et je te remercie du petit nom mais .. les chiens je les aimes bien en faite... moins malins que les chats certes mais ils ont une certaines loyauté que j'apprécie. . »

    Elle commença à marcher pour sortir de la ruelle quand il se remis à parler . Vraiment ? C'était à elle qu'il osait parler comme ça ?? Le feu des enfer commença à monter dans son petit hôte et à vrai dire même cette dernière n'appréciait pas vraiment les paroles de ce soit disant James. ça la rendait même assez nerveuse. Elle essaya de ce concentrer pour ne pas lui arracher les yeux. Ce n'était après tout pas le but premier et elle le laissa terminé son blabla .. alors comme ça il avait été possédé comme c'est original ... Elle respira fortement puis s'approcha rapidement de lui en attrapant sa gorge avec force le forçant à rester contre le mur ; son regard rouge dans celui de la créature elle lui dis avec férocité .

    « Ecoute moi bien minable petite vermine . Si j'aurais voulu te crever je n'aurais pas attendu mon appartement ... Que tu t'appelles James , Pierre , Paul , Jacques ou tas de viande m'importe peu c'est juste un prénom pour pouvoir parler sans devoir te trouver des surnoms ridicule . Maintenant n'oublie pas que TU es venu me chercher alors arrête de faire ta mauviette ok ? Enfonce toi ça dans ton cerveau de moineau ! Si je te voulait mort tu le serais déjà !!  . »

    Elle relâcha la créature et se calma un peu , ses yeux reprirent une couleurs bleus et elle ajouta le plus calmement du monde .

    « Néanmoins je n'ai rien entendu au sujet d'une possession dans un ascenseur , il faut dire que cela arrive assez régulièrement. Néanmoins je peux me renseigner pour toi mais ... . »

    elle fis le signe de l'argent avec ses doigts « ... tu me proposes quoi en échange ? Et au faite dis moi .. tu es quoi au juste ? Et essaye pas de me mentir ça ne te servirais à rien . . »Elle posa ses mains sur ses hanches attendant la réponse de la créature; après cela elle rentrerait chez elle et si il voulait en savoir plus il pourrait la suivre au cas contraire il aurait tout simplement à rentrer chez lui continuant de se poser la question de quel démon était entrée dans son petit corps . Au moins Proserpine s'était présenter à son hôte ; c'était le minimum. Après tout elle vivait quand même en elle non ?
Revenir en haut Aller en bas


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Sam 15 Avr - 17:16

La prudence était probablement une qualité indispensable pour tout chasseur qui souhaitait négocier avec un démon : malheureusement, on ne pouvait pas dire que Duke en était doté, et surtout lorsqu'il avait affaire à de telles créatures. Certes, c'était lui qui s'était enfoncé tout seul dans ce piège, mais depuis qu'il avait été possédé, sa haine à l'encontre des démons avait été décuplée et cela ne semblait pas être sur le point de changer pour le moment. À la différence des monstres, ils n'étaient intéressés que par leurs intérêts personnels, la luxure et ce plaisir abject de faire souffrir les simples êtres humains. Duke voyait mal comment se montrer plus aimable à leurs égards, et encore moins comment il pouvait se montrer flexible vis-à-vis de leur condition. Proserpine ne dérogeait pas à la règle : il était évident que tout ce qui gravitait autour des Hommes n'était qu'un jeu à ses yeux, et c'est sans aucun doute pour cette raison qu'elle avait d'abord adopté une attitude séductrice plutôt que menaçante. Lassé par ce comportement lamentable, il n'avait pas hésité à mettre les points sur les I, mais il était manifeste qu'elle comptait rétablir la hiérarchie qu'il s'était amusé à léser.

