AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural
Bienvenue sur oo-Supernatural-oo !

Le monde a tremblé... Du sang a coulé et ce qui n'aurait jamais du avoir lieu s'est produit : Une porte des enfers a été entrouverte.

Le monde a tremblé... Et il est grand temps pour vous de prendre part à cette guerre qui se dévoile à l'horizon... Amis ? Ennemis ? N'hésitez pas à nous rejoindre ! Mais sachez que votre choix scellera le destin de chacun !

Prenez connaissance du Contexte, du règlement et si vous en avez encore le courage, tentez votre aventure parmi nous en vous inscrivant !


RPG Supernatural
 
Chers Visiteurs et peut-être futurs Membres !
¤ Merci de lire LE REGLEMENT avant votre Inscription et si vous avez une quelconque
question n'hésitez pas à la poster dans notre SECTION INVITÉ
¤ Privilégiez les POSTES VACANTS du forum pour une meilleure intégration !
(Sachez que les PVs sont négociables mais si vous voulez par exemple changer la
célébrité, contactez nous dans la section invité)
¤ Les Auravores et les démons bénéficient d'un bonus de 100 PE si vous les choisissez
¤ Les sorcières et Anges déchus ne sont plus acceptés sauf PV ou Scénario
¤ Profitez de notre cadeau de bienvenue sur Oo-Spn :
200 PE Bonus en choisissant un PV !!!

On les veut en Urgence !
300 PE offerts pour ces PV !
titredetonimage

Castiel
Opposant
Ange

Découvrez le !

titredetonimage

Ashton Feanes
opposant
Humain

Découvrez le !

titredetonimage

Crowley
Partisant
Démon

Découvrez le !


Partagez | 
 

 IV.05 - The faces left behind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 160
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité



Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: IV.05 - The faces left behind.   Jeu 16 Mar - 19:11

The past comes back to haunt you.

S'il y avait bien une chose que Duke avait compris au cours de son enfance passée à constamment changer de ville, c'était que la meilleure solution pour fuir un problème était d'en trouver un autre. Retourner à Huntfield avait déjà été pour le loup-garou un progrès indéniable, mais il n'était pas encore parvenu à trouver le courage d'aller au bout de ses promesses, aussi bienfaitrices soient-elles. Pour combler ce vide, il s'était évertué à reprendre ses vieilles habitudes, mais la route demeurait toujours un attrait contre lequel il était difficile de lutter. Elle représentait une destinée incertaine, une promesse d'adrénaline et de nouvelles découvertes. Mais surtout elle était une compagne douce et silencieuse, qui semblait comprendre ses problèmes et le guidait en conséquence vers des ténèbres toujours plus sombres. Il était plus facile pour lui de parcourir ces étendues interminables de bitume plutôt que de prétendre se plaire dans un cadre domestique, où la routine était une ennemie bien plus que coriace que toutes les atrocités qu'il avait dû affronter. Bien évidemment, depuis sa morsure, il s'était mis de côté et avait essayé de se caser, à l'écart, mais il ne pouvait s'empêcher de reprendre les armes une fois de temps, histoire de préserver ses réflexes et satisfaire ses pulsions. Il n'avait suffi que d'un coup de fil d'un vieil ami de la famille pour qu'il se mette au volant, et qu'il retarde d'une journée supplémentaire la rencontre fatidique avec Jolene.

D'après son informateur, l'enquête prenait lieu à une cinquantaine de kilomètres de Huntfield. Il y avait eu une attaque de religieuses quelques jours auparavant, et après l'avoir comparée à d'autres phénomènes similaires, il en était ressorti que la créature responsable pourrait récidiver sous peu. De toute évidence, il s'agissait d'un démon renégat, qui s'en prenait aux personnes de l'Église comme un exutoire, même si cela restait encore à prouver. Estimant qu'on avait connu mieux comme punching-ball, Duke avait accepté de relayer son confrère et de prendre en charge l'affaire lorsque celui-ci avait été forcé de se retirer pour des raisons encore obscures pour le lycanthrope. Quoiqu'il en soit, il avait analysé avec précision les détails de l'enquête et il se sentait prêt à tuer, saler ou exorciser, selon ce qu'on lui présenterait alors. Après avoir discuter avec la police locale, qui demeurait comme à l'accoutumée impuissante et confuse face à la situation, Duke avait décidé de se rendre directement auprès des nonnes dans l'espoir d'en apprendre davantage sur les agresseurs. Ces-dernières ne manquaient pas de vocabulaire afin de décrire ce dont elles avaient été témoins, et jamais le chasseur n'aurait cru trouver le lexique religieux si adapté à une situation. Il devait toutefois admettre qu'enfiler à nouveau son costume d'agent du FBI avait quelque chose de réjouissant, lui qui remarquait avec délectation les regards envieux, respectueux et admiratifs des gens qu'il interrogeait. Au moins, ceci compensait la frustration qu'il éprouvait, étant donné que la plupart des religieuses avec lesquelles il avait discuté se trouvait trop indignées par l'intrusion d'« un rejeton de Satan » dans l'enceinte d'un tel lieu sacré pour apporter le moindre élément utile à l'enquête. Songeant qu'il serait préférable de réfléchir seul, il avait loué une chambre de motel à quelques kilomètres du couvent et s'y était retranché dans l'espoir de découvrir un détail fondamental qui avait échappé à l’œil de lynx de son prédécesseur.