Lorsqu'elle perdit son calme, la sirène se muta en ce monstre qui logeait derrière cette enveloppe charnelle, et elle plaqua une nouvelle fois Duke contre le mur, à la force de ses mains. Suffoquant, il ne laissa pour autant rien transparaître même si son visage devait probablement virer à un rouge vif. Constater qu'il avait su piquer au vif la démone constituait une victoire pour le jeune homme car même si elle le sermonnait comme un gamin de cinq ans, elle n'avait toujours pas chercher à le tuer, ce qui prouvait qu'elle n'était pas complètement indifférente à sa proposition. Ayant fini sa leçon de morale traditionnelle, elle le relâcha et une nouvelle fois Duke se laissa tomber au sol afin de reprendre son souffle. Après avoir toussé à plusieurs reprises, il lui lança un regard malicieux qui ne traduisait en aucun cas un signe de crainte.

« Dis-donc, c'est que tu es une vraie sauvageonne toi ! Il en faut peu pour vous émoustiller, vous autres... »

Après avoir exposé la véritable raison de cette rencontre, il se releva, fit mine d'épousseter sa veste en cuir et attendit le verdict de son interlocutrice. Il n'eut pas à attendre bien longtemps puisque dès lors que ses yeux perdirent leur couleur démoniaque, elle proposa de jouer les enquêtrices... en échange de quelque chose bien évidemment. Que pouvait-il bien lui offrir ? Cette croisade vengeresse était très importante à ses yeux, mais était-il prêt à aller jusqu'à bafouer ses propres principes ? Afin de gagner quelques minutes supplémentaires, il décida de se reporter à la seconde question de la démone, qui concernait sa nature. Elle avait décelé d'emblée qu'il n'était pas entièrement humain, mais il n'avait pas jugé utile de s'étendre sur la question. Devait-il lui mentir à nouveau ? Lui donner son nom de famille avait déjà été risqué mais si en plus il lui apprenait qu'il était un lycanthrope... Ce n'était peut-être pas raisonnable. Mais dans le même temps, même s'il était inutile de se fier à une prétendue loyauté de la part des démons, il pouvait toujours jouer la carte du négociateur. Après tout, tant qu'il avait quelque chose à lui offrir, elle n'avait aucune raison de lui planter un couteau dans le dos. Et puis, de toute façon, elle finirait par apprendre tôt ou tard son penchant pour les cœurs.

« Je ne sais pas vraiment ce que ça peut t'apporter de savoir ça. Que je sois un vampire, une goule, un loup-garou ou un polymorphe, ça ne change rien : mon offre reste la même. Mais si tu insistes... disons que je suis du genre plutôt bestial dès que la pleine lune apparaît. »

Histoire d'être sûr de se montrer clair, il imita le cri caractéristique du loup-garou... et se sentit immédiatement gêné. Pourquoi fallait-il qu'il se comporte comme un enfant même dans des situations aussi délicates que celle-ci ? Haussant les épaules, il préféra changer de sujet, puisque celui-ci demeurait encore sensible pour lui : même s'il avait accepté son sort, on ne pouvait pas dire qu'il en était totalement réjoui non plus. L'évoquer ne faisait que raviver en lui des douleurs qu'il préférait garder en lui.

« Pour ce qui est du service, j'avoue que je n'ai pas d'idée particulière. Tout dépend de l'utilité que tu peux tirer d'une simple vermine. On peut aussi juste considérer que je t'en devrai une, mais bien sûr il y a quelques conditions. Je ne suis pas un tueur un gage ni l'esclave de tes caprices. Donc faudra faire avec. Ça dépend de toi, en fait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Invité
Invité

Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Jeu 27 Avr - 22:43

    Proserpine était toujours là , les mains sur les hanches attendant une réponse de la part de l'homme et celle ci arriva ... Alors comme ça c'était un loup garou. Ces créatures qui adoraient bouffer des coeurs ... animal puis humain . Elle ria intérieurement puis fini par sourire quand il imita cette créature emblématique . « Alors comme ça tu es un loup garou ... ou lycanthrope si tu préfère. Et après tu viens me faire tout un spitch sur la méchanceté démoniaque ? Tu sais que vous autres tués plus d'humains que les miens ? Sympathique petite imitation tu en serais presque attendrissant ... bref... » Elle écouta son discours sur le fait de n'être ni tueur à gage ni esclave elle continua de sourire mais de façon plus sadique et un rien pervers . « Dommage je t'aurais bien vu en esclave mon petit loup ... » dis elle en lui envoyant un baiser soufflé , puis elle sourit de façon plus franche en pouffant un peu de rire « Pour ce qui est du tueur à gage je crois que je peux largement me débrouiller sans toi non ? ... Pour le moment je n'ai pas vraiment besoin d'aide pour quoi que ce sois . Mais disons que si un jour j'ai besoin d'un coup de " patte " tu m'en devras une et autant je ne suis pas la plus sadique des démones , autant je suis assez à cheval sur la loyauté donc il vaut mieux pour toi que tu répondes présent ... » .

    Elle s'arrêta là et tourna des talons avant de se retourner et de le regarder en lui faisant un petit signe de la suivre. « Bon je sais pas toi mais j'en ai marre d'être là comme une SDF . Je vais chez moi ... suis moi si tu veux ; tu sais maintenant que tu ne risques rien et puis j'ai besoin d'informations pour t'aider à trouver ton démon mais les murs ont des oreilles par ici ; chez moi on ne sera pas entendu . Il faut dire que aider une créature est assez mal vu par chez moi. » dis elle avant de commencer à marcher ; son appartement n'était pas très loin néanmoins elle savait par expérience que les démons avaient des yeux et des oreilles partout et si on savait qu'elle aider une créature ... déjà qu'elle était connue pour ne pas faire de mal aux humains ou rarement . Ce serait assez mal vu . Elle ne voulait pas avoir de problème elle aimait que trop sa tranquillité et sa petite vie . Elle prenait des contrats pour "aider" les humains et ainsi elle était apprécié et surtout en vie . Car oui on oublie souvent que les démons peuvent disparaître et autant dire que c'est loin d'être agréable surtout que notre jolie rousse ne pouvait pas partir de son hôte et son pas de sauver en cas de problème . Ce sort que lui avait jeter cette sorcière maudite avait le don de lui rendre la vie difficile et dire que ce n'était à la base qu'un simple caprice ... si elle pouvait faire annulé ce sort elle n'en serait que plus sereine bien que cet hôte lui plaisait énormément et qu'elle n'avait aucunement envie d'en changer.

    La créature allait elle la suivre chez elle ou fuirait elle par peur de savoir ce que Proserpine pouvait lui faire ? Si c'était le cas ce serait vraiment un petit chiot et vraiment il ne survivrait hélas pas bien longtemps en ville entre les chasseurs et les démons il était vraiment mal barré. C'était vraiment dommage car il était presque aussi attachant qu'un petit chien. Oui la démone avait toujours eu une affection particulière pour la race canine c'était tellement loyale et simple. De bons compagnons de vie.
Revenir en haut Aller en bas


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Ven 19 Mai - 23:35

L'insistant besoin de Proserpine de coller une étiquette sur son front agaçait partiellement Duke, lui qui se sentait toujours mal à l'aise lorsqu'il s'agissait d'évoquer la part de lui-même qui n'avait cessé de l'effrayer depuis qu'on l'avait mordu. Il ignorait en quoi ce détail pouvait bien satisfaire les caprices de son interlocutrice, mais il avait préféré jouer la carte de la coopération plutôt que de se risquer à s'attirer les foudres de l'entité démoniaque à laquelle il avait affaire, d'autant plus que c'était lui qui l'avait en premier sollicitée. En tout cas, le commentaire plutôt incisif qu'elle lui asséna sans mâcher ses mots raviva en lui la colère et le dégoût que lui inspirait sa nouvelle condition, et de sombres images jaillirent alors dans son esprit.

« Je crois que toi et moi n'avons pas la même conception de la méchanceté. Je ne dis pas que nous sommes irréprochables, loin de là, mais pour une grande partie d'entre nous tout ceci n'est qu'involontaire. On ne peut pas en dire autant pour vous... »