La nuit avait déjà repris ses droits lorsque son téléphone le tira du demi-sommeil dans lequel il avait sombré. À l'autre bout du fil, la voix apeurée d'une nonne à qui il avait laissé son numéro de téléphone, et qui suppliait de l'aide. Sans hésiter une seconde, Duke, qui était encore habillé et qui était affalé sur le sofa, sortit en trombe, monta dans sa voiture et fila à toute vitesse sur les lieux de l'attaque. Sa tenue laissait à désirer, sa chemise était débraillée et ses lunettes étaient de travers, mais il n'avait pas eu le temps de corriger cela : le démon ne lui en tiendrait probablement pas rigueur. Il avait quand même pris la peine d'amener des cartouches de sel, des flasques d'eau bénite, et tout ce qui devait faire partie de l'attirail d'un vrai chasseur. Arrivé sur les lieux, le chasseur parvint à s'infiltrer dans le couvent en brisant une vitre, le reste des entrées étant condamnées. Une odeur de soufre chatouilla instantanément ses narines, mais il préféra ne pas se laisser intimider et progressa dans des couloirs sombres, arme en main. Il parvint finalement à trouver une pièce où un groupe de nonnes s'était réfugié ; toutes étaient plus pâles que la Lune. Elles lui expliquèrent alors qu'un homme s'était infiltré entre ces murs, avait tué deux nonnes et vagabondait depuis à l'intérieur du couvent. Néanmoins, leurs paroles ne devinrent rapidement plus qu'un méli-mélo de mots incompréhensibles, puisque parmi les visages qui l'observaient fixement, l'un d'entre eux demeurait fermé et exprimait une méfiance -voire une crainte- dont il comprit instantanément l'origine. Il connaissait cette femme, malheureusement. Il l'avait déjà rencontrée, du moins pas en tant que la personne qu'il était aujourd'hui, mais lorsqu'il était encore habité par l'autre. Super.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Mary Steward
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi

oops

Credit Créateur de ses Kits : (c) chiichan
Célébrité de son Avatar : Emilie de Ravin
Nombre de Messages : 12756
Points d'Expérience : 180
Pouvoirs : Aucun

Artefact en sa Possession : Un Rang Offert

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 14



MessageSujet: Re: IV.05 - The faces left behind.   Sam 18 Mar - 17:44


Mary avait décidé de reprendre sa vie en main, et selon elle, il fallait qu'elle se rende au couvent, où elle avait vécu pendant des mois à Huntfield. Elle avait commencé par se rendre à la gare, il y a quelques semaines, et elle était tombée le jour d'une attaque d'un déesse païenne dont le nom était imprononçable, enfin disons qu'elle ne s'en souvenait pas. Cette dernière avait lancé des chiens des Enfers sur elle et un groupe qui s'était retrouvé là aussi, mais peut-être moins par hasard que la jeune femme. Il y a quelques jours, elle s'était rendu dans une église, où elle avait encore été attaqué par un chien, cette fois-ci un porteur de peau, heureusement les choses ne s'étaient pas finis trop mal. Mais elle se demandait si Dieu ne voulait plus d'elle, dans des lieux sacrés, est-ce qu'elle était devenue maudite? Ou est-ce simplement le hasard, ou de simples coïncidences. Mary ne savait pas, et au fond elle voulait savoir.

Elle avait donc reprit le chemin de la gare, elle avait réussit à prendre un billet, et à monter dans le train, il n'était rien arrivé de catastrophique. Elle avait réussit à se rendre au couvent, qui se trouvait  à quelques dizaines de minutes à pied du village où se trouvait la Gare. Mary se sentait bien de faire ce chemin, seule, sous un vent encore un peu froid, mais le soleil chaud sur sa peau. Elle arriva en vue du couvent, qui ressemblait à un château. Mary avait l'impression de rentrer chez elle. La jeune femme avait prévenu le couvent de sa venue, et certaines sœurs semblaient ravies de la revoir, alors que d'autres étaient indifférentes, sans doute parce qu'elles ne la connaissait pas. Mary avait laissé un bon souvenir au couvent, mise à part sa fuite lorsque la mère supérieure était morte, tué par un chien, un porteur de peau, mais la jeune femme l'ignorait, elle avait toujours cru à l'attaque d'un démon.

Mary arriva au couvent, et ne semblait pas être arrivé au bon moment. Des nonnes avaient été tué, la jeune femme se demanda si c'était encore de sa faute, si c'était à cause d'elle, ou bien pour autre chose. Elle accepta de rester pour la nuit, et veillait sur les plus jeunes de sœurs. Malheureusement, elle ne pourrait pas faire grand chose contre un adversaire. Alors qu'elles étaient dans la cuisine, des bruits se firent entendre dans le bâtiment, des portes claquaient, des fenêtres s'ouvraient toutes seules, faisant entrer un vent sifflant et froid dans les pièces. Mary se dit que les attaques n'avaient rien de ... normales. C'était encore du surnaturel, elle ne connaissait pas grand chose dans le domaine. Enfin assez pour savoir que l'eau bénite et le sel pourrait les ralentir, mais pas assez pour savoir dessiner le symbole qui repousse les démons sur un mur ou le sol. Elle attrapa sel et conduisit les nonnes dans la petite chapelle de leur couvent. La plupart des nonnes avaient peur, et l'une d'elle s'arrêta dans la couloir pour passer un coup de fil, Mary se demandait si c'était vraiment le moment. Puis les dix-sept nonnes que comptait encore le couvent se retrouvèrent dans la chapelle. Mary fit une barrière de sel, et se demandait quoi faire.