Le loup-garou, le teint virant au rouge à la suite des accusations de la démone, manqua de laisser échapper un soupir de soulagement lorsqu'elle lui affirma qu'elle pouvait se débrouiller toute seule. Pactiser avec des monstres de l'Enfer était déjà une entorse conséquente à ses principes moraux, les entacher davantage avec des folies meurtrières n'était pas une option envisageable. Il restait toutefois sceptique face à la nuance qu'elle avait apporté. Un coup de patte. Cela pouvait impliquer un nombre considérable de tâche, et au vu de l'imagination débordante qui était souvent associée aux démons, Duke n'était pas sûr d'être réjoui par la diversité d'occasions qui se présentait à lui. Toutefois, il devait admettre qu'il était déçu. D'accord, interroger quelques démons au hasard était une stratégie futile qui relevait d'une bêtise et qui révélait la désorganisation de son entreprise, mais il aurait espéré pouvoir se réjouir davantage des conséquences d'une telle rencontre. Les risques encourus ne pouvaient être négligés et sa situation n'avait pas avancé... d'un millimètre. Se retrouver au point de départ sans initiative de progrès le frustrait, d'autant plus qu'il venait de s'endetter d'un service auprès de la classe ennemie dont les conséquences ne profilaient rien de bon. Pourquoi rester ici, alors ? L'espoir sans doute, et un soupçon d'ignorance. Fricoter avec le monde du surnaturel pour ses intérêts personnels demeurait une initiative unique et ne pas avoir le fardeau de la défense du Bien Commun sur les épaules semblait alléger son esprit, quitte à le rendre illogique. En clair, c'était encore un débutant en matière de négociation et il avait peur de commettre la moindre erreur qui pourrait l'entraîner six pieds sous terre.

« Je crois que s'il y a bien une personne ici qui devrait se soucier de la loyauté de l'autre, c'est bien moi. Vous avez votre réputation, permets-moi de douter quand tu me fais gage de ton pseudo-honneur. »

À nouveau, la créature démoniaque se sentit obligée de l'inviter à faire un tour chez elle, mais l'idée n'en parut pas moins absurde la seconde fois. L'envie de rire agita fébrilement sa cage thoracique mais il se retint de manquer une énième fois de respect à la démone : aussi répugnante puisse-t-elle lui apparaître, il était conscient qu'un abus de confiance ne pouvait que lui attirer une mort prématurée. De même, il avait l'étrange sentiment que son interlocutrice ne représentait plus une menace directe maintenant qu'il avait eu l'occasion d'échanger un peu avec elle : certes, on ne pouvait pas dire qu'il représentât un atout majeur dans ses plans maléfiques, mais il n'en demeurait pas moins que si elle avait eu envie de l'abattre, elle ne s'en serait pas privée à la seconde où il l'avait interpellée. En somme, peu importe qu'elle soit clairvoyante ou naïve, son intuition le guidait à considérer avec un peu plus d'attention sa proposition. Même s'il n'était pas réputé pour ce trait de caractère, il se devait de calmer le jeu et de jouer la carte de la prudence voire de la sagesse. Qui plus-est, connaître la location de l'appartement de Proserpine pouvait se révéler être un avantage de taille au cas où les choses tournaient mal... ou alors simplement si l'envie de renvoyer la démone où elle était censée se trouver lui venait subitement à l'esprit.

« Tu peux toujours courir pour que je mette un orteil dans ton foutu appartement, je n'ai pas que ça à faire non plus. Mais je peux toujours faire la route avec toi, je te dirai tout ce que tu as besoin de savoir... même si globalement je ne sais rien. On n'est pas sortis de l'auberge. »


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Invité
Invité

Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Lun 29 Mai - 22:24

    Alors qu'elle marchait déjà en direction de chez elle une phrase du lycan là fit se retourner alors que son regard était redevenue rouge prouvant à la fois sa colère et son identité . « Tu crois que je l'ai choisi ? Tu sais comment on deviens un démon espèce de petit chiot innocent ??? . » elle s'approcha de lui assez proche et le saisie par la gorges tout en le fixant dans les yeux « Avant de devenir démon la plupart des notres sont des humains .. avec des sentiments ; de la douleur ; des souvenirs ...
    A ce moment là après ta mort ; après avoir déjà perdue tout ce que tu aimes sur cette fichue terre tu te fait torturer encore .. encore et encore ... et quand tu crois que tu va enfin finir ; que tu es mort , que tout tes os sont brisé ils te remette sur pieds pour te torturer à nouveau encore ..encore et encore
    . » sans vraiment le vouloir elle serrait un peu son étreinte autours du cou de l'homme « et quand tu supplie quand tu veux arrêter on te dis simplement que pour ne plus être torturer tu dois torturer à ton tour ... femme , enfant et même parfois des gens que tu connaissais .. et comme tu n'en peux plus de souffrir du accepte . .» elle lacha le cou du lycan et parut étrangement triste et humaine « Alors non.. ce n'est certainement pas un choix . » elle repris la marche un peu plus loin devant en essayant de ce calmer; Elle ne tuait pas les humains par plaisir contrairement à d'autres; cela attirait souvent les chasseurs et c'était loin d'être une bonne idée .

    Quand il la rattrapa pour lui dire qu'il n'irait pas chez elle mais accepterait de faire le chemin avec elle , elle lui souffla tout en continuant de marcher. « Et arrête de croire tout connaitre des démons.Tu ne nous connais pas ; et tu me connais encore moins. Néanmoins même si je n'ai pas pour habitude ou plaisir de tuer un humain , ou une créature pour rien ...
    je ferais une exception si tu continue a faire ton malin avec moi. Et je ne me répéterait pas . C'est bien compris ?
    . » Tout en continuant sa marche alors que le son de ses talons résonnaient entre les murs elle demanda un peu plus calmement. « Alors dis moi tout ce que tu sais sur ton affaire. C'était où et quand ? Racontes moi tout ce dont tu te souviens ce n'est peu être pas utile à tes yeux mais ça peux m'aider à trouver qui a jouer avec ton corps sans ton autorisation . » contrairement aux démons , Lucifer qui était avant tout un ange devait avoir l'autorisation de son hôte . Les démons quand a eux étaient différents ils prenaient l'hôte qui leur plaisait c'était un jeu d'ailleurs pour Proserpine autrefois elle avait tout essayé ; homme , femme , enfant et vieux. C'était assez amusant jusqu'à ce qu'elle sois coincé dans celui ci . Elle se calma et attendit la réponse du Lycan ; après tout elle lui avait dis qu'elle allait chercher ce démon et bien qu'il ne le crois pas .. elle était de parole !


Revenir en haut Aller en bas


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 0
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   Lun 26 Juin - 18:57

À mesure que le temps s'écoulait, la tension montait graduellement et l'air se chargeait d'électricité. La haine viscérale que Duke vouait à la créature se manifestait à chacune de ses prises de parole aussi était-il difficile d'établir un lien de collaboration entre les deux créatures, d'autant plus que le loup-garou était soumis à des préjugés qui le rendait incapable de faire confiance à la parole de la démone. Après tout, il s'était attendu à des négociations assez musclées mais Proserpine s'était montrée bien plus diplomate qu'il ne l'avait prévu, ce qui contrecarrait radicalement tous ses plans. À cela s'ajoutait l'apparente volonté du monstre des Enfers d'affirmer sa supériorité face à un loup-garou limité par ses ressources : c'était sans compter sur son obstination sans faille et son insolence qu'il comptait bien user pour s'affirmer comme un barrage à son mépris. Toutefois, son jugement aveugle ne sembla pas plaire à Proserpine qui décida une nouvelle fois de faire un petit caprice et de faire mumuse avec son jouet favori. Lorsqu'elle lui empoigna une nouvelle fois la gorge, le chasseur laissa échapper un bruit peu élégant mais ses yeux n'exprimaient qu'une lassitude profonde. La violence, c'était si indispensable ? N'avait-elle toujours pas compris que cela n'était qu'une perte de temps ? Cependant, aussi tenace eût-il décidé de se montrer, il devait admettre que le laïus larmoyant de son interlocutrice avait su susciter sa curiosité : en plus d'être un sujet apparemment sensible, sa nature profonde semblait paradoxalement constituer une véritable faiblesse pour elle, tant elle perdait son calme et cherchait par tous les moyens à se justifier. S'agissait-il d'une tentative d'allumer en lui une part de tolérance voire de compassion ? Si c'était réellement son intention, alors la peine était perdue d'avance. Ses convictions demeuraient ancrées au plus profond de son âme : il avait grandi, mûri puis évolué avec elles, et il les considérait comme des postulats qu'il était impossible de nier. De plus, il avait pour philosophie que chacun avait toujours le choix : lutter, ou renoncer. Si elle avait fini en Enfer une première fois, c'était justement en raison des choix qu'elle avait fait au cours de sa vie de mortelle, et en ce sens, elle se devait d'assumer pleinement ses actes au lieu de chercher à les disculper. Le loup-garou eut soudain la nette envie de lui balancer cette vérité à la figure, afin de lui prouver que les mots pouvaient régler un problème avec autant d'influence que la violence, mais il préféra s'abstenir afin de garder en mains l'atout qu'elle représentait.