Aprés de longues minutes, le démon ne semblait plus les attaquer, peut-être à cause du sel, ou alors pour le faire croire que les choses s'arrangeaient. La plupart des bonnes sœurs étaient entrain de payer, Mary et l'une de ses anciennes amies, étaient toutes les deux sur le qui-vive à fixer la porte. Quand cette dernière s'ouvrit et laissa entrer un homme. Les nonnes firent collectivement un soupir de soulagement, mais la jeune femme ne comprenait pas pourquoi. Cet homme était le démon. Elle l'avait déjà vu faire. Elle ne savait pas quoi faire, elle le regarda méfiante, et apeurée, mais aussi en colère. Aprés l'avoir terrorisé dans un ascenseur, voilà qu'il venait ici faire du mal à ses amis.  

"Allez vous en!" cria-t-elle en regardant autour d'elle pour trouver une arme quelconque. Elle s’empara d'un chandelier, et tenta de lui donner un coup. Mary savait qu'elle avait pu de chance de réussir, si c'était un démon, mais elle devait essayer. Puis elle s'arrêta en réalisant qu'il venait de passer la ligne de sel sans souci. Elle laissa retomber son bras sans donner de coup et regardait les nonnes et l'homme sans comprendre ce qui se passait.
"Qui êtes-vous?" demanda-t-elle en le regardant, sans lacher son arme provisoire et ridicule.

-------------------------------------------------------------------------------


Si vous avez le moindre souci, ma boîte MP est ouverte...
Ma fiche - Mes Liens - Mon carnet de Route -Mon Book



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8476-mary-steward-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t3079-liens-de-mary


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 160
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité



Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - The faces left behind.   Ven 24 Mar - 19:08

Le passé avait beau être un événement révolu, il était assez aberrant et paradoxal de constater que son influence faisait partie intégrante du présent, et du futur. Peu importe la force avec laquelle on cherchait à l'endiguer dans les recoins les plus reculés de notre mémoire, il finissait toujours, tôt ou tard, par se manifester dans le quotidien pour rappeler à chacun les erreurs qu'il avait commises ou les démons qui l'avaient habité. Bien évidemment, Duke ne dérogeait pas à la règle, et sur tous les couvents qui pouvaient exister sur le territoire américain, il fallait qu'il tombe sur le seul dans lequel se trouvait à ce moment précis une femme qu'il avait involontairement agressée quelques mois auparavant. Vraiment, Quelqu'un avait une dent contre lui, là-haut ! Quoiqu'il en soit, la situation était suffisamment préoccupante pour se laisser émouvoir de la sorte. Certes, il n'avait jamais pu oublier un seul des visages qui se trouvaient dans l'ascenseur lorsque le démon s'était amusé à terroriser tout le monde, mais son rôle était d'assurer la sécurité de l'ensemble des nonnes, aussi devait-il s'efforcer de faire preuve de sang-froid pour rassurer tout le monde.

De toute évidence, la jeune femme blonde -qui ne portait pas de tenue de nonne, d'ailleurs- ne semblait pas apte à collaborer avec un homme qu'elle croyait dangereux et instable. D'un côté, il ne pouvait pas lui reprocher une telle attitude, mais il perdait tout crédit face aux autres femmes qui avaient vu en lui une lueur d'espoir ; c'était la première fois qu'il se faisait agresser par un chandelier, mais il ne pensait pas que c'était un détail dont un chasseur pouvait se vanter auprès de ses confrères. L'attitude de la jeune femme sembla toutefois observer un changement puisqu'elle affichait désormais plus de l'incompréhension que ce mélange de peur et de colère qu'elle avait arboré auparavant. Il suivit son regard et remarqua qu'elle fixait une ligne de poudre blanche tracée sur le sol ; il dut plisser les yeux pour comprendre qu'il s'agissait de sel, et ce fut alors à son tour de paraître perplexe. Y'avait-il quelqu'un dans l'assemblée qui s'y connaissait un peu en matière de démons ? Au vu de la méfiance mais également de l'assurance dont faisait preuve son assaillante, il lui semblait que c'était elle qui menait la danse parmi toutes les autres, qui, d'ailleurs, restaient en retrait. Mais dans ce cas, pouvait-elle concevoir l'idée de possession ? Il devait tout miser sur un savoir, même incomplet, de la meneuse, dans l'espoir de gagner la confiance du groupe, et peut-être parvenir à mener sa mission à bien. D'un regard lourd de sens, Duke leva les mains en l'air dans un signe d'innocence, puis lança, entre ses dents :

« Ça peut paraître surprenant, mais je suis là pour vous aider, j'en connais un rayon sur les phénomènes comme ça. Donc si on pouvait éviter de s'entre-tuer, ça pourrait être pas mal... je ne compte pas laisser le... le démon s'en prendre à nous si facilement. »


Nommer la chose permettrait certainement de faire prendre conscience à tout le monde de l'urgence de la situation. Il ne s'agissait pas de profiter de leur ignorance pour mieux les amadouer, mais plutôt d'accélérer le mouvement. La discorde au sein d'un même groupe était du pain béni pour les démons, il n'avait qu'à attendre que le conflit ne s'amplifie pour se pointer, et porter le coup fatal. Ils devaient tous être sur la même longueur d'onde et peut-être pourraient-ils venir à bout de la menace du jour. Il n'attendait pas de la jeune femme qu'elle lui fasse aveuglément confiance, mais au moins qu'elle sache trouver le courage d'accepter son aide, même s'il ne s'agissait que d'un compromis temporaire. Duke reporta son regard sur le reste des religieuses, avant de s'adresser directement à elles.