Une fois l'argumentaire terminé, le jeune homme accompagna sa nouvelle partenaire puisqu'elle mourrait d'envie de lui faire visiter son appartement. Comme si l'atmosphère n'était pas suffisamment glauque, Proserpine décida une nouvelle fois de jouer le rôle de la victime en spécifiant qu'elle ne tuait que pour satisfaire ses intérêts. Nous voilà ravis ! Il s'agissait d'une maladresse dans sa stratégie, puisqu'elle exprimait clairement l'éventualité de le tuer au cas où quelqu'un lui proposait mieux que lui. De plus en plus mal à l'aise, Duke renonça à rétorquer une nouvelle fois de manière sarcastique puisque la démone s'était montrée intransigeante à ce sujet : pour être honnête, il ne se sentait pas prêt à entamer un nouveau ballet aérien et à subir encore une fois la colère de la rouquine. Il préféra la laisser déblatérer sans montrer le moindre signe d'intérêt, jusqu'à ce qu'elle décide de revenir au sujet principal de leur rencontre : sa possession. Elle voulait encore plus d'informations, sûrement plus qu'il n'en avait déjà, ce qui le poussa à replonger dans les souvenirs de cette affreuse journée durant laquelle il manqua de faire du mal à Elizabeth, alors que l'innocent guide n'avait pas eu la même chance. Une telle rétrospection ne fit que raviver cette rage sourde à l'encontre de son ennemi, colère qui le poussait à emprunter des chemins bien sombres.

« Comme je te l'ai dit, je ne sais pas grand chose, j'étais plus témoin qu'autre chose. Tout ce que je sais, c'est qu'il est un partisan de Lucifer, il a jugé utile de le crier sur tous les toits. Du côté de tes copains, ils ont sûrement dû en entendre parler. Je me doute que vous êtes du genre à exhiber vos exploits à qui veut bien l'entendre, donc c'est possible que ce ne soit pas passé inaperçu. Sinon, ça s'est passé en juillet dernier, et toujours dans la grande tour de Huntfield. »

Les deux monstres continuèrent à discuter jusqu'à ce qu'ils arrivent en bas du fameux appartement de la démone. Duke s'empressa de visualiser les lieux et de mémoriser le chemin suivi afin d'être sûr de pouvoir retrouver cet endroit s'il en avait besoin dans le futur. Heureusement, les années de chasse durant lesquelles il avait dû traquer un certain nombre de créatures lui avait permis de développer un certain sens de l'orientation, ce qui facilitait nettement la tâche. Il était étrange de se retrouver dans une situation si commune avec un être aussi particulier, mais il avait passé le stade de la bizarrerie et de la méfiance : maintenant, il se devait de faire preuve d'un minimum de confiance envers Proserpine.

« Bon, c'est là où nos chemins se séparent. Si j'ai besoin de toi, je saurai où te trouver. Si c'est toi qui a besoin de moi, alors tu pourras chercher un dénommé Duke James. Bah quoi, je n'allais quand même pas donner mon nom aussi facilement quand même ! Bref, merci pour ce début, on se reverra bientôt. »


FIN pour moi, merci pour ce RP ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer

Contenu sponsorisé


Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: IV.05 - Point de non retour.   

Revenir en haut Aller en bas
 

IV.05 - Point de non retour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural :: Gardons une Trace du Passé :: Les archives du forum :: Archives Saison 4 :: Archive RPG-