« Est-ce que je pourrais parler un instant avec votre amie ? Seul ? Je ne compte pas lui faire de mal... j'aurais très bien le faire une bonne douzaine de fois si ça avait été le cas. »

Les femmes du groupe commencèrent à se lancer des regards inquiets, sans savoir réellement ce qu'elles devaient faire. Duke continuait à présenter un visage fermé, confiant, qui avait pour unique but de leur faire comprendre qu'il n'était pas leur ennemi. D'un commun accord, elles se dispersèrent aux quatre coins de la pièce, laissant un peu plus d'intimité au chasseur et à son ancienne victime. Même s'il n'était pas à l'abri d'oreilles indiscrètes, Duke tenta d'avancer la carte de la franchise, même si elle pouvait sembler absurde aux yeux de son interlocutrice. S'il ne s'était pas trompé, peut-être qu'elle ferait passer le bien du groupe avant ses propres peurs et son éternelle rancœur.

« Écoutez, je sais que vous avez toutes les raisons du monde de me détester, mais je vous assure que je n'ai pas l'intention de vous faire du mal... Je... je ne suis pas la même personne que vous avez rencontrée, je suis Duke, je ne suis plus ce monstre. Je suis conscient que ça peut paraître complètement insensé, mais il faut que vous me fassiez confiance sur ce point là. Je peux vous aider à sortir de là, et si c'est vous qui avez fait cette protection de sel... vous comprendrez qu'il y a des choses qui dépassent un peu l'entendement. S'il vous plaît. »

Il appuya son discours d'un regard dans lequel brillait la sincérité et l'authenticité. Il avait essayé de laisser transparaître son ressenti dans ses paroles, mais certaines fois, tout était une question d'opinion personnelle. Peut-être que ce contact visuel suffirait à faire peser la balance de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Mary Steward
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi

oops

Credit Créateur de ses Kits : (c) chiichan
Célébrité de son Avatar : Emilie de Ravin
Nombre de Messages : 12756
Points d'Expérience : 180
Pouvoirs : Aucun

Artefact en sa Possession : Un Rang Offert

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 14



MessageSujet: Re: IV.05 - The faces left behind.   Sam 8 Avr - 15:49


Mary se trouvait face à cet homme, elle l'avait prit pour un démon, enfin il l'avait été possédé par un démon, est-ce alors ....  possible qu'il ne le soit plus à l'heure qu'il est. Mary savait beaucoup de choses sur la possession, mais la plupart des démons qu'elle avait croisé, avait toujours la même tête, et bien souvent leur ancien possédé, mourrait quand le démon quittait le corps. Du coup, la jeune femme était un peu perplexe sur le fait qu'il ne soit plus un démon, et qu'il soit toujours vivant. Mais elle devait reconnaître que cela pouvait être possible, et qu'il était peut-être redevenu un humain à part entière. Elle ne leva pas le bras pour porter un coup sur l'homme, il expliqua ce qu'il faisait ici, et ce qu'il se passait. Mary se dit qu'il était peut-être le seul à pouvoir faire quelque chose contre ce qui menaçait ses amies, ses sœurs. Décidément, il n'arrivait que des mauvaises choses quand elle se trouvait dans un lieu sacré, est-ce que Dieu ne voulait plus d'elle.

Mary se tourna vers les nonnes, quand l'homme demanda à parler avec elle, seul à seule, Mary était un peu inquiète, et serrant d'avantage le chandelier entre ses mains. Mais c'était une arme un peu ridicule, car si il était un démon, elle n'aurait pas la moindre chance, aucune d'elles, d'ailleurs. Mais si il était là pour les aider, alors ce n'était pas trés gentil de l’accueillir avec un chandelier. Mary ne savait pas quoi faire, elle hocha la tête, pour signifier aux sœurs qu'elle acceptait de lui parler, et que tout irait bien. Elle reposa le chandelier et s’éloigna en compagnie de l'homme et croisa les bras sur sa poitrine, comme une forme de protection, et de rempart contre ce que l'homme pourrait faire, ce qui était encore plus inutile que son chandelier. Ils étaient maintenant face à face, et devait entamer les choses sérieuses.

L'homme lui dit qu'elle avait sans doute toutes les raisons de le détester, ce qui n'était le cas. Si il était un humain possédé par un démon, il n'était pas responsable de ce qu'il avait fait dans l'ascenseur. Et quand bien, Mary était incapable de de détester ou de haïr, c'est bien trop lourd à porter, et elle ne voulait pas vivre dans la haine. Mais dans l'amour de son prochain, comme sa religion, et son éducation le lui avaient enseignée. Il se présenta sous le nom de Duke, et Mary hocha la tête pour lui dire qu'elle avait comprit. Il lui demanda alors de lui faire confiance pour qu'il les aide à sortir de cette situation.

"Je .... m’appelle Mary. Je vous fait confiance!" fit Mary en lui tendant la main, elle savait que les démons pouvaient jouer avec leur émotions, leurs sentiments, mais si personne ne prenait le risque de se faire confiance, alors ils avaient déjà gagner. Et Mary était prête à prendre ce risque, elle le voyait dans le regard du jeune homme, qui était totalement différent de celui qu'il avait pu poser sur elle dans l'ascenseur.

-------------------------------------------------------------------------------


Si vous avez le moindre souci, ma boîte MP est ouverte...
Ma fiche - Mes Liens - Mon carnet de Route -Mon Book



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8476-mary-steward-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t3079-liens-de-mary


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 160
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité



Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - The faces left behind.   Lun 17 Avr - 23:38

Chasser un démon dans un lieu sacré était suffisamment sinistre pour en plus devoir faire face au scepticisme d'une partie de son groupe. N'ayant jamais été particulièrement religieux dans l'âme, l'atmosphère qui régnait dans de tels endroits parvenait à rendre Duke mal à l'aise, surtout lorsque les créatures de l'Enfer s'amusaient à y semer leur haine pour Dieu et ses enfants. Bien évidemment, à force de côtoyer les arcanes du surnaturel, le chasseur avait fini par admettre l'existence de ces forces transcendantes  et omniscientes, mais ce n'était pas pour lui une raison pour devenir soudainement l'homme le plus pieu de la Terre. À vrai dire, il n'en avait cure, étant donné qu'il avait toujours su vivre en l'absence de Dieu et que ce-dernier n'avait manifesté aucune intention de faire de sa vie un havre de paix. Au contraire, elle n'avait été qu'environnée d'infortune, de violence et d'injustice : il n'avait jamais su être un enfant et se sentait désormais dépendant à ce mode de vie qui était synonyme de Mort à petit feu. En ce sens, aucun dieu n'avait été là pour le tirer lui, sa famille et son entourage de ce malheur, et la malédiction ne faisait que se répandre comme une traînée de poudre. C'est pour cette raison qu'il avait compris très tôt qu'il était le seul à pouvoir juger ce qui était Bien et ce qui ne l'était pas, et que lui seul pouvait contrôler son destin.

Heureusement, la sagesse ne tarda pas à retrouver le visage de la jeune fille lorsque Duke lui révéla confusément qui il était, mais apparemment il avait eu raison quant à sa connaissance du surnaturel. Un voile d'inquiétude persistait dans son regard mais elle s'autorisa à prendre sur elle avant de confier son identité au chasseur et donc de lui accorder sa confiance. Entendre cela parvint à détendre l'espace d'un instant Duke qui laissa échapper un soupire de soulagement. Il convenait qu'il fallait faire preuve de beaucoup de courage et de sang-froid pour accepter l'aide d'un homme que ses instincts considéraient comme un ennemi. Obéir à sa nature intelligible plutôt qu'à sa nature sensible demandait une puissance rationnelle non négligeable, et le fait que la dénommée Mary semblait y parvenir naturellement forçait le respect. Profitant du fait que les autres nonnes se soient légèrement éloignées, il décida de prévoir la suite des événements avec la jeune femme, qui semblait la plus apte à lui donner des conseils. L'objectif était d'agir rapidement mais avec prudence, afin d'assurer la sécurité de l'ensemble des personnes de l'établissement efficacement.

« Merci beaucoup, je ne vous décevrai pas. Mais j'aurais besoin de votre aide. Vous êtes sûre que c'est l'endroit le plus sûr pour vos amies ? Les démons sont rusés et prêts à tout, il faut je sois certain que vous n'encouriez aucun risque. »

Etre seul pour défendre autant de personnes semblait relever de l'impossible, mais Duke ne pouvait se contenter de baisser les bras. S'il avait décidé de continuer à chasser après ce qui lui était arrivé, c'était justement pour agir en faveur d'une bonne cause, aussi se devait-il de se prouver à lui même qu'il était encore capable de poursuivre ce combat hérité, c'est-à-dire de défendre le Bien Commun. Il savait qu'il ne pouvait se permettre de rester enfermé dans cette pièce et attendre que le démon ne pointe le bout de son nez, mais laisser les nonnes seules impliquait des risques considérables qu'il ne pouvait négliger. Toutefois la barrière de sel créée par Mary était déjà une protection fiable face à la créature ce qui permettait au chasseur d'avoir la conscience bien plus tranquille. Portant les mains à sa ceinture, il s'empara de petites flasques d'eau bénite qu'il tendit à Mary, se disant qu'il finirait bien par en retrouver ailleurs dans le couvent.

« Tenez, c'est de l'eau bénite, je pense que vous savez déjà comment ça fonctionne, non ? Je vais essayer de partir en exploration, histoire de terminer ça au plus vite... »

Alors qu'il s'apprêtait à mettre en oeuvre ses paroles, la porte de la pièce trembla sur ses gonds et un bruit sourd retentit de l'autre côté. Duke se figea instantanément et pointa son arme en direction de la porte d'entrée, la mine impassible, tandis que les nonnes derrière lui se réfugiaient à un coin, terrorisées. Avec surprise, le chasseur constata que Mary n'avait pas rejoint ses camarades et se tenait toujours à ses côtés, visiblement prête à en découdre avec quiconque tenterait de les attaquer. Inquiet, Duke fit signe à son alliée de déboucher sa flasque d'eau bénite afin de s'en servir si la situation le demanderait : d'apparence, son arme à lui semblait inoffensive, mais ses balles étaient remplies de sel et leur structure était faite de fer. En théorie, cela suffirait à ralentir le monstre, mais une part de lui ne pouvait s'empêcher de penser à l'hôte innocent, qu'il ne fallait pas tuer non plus. Il s'agissait de sauver tout le monde. Aucune exception.

La porte finit par céder, entraînant avec elle une partie de la barrière de sel formée par Mary. Une silhouette frêle se dessinait dans l'obscurité, mais l'identité de cette personne fut rapidement confirmée lorsque deux yeux rouges vifs brillèrent dans la nuit. Un frisson parcourut l'ensemble du corps de Duke mais il ne laissa rien transparaître, le doigt prêt à appuyer sur la détente à tout moment. Seule l'idée de l'hôte retenait son tir. Qu'est-ce qu'il détestait les démons ! Puis un brouillard opaque d'un noir de jais s'échappa de la bouche de la silhouette puis vint tourbillonner dans la salle, semant le chaos dans son passage. Le silence, l'incompréhension et la peur flottèrent dans l'air jusqu'à ce que tout s'évapore et que ne subsiste dans le regard de chacun qu'une crainte indescriptible. Enfin, au bout de quelques secondes de vide, Duke s'entendit parler, sans pourtant n'avoir aucun contrôle sur son corps. Encore.

« Voilà que les choses prennent une tournure bien plus réjouissante, mesdemoiselles. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Mary Steward
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi

oops

Credit Créateur de ses Kits : (c) chiichan
Célébrité de son Avatar : Emilie de Ravin
Nombre de Messages : 12756
Points d'Expérience : 180
Pouvoirs : Aucun

Artefact en sa Possession : Un Rang Offert

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 14



MessageSujet: Re: IV.05 - The faces left behind.   Sam 29 Avr - 13:48


Mary était à côté du jeune homme, elle ne savait pas très ce qu’elle devait faire, mais elle avait accepté de lui faire confiance et d’agir ensemble pour se défendre contre cette menace. Elle n’était pas sûre que ça ne soit pas la même personne, et que le vrai danger ne soit pas cet homme, mais vu qu’il avait passé la barre de sel, il n’était pas le démon, ça c’était sur. Mais il pouvait quand même être un allié du démon, et agir avec lui. Il pouvait aussi être une menace tout seul.  Elle soupira et prit avec réticente les petites fioles, Duke lui qu’il s’agissait d’eau bénite, Mary hocha la tête pour l’informer qu’elle savait ce que c’était. Elle se tourna vers ses amies, pour se demander où elle pourrait aller pour les mettre en sécurité. Peut-être dans la petite chapelle non loin de la pièce, où elles se réunissaient pour prier, ou alors une des cellules qu’elles utilisaient pour dormir, bien qu’elles ne pourraient pas toutes entraient dans la pièce.

Mais avant que la jeune femme ait pu prendre une décision, la porte en face d’eux se mit à trembler, elle sursauta et observer la porte sans savoir quoi faire, la plupart des religieuses se regroupèrent au fond de la pièce, et Mary soupira sans savoir quoi faire.  Elle se tenait aux côtés de Duke, et serrait fort les fioles d’eau bénite, elle en glissa une dans chaque poche et d’un signe de la tête du jeune homme, elle ouvrit l’autre. Elle était prête à se battre, l’homme pointa son arme vers la porte, qui s’ouvrit dans un grand fracas. Le vent propulsa la barre de sel sur le sol, et la jeune femme.  Devant se dresse le démon, il semblait plutôt frêle, mais ses yeux rouges luisants dans la nuit, ne laisse pas d’autres options de croire à la présence du Mal. La jeune femme ressent la peur des nonnes dans son dos.

Mary est prête à se battre contre ce démon, quand une fumée noire sort de sa bouche, créant un brouillard. La jeune femme se détourna du démon pour regarder ses amies, et soudain tout redevint calme, la peur, et le silence s’imposèrent dans la pièce. Mary releva sa tête, elle vit le corps de l’homme possédé par le démon, couchait par terre. Elle allait soupirer de soulagement, quand une phrase sortit de la bouche du jeune homme.  Elle ne comprit pas de tout de suite, ce qu’il venait de dire, mais elle croisa son regard, et prit peur, elle lui jeta à la figure l’eau bénite. Mary se mit à courir dans le couloir, espérant que le démon allait la suivre, plutôt que de s’en prendre aux nonnes. Elle espérait qu’elles allaient pouvoir s’en sortir. Il y avait une petite porte au fond de la pièce, et elle espérait qu’elles s’enfuiraient par là. Mary continuait de courir, en cherchant une idée pour chasser ce démon, et sauver tout le monde.

-------------------------------------------------------------------------------


Si vous avez le moindre souci, ma boîte MP est ouverte...
Ma fiche - Mes Liens - Mon carnet de Route -Mon Book



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8476-mary-steward-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t3079-liens-de-mary


Bienvenue en Enfer
avatar

Duke James
Créature ~ Si Particulier

Un peu plus sur moi



Célébrité de son Avatar : Brendon Urie
Nombre de Messages : 651
Points d'Expérience : 160
Pouvoirs : -Force Décuplée
-Rapidité



Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 4



MessageSujet: Re: IV.05 - The faces left behind.   Lun 26 Juin - 18:56

Elle était de retour, plus puissante que jamais, plus sinistre que jamais, plus létale que jamais. Cette force démoniaque s'insinuait en lui et absorbait l'intégralité de ses secrets les plus intimes. Elle ne faisait plus qu'un avec lui et contrôlait ses membres, le mouvait tel un pantin sans libre-arbitre, quand bien même elle ne parvenait pas à le destituer de sa conscience. Il eut envie d'hurler, de déchirer tout ce qui venait entre ses mains, mais l'atroce sensation de ne rien pouvoir faire demeurait omniprésente. Cette impuissance le rendait fou à l'intérieur et ravivait des souvenirs des plus intolérables, d'autant plus que la présence de Mary ne facilitait pas la situation. Sa tentative de faire d'elle une alliée et de gagner sa confiance s'envolait sans autre alternative : il était condamné à être l'ennemi des siens. Le démon qui venait de faire de son corps sa nouvelle carapace se gaussait de lui, cherchait à lui faire ressentir toute la haine qu'il éprouvait à l'encontre de la communauté qui faisait de son espèce le Mal incarné, et qui la combattait depuis des millénaires. Duke, s'accrochant à sa propre pensée comme s'il avait s'agit de son ultime échappatoire, ressentait et commençait à comprendre ses motifs, même s'il abhorrait cette sensation qui n'était pas sienne, mais qui l'animait tout de même à chaque seconde. Un simple regard, un simple cillement, aurait pu lui permettre de dévoiler la mascarade et de donner un conseil à Mary mais même un infime mouvement lui était inaccessible. Il n'était que le témoin de son propre corps, et des pulsions meurtrières d'un monstre qu'il aidait à purger.

Maintenant que tous ses plans tombaient à l'eau et qu'il était redevenu celui qu'il avait craint pendant des mois, il se sentait totalement perdu. Que devait-il faire ? Comment défendre ceux dont il avait la charge de protéger au nom de la mission à laquelle il s'était soumis plus jeune ? Les regards emplis de terreur voire de désillusion que lui lançaient les nonnes alourdissaient le poids de l'échec qui pesait sur son âme : ce n'était pas le fait d'être à nouveau étranger à son corps qui le rendait si désemparé, c'était le fait de n'avoir donné que de faux espoirs aux personnes qui l'entouraient.
Il se devait maintenant de faire confiance à Mary puisqu'il songeait qu'elle était l'unique personne ici présente à pouvoir régler la situation. Le démon semblait avoir perçu cette vague d'espoir puisqu'il se mit à rire à gorge déployée, comme s'il ne la prenait pas au sérieux. Après tout, en décidant de posséder l'unique homme de la pièce, il avait décidé d'handicaper le groupe puisqu'il savait pertinemment qu'un homme présent à une heure si avancée de la nuit dans un couvent de nonnes récemment attaqué avait de grandes chances d'être un chasseur. Pourtant, le loup-garou osait croire qu'il se trompait lourdement : il ne devait pas sous-estimer son alliée. Elle ne tarda pas à lui donner raison en lui lançant de l'eau bénite à le figure, et même s'il ne pouvait plus maîtriser son corps, il put ressentir cette sensation de brûlure qui parcourait l'ensemble de sa peau, et le cri qui s'échappa de sa gorge était aussi bien le sien que celui du démon. Profitant de cette diversion, Duke chercha à reprendre contrôle et il parvint à mouvoir sa main et la porter dans sa poche en direction de sa propre fiole d'eau bénite, mais le démon avorta son mouvement.

« Bien tenté petit, essaye encore ! »

Il n'eut pas le temps de plaisanter bien longtemps puisqu'il constata que son agresseuse avait déjà pris la fuite et qu'une partie de ses futures victimes tentaient de faire de même en passant par une porte dérobée. D'un mouvement bref de la main, le chasseur se sentit intercepter la course de l'une d'entre elle, la soulever en la faisant léviter, si bien qu'il put ressentir la gorge de la nonne entre ses doigts, prête à se rompre au moindre faux mouvement. Le démon poursuivit alors ses méfaits en se mettant à courir derrière Mary, tout en se faisant précéder par sa victime, toujours en l'air, incapable d'exercer le moindre mouvement. Duke se maudit alors d'être suffisamment entraîné pour courir rapidement puisqu'il rattrapa rapidement Mary et l'envoya valser contre un mur avec une violence manifeste. Il laissa alors chuter l'inconnue devant la jeune femme, puis ricana à nouveau, d'un air des plus angoissants : si le rire de Duke avait le don de faire sourire les gens habituellement, il prenait une dimension bien plus sadique lorsqu'il était possédé par un démon. Se penchant vers Mary avec un grand sourire, le monstre lui prit le visage entre les doigts avant de lui chuchoter doucement :

« Il semblerait, d'après ce que j'ai pu comprendre de la part de mon nouveau meilleur ami, qu'il y aurait quelques petits problèmes de confiance entre vous deux. Que dirais-tu de tester ceci plus amplement ? »

Même Duke n'avait pas senti venir le petit jeu mesquin auquel le démon avait décidé de soumettre Mary. Se débattant plus que jamais à l'intérieur de son enveloppe charnelle, le loup-garou tenta vainement de faire signe à la jeune femme de continuer de déverser des flots d'eau bénite sur lui, que cette fois-ci il parviendrait à trouver la force nécessaire pour lutter, mais il ignorait si Mary comprendrait le message. Il ignorait également si elle connaissait un exorcisme, ou si elle avait un autre plan en tête, mais tout ce qui importait, c'était qu'il lui faisait bel et bien confiance. Il dégaina alors l'arme de Duke, la plaça entre les mains de Mary, puis proclama tout haut :

« Un choix s'offre à toi ma douce. Tu tires sur l'une de ces deux personnes, et je vous laisse tranquille. Si tu ne le fais pas, c'est tous les murs de ce couvent qui seront peints de votre sang, à toutes. Choisis bien, tu as trente secondes. »

Duke sentit les battements de son cœur s'accélérer, ce qui fit sourire le démon. Il voyait là une porte de sortie, mais il tâchait de conserver ces pensées pour qu'il n'y ait pas accès. Les cartouches de son pistolet étaient de sel, si elle lui tirait dessus à un endroit stratégique, comme les bras ou les jambes, elle pourrait abasourdir le démon : si elle ajoutait à cela de l'eau bénite, Duke pourrait peut-être reprendre le contrôle et l'expulser hors de lui. Mais pour qu'un tel scénario ait lieu, il fallait d'abord que Mary fasse le bon choix, et qu'elle ne décide pas de se sacrifier au nom de la vie de toutes les personnes rassemblées dans ce couvent. Une nouvelle fois, Duke tenta de lancer un regard insistant en direction de Mary, mais il ne savait pas si cela portait ses fruits. Aussi horrible que puisse lui sembler cette idée, sa vie, et celle de tous les autres, dépendaient entièrement de la jeune femme qu'il avait déjà traumatisée plusieurs mois auparavant.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8967-duke-james-dispon http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8968-liens-de-duke-james


Bienvenue en Enfer
avatar

Mary Steward
Humain ~ Si Fragile

Un peu plus sur moi

oops

Credit Créateur de ses Kits : (c) chiichan
Célébrité de son Avatar : Emilie de Ravin
Nombre de Messages : 12756
Points d'Expérience : 180
Pouvoirs : Aucun

Artefact en sa Possession : Un Rang Offert

Plumes de Pouvoir : Aucune en Possession


Supernatural Life
Alignement: Opposant à Lucifer
Niveau: Niveau 14



MessageSujet: Re: IV.05 - The faces left behind.   Dim 9 Juil - 11:30


Mary ne comprenait pas trés bien tout ce qui était entrain de se passer, elle courrait droit devant elle, sans trop se soucier de ce qui se passait derrière elle, elle voulait rejoindre la bibliothèque, où elle savait qu'elle trouverait un livre sur les exorcismes, elle l'avait tenu plusieurs fois en main, au temps où elle était encore entre ses murs, où elle vivait encore au couvent. Cela lui semblait être dans une autre vie, alors que cela faisait à peine deux ans, qu'elle n'était plus bonne sœur. Mais il s'était passé tellement de choses entre temps. Mary sentit tout d'un coup son corps être soulève dans les airs, et elle partit sur le côté, elle vit le mur arrivait droit sur elle, et son esprit anticipant la douleur d'avoir été propulser contre le mur avec force. Une autre jeune nonne tomba prés d'elle aussi. Mais avant qu'elle n'ait pu se relever ou faire quoique ce soit, le démon était déjà sur elle. Il attrapa son visage et la força à le regarder. Elle résista à l'envie d'appeler Castiel, et se contenta de serrer les lèvres de peur.

Le démon souriait de manière sadique, et Mary tremblait comme une feuille, elle n'était pas loin du livre, qui se trouvait dans la pièce juste à côté, et elle ne savait pas du tout comme s'y rendre, sans éveiller les soupçons du démon. Sans que la jeune nonne à ses côtés, inconsciente, ne meurt. Soudain, le démon lui mit une arme dans la main, et lui offrit le choix de tirer. Elle leva son arme vers le démon, mais même en sachant quelle créature il était, elle était incapable de tirer sur lui. Le pistolet tremblait dans la main de la jeune femme, et elle ne savait pas quoi faire. Sa main descendait  en tremblant, et sans qu'elle le veuille le coup partit, elle ne regarda même pas où elle avait tirer, mais elle entendit un cri.

Elle entra dans la pièce où elle voulait aller depuis le début. Sans même réfléchir, elle se rendit là où le livre était rangé, elle en connaissait l'endroit. Mary ouvrit le livre et se cacha entre les rayons de la petite bibliothèque du couvent. Il fallait qu'elle puise lire l'exorcisme sans que le démon ne puisse l'empêcher d'aller jusqu’au bout, ce qui n'était sans doute pas gagner. La jeune femme prit une grande inspiration, elle se plaça devant le démon, et commença à lire :

"Exorcizamus te, omnis immundus spiritus, omnis satanica potentas, omnis incursio... "

HJ : Voilà, je pense qu'on va pouvoir le conclure d'ici peu.

-------------------------------------------------------------------------------


Si vous avez le moindre souci, ma boîte MP est ouverte...
Ma fiche - Mes Liens - Mon carnet de Route -Mon Book



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t8476-mary-steward-disp http://oo-supernatural-oo.forumactif.org/t3079-liens-de-mary


Bienvenue en Enfer

Contenu sponsorisé


Un peu plus sur moi





MessageSujet: Re: IV.05 - The faces left behind.   

Revenir en haut Aller en bas
 

IV.05 - The faces left behind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
oo-Supernatural-oo RPG Supernatural :: Section RPG :: On The Road :: In The USA-